August snapshots

Hello toi, tu vas bien? Si tu pensais que juillet était passé à la vitesse de la lumière, qu’en est-il d’août? En plus l’été était un peu plus timide. On n’a pas eu de nouvelle canicule donc soit elle pointera le bout de son nez à la mi-septembre ou soit l’été est bel et bien fini. C’est triste. Surtout que j’avais juste acheté une chaise de plage pour me poser au parc et lire. Classique.

J’ai commencé le mois par avoir l’appart pour moi toute seule. Laisse-moi te dire, c’était fabuleux. Ne te méprends pas, mes collocs sont cool. Mais pouvoir faire ce que je veux sans craindre que je fais trop de bruit ou que je prends trop de place dans le frigo, c’était plutôt sympa.

Malgré qu’on n’a pas eu de seconde vague de chaleur, il faisait relativement bon donc j’en ai profité pour passer tous mes weekends dehors. Cet article aura donc un peu moins de structure que d’habitude, c’est plutôt des clichés pris ici et là.


Walking around Chelsea

Étant une East-Londoner, aller dans l’ouest devient une excursion. Après un passage au Tate Britain, j’ai décidé de m’aventurer à Chelsea. J’avais envie de faire les charity shops. Mais je me rends compte que les vêtements ne m’intéressent pas vraiment pour l’instant, par contre les livres c’est une autre histoire. En me promenant je suis tombée sur Worlds End, la première boutique de Vivienne Westwood et Malcolm MacLaren. Ouverte en 1970 sous le nom de Let It Rock, il s’agit clairement d’un emblème de la mode anglaise. Je t’invite à faire un saut sur le site officiel pour un peu d’histoire.

Ensuite je suis allée chez John Sandoe Books, une librairie indépendante ouverte en 1957. J’ai adoré son côté un peu brouillon, très typique et original. Un vrai petit paradis pour les bookworms.


Un voyage au Japon

Okay, je t’ai un peu menti avec ce titre. Mais le temps d’une soirée, Kelly et moi, on s’est plongé dans l’art et la nourriture japonaise. À commencer par l’expo au 180 The Strand, sur Ryoji Ikeda, un artiste visuel et sonore japonais. Une immersion de 45 minutes où tous nos sens sont en éveil. On est toutes les deux ressorties super impressionnées. C’était tellement cool. Mes photos ne lui font pas du tout justice.

Quitte à continuer dans l’Asie, on est remontées vers Chinatown en quête d’un endroit sympa où manger. On a opté pour un potage de nouilles à Tokyo Diner et c’était délicieux. Je me suis même laissé tenter par une glace au matcha dans la rue des desserts, chez TSUJIRI Matcha House. Juste ce dont j’avais besoin. On va probablement se refaire une afterwork similaire car un expo à Japan House nous tente aussi!


Paula Rego au Tate Britain

Une nouvelle expo au Tate, ça t’étonne non? Cette fois-ci il s’agissait de l’artiste visuel portugaise-britannique, Paula Rego. J’y suis allée sans la moindre appréhension. Je ne connaissais pas du tout son travail et je dois avouer que cette rétrospective m’a énormément étonné et plu. Paula Rego est ce genre d’artiste qu’on a du mal à classifier tellement son art a évolué au fil des années. À nouveau mes photos ne lui font pas justice car finalement j’ai sélectionné mes pièces préférées. Mais son art est très éclectique. L’exposition regroupe plus d’une centaine d’œuvres allant de collages, à la peinture en passant par des pastels à grande échelle, des dessins à l’encre et au crayon et des gravures. Si tu es de passage à Londres, c’est franchement une expo à ne pas manquer.

Tate Britain, Paula Rego jusqu’au 24 octobre 2021

Tarif: 18 £ / Gratuit pour les membres


Lecture, vaccin #2 & smoothie bowls

J’ai pas mal lu pendant le mois d’août. Je suis contente car généralement je tombe dans un reading slump une fois que juillet est terminé. J’espère continuer dans ma lancée mais ce n’est pas difficile avec toutes les bonnes sorties prévues pour le reste de l’année. D’ailleurs si tu as des recommandations, n’hésite pas à me les laisser en commentaire!

J’ai aussi reçu ma seconde dose de vaccin. Et alors que la première est passée comme une lettre à la poste, la seconde a été moins joyeuse. J’aurai passé une horrible nuit mais bon si c’est le prix à payer, ça me va.

Et le highlight d’août est probablement l’achat d’un blender. J’ai longtemps hésité car notre cuisine est vraiment petite et manque de rangement. Et finalement, j’ai craqué. À moi les smoothie bowls en été et les soupes maison en hiver. Yum!

Et toi comment s’est passé ton mois d’août?


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *