5 nouvelles habitudes qui se sont ajoutées à ma routine

Hello toi, tu vas bien? Comme ci, comme ça je dirai. Ni bien, ni mal. À peu près finalement. Et je pense que c’est le cas de beaucoup de personnes ces derniers temps. On est passé par absolument toutes les émotions en 2020 et des fois en moins de 24 heures. On en a tou.te.s un peu ras le bol de cette situation qui n’a pas l’air de s’arranger.

*respire*

Alors on avance sans trop savoir de quoi sera fait demain et en se raccrochant aux petits moments de bonheur. Tout du moins, c’est mon cas. Et pour m’aider, j’ai mis en place 5 nouvelles habitudes.

#01 – Se lever une heure plus tôt

Avant le confinement, je me levais vers 8h15 tous les matins. J’ai le privilège d’habiter à 20-25 minutes à pieds de mon emploi. Privilège que je paie avec une petite chambre en collocation, pas de balcon, pas d’espace extérieur… you loose some, you win some. Ça me laisse donc 50 minutes pour me préparer avant de me rendre au travail. Avec le bureau étant littéralement à côté de mon lit, je pourrai facilement suivre le même horaire. Mais depuis que je suis rentrée à Londres, j’ai décidé de me lever 1 heure plus tôt.

Alors oui, pour certains, se lever à 7h15 c’est leur quotidien. Mais pour moi, ça change beaucoup.

On pourrait également croire que cette heure supplémentaire je l’utilise pour être productive. Faire du sport, du ménage, rattraper mon retard sur un projet… Après tout, l’être humain se doit d’être productif et notre valeur est souvent calculée en fonction de ce que l’on accompli. Mais non. Cette heure en plus, c’est une heure pour moi. Pendant laquelle je prends mon temps. Je me lève, je m’étire, je prends une douche, je me prépare un bon petit déjeuner et je le mange à mon aise. Ensuite, je lis quelques pages d’un bouquin avant de me préparer un thé pour commencer la journée.

Chaque matin à 9h30, on a une réunion avec toute la boîte. Un genre de catch up pour savoir comment les projets avancent, sur quoi tout le monde bosse, s’il y a des annonces à faire… Et c’est plutôt cool mais cela veut aussi dire qu’à 9h30 on attaque la journée d’un pied ferme. Alors j’ai décidé de prendre mon temps avant. Je n’ai pas ce sentiment de course avant de brancher Zoom car je me suis levée plus tôt. Je suis sereine, relaxe, posée.


#02 – Tenir un journal hebdomadaire

L’année dernière, j’avais publié un article sur mon expérience avec un journal. Bien que je sois toujours en accord avec ce que j’ai écrit, cela ne doit pas être un geste contraignant. Des fois vous en avez besoin un peu plus. D’autres jours, deux lignes suffisent. Puis il arrive même que vous n’avez rien à écrire.

Depuis septembre, j’ai adopté une nouvelle méthode qui fonctionne plutôt bien. Souvent, j’ai juste envie de passer à autre chose. Et même si vider mon sac sur papier me ferait du bien, cela veut également dire que je devrais ressasser ma journée. Et si celle-ci a été merdique, je n’ai ni l’envie, ni le courage de le faire. Alors au lieu d’écrire quotidiennement, je me pose le dimanche pendant 15 minutes et je revois ma semaine.

Je pense que c’est important de faire une petite rétrospective. Voir ce qui a été, ce qui n’a pas été, comment on peut s’améliorer, quels ont été nos moments préférés de la semaine etc. Puis revenir sur les événements quelques jours plus tard m’aide également à être plus objective.


5 nouvelles habitudes - Créer une séparation entre le boulot et la maison

#03 – Créer une séparation mentale entre le boulot et la maison

Travailler à la maison peut être difficile si on n’est pas habitué. 7 mois plus tard, je ne le suis pas encore. On dépasse facilement les limites qu’on s’était naturellement créer avec un traditionnel 9-to-5. On commence un peu plus tôt, on prend une mini pause pour engloutir notre lunch, on finit un peu plus tard etc. Après tout, on ne doit plus se rendre au travail vu que celui-ci se trouve à deux pas de chez nous, ou plutôt chez nous. On est un peu trop flexible à mon goût.

Et une fois que la journée de boulot est terminée, c’est difficile de se déconnecter complètement. Car même si on éteint notre ordinateur, on est toujours au même endroit. Et notre cerveau peut facilement continuer, presque en mode autopilote, à réfléchir aux projets sur lesquels on bosse. On n’a plus ce trajet du bureau à la maison pour vraiment déconnecter.

Alors j’ai décidé d’aller courir chaque soir (ou presque) dès que ma journée de boulot est terminée. Ça me permet vraiment de me vider l’esprit. Une fois de retour à l’appart, je prends une douche, je me prépare à manger et je me détends. Finalement il n’y a plus tellement de place ou de temps pour penser au boulot.


#04 – S’accorder un moment de plaisir

Avec la situation actuelle, je ne sors pas vraiment. Je ne veux pas dire que je vis en ermite dans ma chambre mais plutôt que j’évite les pubs et les restaurants. Mes soirées je les passe majoritairement à l’appart. Avant si je n’avais rien de prévu le vendredi soir, j’avais un petit sentiment de fomo. Maintenant plus vraiment. Je pense à ma santé et je me dis, c’est très bien comme ça. Surtout que le vendredi soir est devenu mon moment plaisir de la semaine. Et j’ai vraiment hâte d’y être.

Je me prépare un bon petit plat et j’ouvre une bouteille de vin. Ce n’est pas un cheat day mais de la bonne bouffe, saine, fraiche, préparée maison et surtout un peu plus élaborée que mon meal prep de la semaine. J’adore cuisiner, tester de nouvelle recette et ralentir un verre de vin à la main, il n’y a rien de tel.


5 nouvelles habitudes - Visiter des musées et galeries5 nouvelles habitudes - Visiter des musées et galeries

#05 – VISITER DES MUSÉES ET GALERIES

Si vous me suivez depuis un petit moment, vous connaissez mon amour pour les musées. Lorsque je découvre une ville pour la première fois, j’essaie toujours d’y ajouter une visite culturelle. Petit bonus, au Royaume-Uni, les musées sont gratuits. Enfin gratuits. Les expositions permanentes le sont (ce qui est déjà pas mal), les expositions éphémères pas. Elles sont généralement autour de £20 et pour être honnête je trouve que c’est un peu élevé. L’art n’est clairement pas accessible à tous comme on aimerait le penser. 

Le Tate Modern a lancé une initiative en octobre 2016 en partenariat avec Uniqlo, les Uniqlo Tate Lates. Une soirée par mois qui accueillent des expositions gratuites et proposent les expositions généralement payantes à moitié prix. J’y étais allée plusieurs fois avec Kelly l’année dernière, et on avait adorés. Celles-ci se font désormais en ligne. Ce qui est une cool initiative mais j’étais en manque du vrai truc, des musées. Alors au mois de septembre, j’ai cédé, je me suis devenue membre au Tate. Pour la coquette somme de £90 par an. J’ai déjà vu 2 expositions (habituellement à £20 chaque) et j’en ai deux autres de prévues au mois d’octobre et décembre. En soi, mon abonnement est déjà rentabilisé. L’année prochaine j’irai techniquement gratuitement au musée. Yay!


Voilà donc 5 petites habitudes, toutes simples, qui se sont ajoutées à ma routine. Des rituels qui me font le plus grand bien et surtout me permettent de faire face aux divers chamboulements que 2020 nous fait vivre ces derniers temps. Avez-vous adopté de nouvelles habitudes dans votre routine? Quels sont vos petits trucs et astuces pour maintenir une vie plus ou moins sereine lors de cette drôle de période?


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *