The Quarantine Diaries

Hello toi, tu vas bien? Moi, ça va. Je pensais introduire l’article du jour car il est un peu spécial. Cela fait 2 semaines que je suis à Londres. Et j’avais envie de te raconter mon expérience de la quarantaine sous forme de journal de bord. C’est marrant le premier jour après celle-ci coïncide avec le premier jour du confinement de 2020. Quelle étrange coïncidence.

Si tu es assez courageux.se et que tu lis tout mon blabla jusque la fin, tu verras que je termine cet article sur une note amère. Contrairement au ton que j’emploie, je suis plutôt optimiste. Peu de pays ont géré cette crise sanitaire correctement. Surtout pas le Royaume-Uni. Mais petit à petit, on voit la lumière au bout du tunnel. Le déploiement du vaccin se passe plutôt bien ici. Donc je préfère me focaliser sur ça. Je ne vois pas un retour à la normale mais les choses s’apaisent.

Courage & prend bien soin de toi!


Quarantaine – Jour 0

Cher journal,

Nous sommes le 27 février et je m’apprête à monter dans l’Eurostar direction Londres. Dans la voiture, Born Slippy du groupe Underworld joue. J’adore cette chanson. C’est la bande originale de Trainspotting. Le film qui m’a fait tomber en amour avec les British. Okay surtout avec Ewan McGregor. Est-ce un signe? Oui. Je suis un petit melting-pot d’émotions: triste, excitée, anxieuse, alerte et j’en passe. Le contrôle s’est bien passé, j’avais tous mes papiers mais ça ne m’a clairement pas apaisé. J’ai toujours l’impression d’être une criminelle alors que je n’ai rien à cacher et que je suis en règle.

Nous étions bien espacé dans la salle d’attente. Pour monter dans le train, c’était une autre histoire. Les gens ont tendance à oublier les distances de sécurité. Les sièges sont numérotés, chaque personne est assigné à une place. Non on ne va pas te voler ton siège. Quoi que quelqu’un était assis sur le mien. Je me suis mise un peu plus loin, je n’ai rien dit. À nouveau, on était bien espacé. Probablement 6 personnes par voiture. On est parti 30 minutes en retard mais le voyage s’est déroulé sans encombre. J’ai bossé sur ma newsletter et finalement les 1h50 de trajet de Bruxelles à Londres sont vite passées.

Arrivée à la gare de St Pancras International, je préfère prendre un Uber plutôt que les transports en commun. Finalement un accepte ma course. Dix minutes plus tard, il l’annule. Je recommence. Come on. Okay un deuxième Uber et cette fois il me conduit chez moi, dans le quartier de Shoreditch. Je vois plein de gens dans la rue qui ne portent pas de masque. En Belgique, c’est obligatoire qu’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Je n’aime pas ça. Qu’est-ce que je peux y faire?

Mon inquiétude est vite dissipée quand je sors de la voiture, jette un œil à mon immeuble et me rappelle que mon appart est au 4ème étage. On n’a pas d’ascenseur. Ma valise est probablement aussi lourde que moi. J’ouvre la porte d’entrée, complètement hors d’haleine. Ma colloc crie depuis sa chambre “hello”. On papote un peu et puis j’entame la pénible tâche de vider ma valise, faire mon lit, nettoyer la poussière qui s’est accumulée pendant que je n’étais pas là. Il est 19h, on sonne à la porte. Ma livraison de course. Et on continue le rangement. Boom il est 22h, je n’ai encore rien mangé. Je me commanderai bien des sushis. Yes. I deserve it. En plus ils sont à -50%. C’est en plein food coma que je m’endors.


Quarantaine – Jour 1

Cher journal,

J’ai bien dormi, enfin je crois. C’est bizarre d’être de retour à Londres.

Je déjeune à mon aise tout en regardant mes emails. Il y en a un de la poste, Royal Mail, je vais recevoir mon kit test Covid-19 aujourd’hui. Puis je reçois un appel. Numéro inconnu mais je décroche. C’est une dame qui téléphone au nom du gouvernement anglais. Elle me réexplique les règles de la quarantaine, des tests, des distanciations etc. Elle est vraiment sympa, ça me calme un peu.

On sonne à la porte. Le voilà, mon kit avec deux tests. Un pour Jour 2 et un pour Jour 8. Je ne peux pas sortir de chez moi sauf pour déposer les tests à la boîte aux lettres. Je vais savourer cette promenade de 2 minutes. Dimanche passe en un claquement de doigts et donnera le ton pour les jours qui suivent.


Quarantaine – Jour 2

Cher journal,

Voyons voir ce que donne ce at-home test. Okay tout est dedans. Maintenant comment vais-je réussir à mettre le coton tige sur mes amygdales sans toucher mes joues, mes dents ou ma langue? Wish me luck. Et ensuite on enfonce le tout dans le nez. Yum. Je sens une résistance. Je suppose que j’y suis. 10 petits tours et finalement j’ai une grosse larme qui me coule sur la joue. On remballe le tout. Ça c’est fait. Et je descends déposer mon colis dans la boîte aux lettres direction les laboratoires. Puis je remonte, j’installe mon bureau d’appoint et c’est parti pour une journée de télétravail.


Quarantaine – Jour 3

Cher journal,

Je me réveille avec un sms du NHS. Mon test Covid-19 est négatif. C’est une bonne nouvelle. La routine “métro”-boulot-dodo reprend son cours.


Quarantaine – Jour 4

Cher journal,

Le highlight de ma journée? Je reçois ma commande Ohne. Mes serviettes hygiéniques en coton organique et biodégradables.


Quarantaine – Jour 5

Cher journal,

Je me suis coupé le doigt en tranchant une tartine. J’ai mis du sang partout. Ce n’était pas marrant. C’est fou comme une petite coupure peut faire des dégâts. Mais ça valait le coup, ce pain au levain de Gail’s Bakery est super bon.

Flamate n°2 revient aujourd’hui.


Quarantaine – Jour 6

Cher journal,

J’avais reçu une carte cadeau du taff lors de mon premier Noël à Londres. Je n’ai jamais su où l’utiliser, il y avait plein de restrictions. Mais finalement j’ai commandé des livres chez WHS Smith. Ma petite bibliothèque londonienne se rempli. Oops.

C’est aussi vendredi. Wow c’est passé tellement vite. J’ai survécu 6 jours en quarantaine. Je commanderai bien des sushis ce soir. Ouais encore. Et je vais même ouvrir une bouteille de vin. Treat yoself babe.


Quarantaine – Jour 7

Cher journal,

J’ai décidé de prendre congé mercredi prochain. Ma quarantaine se termine mardi. J’ai envie de “fêter” ça avec une looongue promenade. The weather is lush. Je le vois de la fenêtre, je le sens quand je suis dans mon lit là où le soleil m’attend et me réchauffe pendant que je dévore un livre.

Ce livre, c’est Shadow and Bone de Leigh Bardugo. Il fait partie d’une trilogie et je ne l’ai jamais lu. Pourtant elle est assez connue. Netflix va même en faire une adaptation. Sortie prévue le 23 avril. C’est une fiction young adult dans un monde dystopique. Ces derniers temps, j’ai envie de fantaisie, de sci-fi alors que ce ne sont plus mes genres de prédilection. Je suppose que j’ai besoin de m’évader.

J’écris mon article pour demain. Et ensuite, je mange le reste de mes sushis devant un film. Je pense regarder Moxie sur Netflix. Ça a l’air pas mal. J’espère que ce n’est pas trop cliché.

Il est 23h, j’ai fini Moxie. J’ai bien aimé. Le plot est un peu classique: la jeune fille blanche blonde décide de dénoncer le patriarcat dans son école et lance un fanzine féministe, Moxie. Mais j’ai quand même aimé, car finalement il y avait pas mal de diversité dans ce film. Il est basé sur le roman du même nom de Jennifer Mathieu. Je l’ajoute à ma pile à lire.


Quarantaine – Jour 8

Cher journal,

Je fais mon deuxième test. Je profite des 2 minutes de marche jusqu’à la boîte aux lettres. Pour le retour, j’essaie d’aller un peu plus lentement. Dans deux jours, je peux sortir. Ça va en fait. C’est vite passé.

Okay, j’ai fini Shadow and Bone. J’ai un avis mitigé sur le livre. Il y a pas mal de choses clichés: la lumière vs l’obscurité, lovers to ennemies, une romance cachée entre deux amis, l’élue… mais globalement j’ai bien aimé. Et surtout le livre a rempli sa mission, me servir de l’évasion sur un plateau.


Quarantaine – Jour 9

Cher journal,

C’est la journée internationale des droits de la femme aujourd’hui. J’ai aussi reçu plusieurs messages vocaux d’une amie avec qui je n’ai pas pris le temps de papoter depuis un petit moment. Je prends le temps de lui répondre. Ça me fou le smile. Je suis tellement contente pour elle.

Et c’est reparti pour une journée de boulot.


Quarantaine – Jour 10

Cher journal,

Dernier jour de quarantaine. J’étais tellement prise par le boulot que je n’ai pas vu le temps passé. C’était pas si pire. Puis demain j’ai congé donc c’est cool. Par contre je n’ai toujours pas reçu les résultats de mon deuxième test. Ma quarantaine est officiellement levée si je me suis isolée pendant 10 jours et si les deux tests sont négatifs. Fais chier.

Bon ça ne sert à rien de s’énerver. Let’s go back to work.

Il est 20h, je finis enfin de bosser. Je suis lessivée. J’enfile mon pyjama, je mange et ensuite je vais me préparer un petit planning pour demain. Rien de fou mais juste quelques petites choses que j’ai envie de faire maintenant que je suis libre. Oh et alors qu’il a fait super beau hier et aujourd’hui, la météo de demain annonce 100% de chance de pluie. Welcome to London.


Freedom – Jour 1

Cher journal,

Je n’ai toujours pas reçu de nouvelle de mon test. Je n’aime pas ça. J’ai pris congé et avec ma chance, je vais rester enfermée toute la journée. En plus il ne pleut pas. Bon je me reprends, je vais petit-déjeuner à mon aise. Ralentir. Après tout je l’avais mis sur ma liste haha.

Un autre truc sur ma liste était de faire des recherches pour le nouvel épisode de mon podcast Musing. C’est un sujet qui me tient à cœur, le féminisme. J’ai vraiment hâte d’en parler. Je vais probablement le publier le 15 mars. Je publie un épisode par mois maintenant. Ce n’est pas idéal mais c’est un rythme qui me convient pour l’instant.

Il est 13h, toujours pas de nouvelle de mon test. Bon je vais manger.

14h08 – Enfin. I’m clear. J’enfile ma veste et un masque, je suis dehors. Tant pis s’il pleut. Je pars à la chasse de fleurs. Tout est fermé à Londres à par les magasins d’alimentation. Après en avoir fait 3, je tombe sur un bouquet de 13 tulipes pour £5. Les tulipes sont dans le top 5 de mes fleurs préférées. Il se met à pleuvoir. Ma promenade aura été un peu plus courte que prévue mais ce n’est pas grave, j’ai mes fleurs, je suis contente. Le reste de la journée, je me relaxe. Ça fait du bien.


Freedom – Jour 2

Cher journal,

Les jours passent et se ressemblent. Au moins quand j’étais en quarantaine, j’avais un but. Un objectif à la fin des 10 jours. Là j’ai réintégré la boucle infernale. Quel jour est-on? Quel mois? Quelle année? Je ne sais pas. Tout ce que je sais c’est que ça fait officiellement un an qu’on nous a renvoyé chez nous et qu’on vit avec cette constante peur et incertitude qui nous ronge.


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *