March Snapshots.

Salut! On se retrouve pour les clichés du mois de mars. Je ne pensais pas avoir beaucoup à vous partager mais finalement cet article est plutôt long. Début du mois, j’ai profité des quelques rayons de soleil pour me promener dans deux quartiers où je n’avais jamais mis les pieds. Et évidemment, j’ai emporté mon appareil photo avec moi pour documenter le tout!

première visite du village de Greenwich

Greenwich. C’est certainement un nom qui ne vous est pas inconnu. GMT-0 (Greenwich Mean Time), le fuseau horaire sur lequel on se base pour les autres. Le méridien de Greenwich sert de référence internationale pour établir la longitude d’un endroit. C’est aussi un petit village au sud de Londres avec une université, le Royal Observatory, la Queen House (l’ancienne résidence de la reine reconvertie en musée), le Musée National de la Marine (gratuit) et également le Greenwich Market.

Quand ma colloc m’a dit qu’il y avait un Ikea, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée. Eh oui, j’ai des priorités plutôt spéciales. Il y a d’autres Ikeas dans les environs de Londres mais celui-ci est le plus proche de chez moi. À peine 40 minutes en transport en commun, je n’allais pas raté ça. Mais avant de m’aventurer dans le géant suédois, j’ai fait un saut dans Greenwich Village qui a clairement du charme avec toutes ses petites bâtisses peintes en rose saumoné. 

Mes deux coups de cœur du village sont: Greenwich Market, un petit marché couvert comptant jusqu’à 120 étals d’antiquités, artisans et échoppes de nourriture. Il est ouvert du lundi au dimanche de 10h à 17h30. Sur place, je n’ai pas pu résister aux empanadas maison ni au donut de Crosstown Doughnuts. Et pour terminer ma promenade, je suis allée au Royal Observatory qui se situe en haut d’une colline et offre une vue magnifique sur le parc avec la ville en arrière-plan. 


Spring, is that you?

Le mois de mars c’était également la Journée Internationale des Droits de la Femme. Il y avait plein d’événements sur la thématique, je m’étais inscrit à quelques-uns. Malheureusement les récents événements ont fait que je n’ai pu aller à une seule discussion Who Run The World? Female Founders. Les intervenantes nous ont fait part du développement de leur business, comment elles se sont lancées, ce qu’elles ont trouvé difficile, comment elles ont fini par s’en sortir et sont devenues rentables. Je trouve toujours ce genre d’événements revigorants, j’en ressors pleine de rage et d’optimisme.

Le printemps semble également pointer le bout de son nez alors j’en ai profité un maximum pour me promener. Un petit saut dans le quartier de Bow où j’ai découvert une rue pleine de cerisiers en fleurs. J’ai continué du côté de Victoria Park pour lire mon 15ème livre de l’année. Et puis j’ai également brunché dans un café pas loin de chez moi, Coffee Matters. Je vous en parlais dans un précédent article sur comment j’ai établi un budget.


Sunday walk in Hampstead

March Snapshots - Hampstead March Snapshots - Hampstead March Snapshots - HampsteadMarch Snapshots - Hampstead March Snapshots - Hampstead March Snapshots - Hampstead March Snapshots - Hampstead

Londres est une ville vraiment intéressante car tellement hétéroclite. Il n’y a pas deux quartiers identiques, chacun a sa propre personnalité. Après Camden Town, en continuant vers le nord vous rentrez dans Hampstead. Un quartier plutôt bourgeois et résidentielle, un énorme contraste avec le côté underground de Camden. Si vous y allez, je vous conseille de jeter un œil aux jolies maisons de Back Lane et Flask Walk. Mais surtout Heath Hurst Road, une rue pleine de maisons victoriennes de briques rouges. Le rêve! Ensuite n’oubliez pas de vous promener dans le parc de Hampstead Heath jusqu’au Parliament Hill Viewpoint pour une autre vue magnifique sur la ville. On ne s’en lasse jamais de ce genre de paysage.

J’ai vu pas mal de marrons devant les portes ou aux fenêtres et cela m’a intrigué. Selon le folklore, ils sont là pour empêcher les arachnides de se faufiler dans les maisons. Certaines personnes recommandent de les placer dans les coins des pièces et derrière les meubles. Une araignée s’est récemment faufilée dans ma chambre (les joies d’être proche de la porte d’entrée). J’ai réussi à la remettre dehors mais je pense tenter cette histoire de marrons. Ça ne coûte rien d’essayer!


J’espère que cet article de mon mois de mars en photos vous a plu avec la découverte de deux autres quartiers de la périphérie londonienne. Avez-vous déjà visité Greenwich ou Hampstead? Qu’est-ce que vous avez fait de beau ce mois-ci? 


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *