Escapade à la côte anglaise ⁠— Brighton

Pour le nouvel an, je me suis accordé une petite escapade à la côté anglaise. Il n’y a rien de tel qu’un solo trip pour terminer/commencer l’année. Depuis que j’ai commencé le travail début septembre, je n’ai pas eu une minute pour souffler. Les weekends passent bien trop vite. À peine je me pause qu’on est déjà dimanche soir. J’avais envie ou plutôt besoin de me retrouver seule avec moi-même. M’accorder du temps pour moi. Et quoi de mieux que de le faire du côté de Brighton?

J’étais déjà venue une première fois en 2015. On n’avait pas eu trop de chance avec la météo, il a plu toute la journée et il faisait froid. Bien que plutôt brève, cette visite m’a laissé un goût de trop peu. Cette fois-ci, j’y étais pour trois jours afin de profiter de la ville, me perdre dans les lanes et me promener le long de la plage. Je dois vous avouer que je serai bien rester quelques jours de plus. D’ailleurs si vous êtes de passage à Londres, je vous conseille de sauter dans un train direction Brighton. Une heure suffit pour rejoindre la station balnéaire et échapper à la frénésie londonienne.    

 

 

S T A Y

– A Room With A View

41 Marine Parade, Kemptown, Brighton & Hove, BN2 1PE

_

Pour le logement, j’ai opté pour A Room With A View. Réservée sur Booking.com, cette maison d’hôtes était tout ce dont j’avais besoin. Comme son nom l’indique, chaque chambre a une vue directe sur la mer. La localisation était parfaite, à peine 5 minutes à pieds du Brighton Pier. Une chambre petite et cosy qui renfermait tout ce dont j’avais besoin: un lit confortable, une vue sur la plage, un petit frigo, une bouilloire avec différents thés, un verre pour le vin, du wifi, une robe de chambre et des pantoufles. Je m’y suis sentie bien dès mon arrivée.  

Mon aventure à Brighton, je l’ai voulu relaxante. Alors bien évidemment j’ai exploré la ville mais je l’ai fait à mon rythme. Habituellement quand je visite une ville, les premiers jours c’est un peu la course afin d’être sûre de ne rien manquer. Finalement je ne sais jamais quand je reviendrai et j’aime profiter au maximum du lieu dans lequel je suis. Dans cet article, je vous emmène avec moi en promenade. Ce n’est pas vraiment un guide, plutôt un photo diary. Mais ne vous inquiétez pas, j’y glisserai quand même quelques adresses qui ont retenu mon attention!

B R U N C H

– Black Mocha

103 Gloucester Rd, Brighton BN1 4AP

_

Afin de commencer cet article comme il se doit, une petite pause brunch chez Black Mocha s’impose. J’ai opté pour leur Vegetarian Breakfast composé d’halloumi, d’œufs pochés, de champignons, d’haricots et de kale croustillant sur du pain sourdough. J’ai également ajouté un supplément d’avocat car il manquait une petite touche de vert selon moi. C’était un vrai délice. Tant de textures différentes, tant de goûts différents. J’ai particulièrement aimé les haricots maison, légèrement épicés mais adoucis par l’halloumi. Et ces chips de kale. C’était la petite touche croquante dont le plat avait besoin.    

S H O P

– NORTH LAINE

Bond Street, Gardner Street, Kensington Gardens & Sydney Street, Brighton

_

North Laine est une succession de petites rues remplies de friperies, cafés, boutiques, artisans, disquaires… Il y en a clairement pour tous les goûts. Pour les amoureux du vintage, pour les fans de déco ou encore ceux qui sont à la recherche du vinyle introuvable. Ce fut mon cas. Je suis rentrée chez Resident Music par curiosité. J’étais sur le point de sortir quand je me suis dit “oh je vais quand même regarder à la lettre D au cas où ils auraient un album de The Distillers”. Des années de recherche sans mettre la main dessus, je commençais à perdre espoir. Les disquaires me disent toujours qu’ils ne sont plus produits et donc rares à trouver. Vous voyez certainement où j’en viens. J’ai déniché Coral Fang de The Distillers. Sorti en 2003, il s’agit du 3ème album studio du groupe. Et cette année, ils ont sorti une réédition en seulement 2000 exemplaires. Et un de ces exemplaires est en ma possession. Clairement mon plus bel achat de 2019. 

Il faut croire que j’étais dans un vinyl mood car quelques heures plus tard chez Stalk Cult Hero, j’ajoutais deux autres albums à ma collection. Homework, premier album studio de Daft Punk sorti en 1997 (£20 au lieu de £30). Et Inside In/Inside Out, premier album studio de The Kooks sorti en 2006 (£13 au lieu de £20). Et finalement j’ai également craqué sur l’affiche The Great Vase de Mark Conlan chez Family Store. Petit à petit j’ajoute de la personnalité à ma chambre londonienne!


Brighton c’est aussi énormément de street art. Il y en a à chaque coin de rue, principalement aux alentours de North Laine. Les amoureux du graffitis seront comblés. Et si ce n’est pas votre truc, mais que vous aimez la couleur, vous pouvez également admirer toutes les petites maisons colorés de la ville côtière. Plus mignonnes les unes que les autres!

S E E

– The Royal Pavilion

4/5 Pavilion Buildings, Brighton BN1 1EE

_

The Royal Pavilion, aussi connu sous le nom de The Brighton Pavilion, est un bâtiment qui dénote un peu dans le paysage de Brighton. Il s’agit d’une ancienne résidence royale construite au début du 19ème siècle dans une architecture éclectique. Un étrange mix entre anglais et indien qui rappelle les somptueux palais d’Inde. Aujourd’hui ce dernier est ouvert au public pour des visites. Certaines pièces du Pavillion Royale sont restées intactes alors que d’autres ont été reproduites d’après des peintures et dessins de l’époque. L’espace est également disponible pour des banquets, conférences ou encore mariages. Se marier dans un palais anglo-indien à quelques pas de la plage de galets de Brighton, pourquoi pas!

Heures d’ouverture: d’octobre à mars 10 à 17h15 / d’avril à septembre 9h30 à 17h45

Tarif: Adulte £15

 

 

L U N C H

– Crunch & Co.

7 Church St, Brighton BN1 1UJ

_

Cette deuxième journée à Brighton a commencé avec un ciel gris et quelques degrés en moins. Je suis tombée par hasard sur Crunch & Co. L’idée d’une soupe réconfortante avec un sandwich au fromage grillé m’a tout de suite plu. La soupe du jour était un mélange épicé de patates douces, lentilles et pois chiche. Pour le sandwich, j’ai opté pour le Mushroom Crunch: fromage, champignons, origan dans une sauce béchamel. Le combo parfait!


Brighton c’est aussi la mer. Il y a quelque chose de tellement réconfortant et paisible à regarder les vagues se former et se déferler sur la plage. Une plage de galets donc. Et bien que certaines personnes soient déçues de ce fait, personnellement je préfère. Alors oui, c’est un peu plus difficile de marcher. Nos pieds s’enfoncent en un instant, ça travaille les mollets on va dire. Mais si cela signifie que lorsqu’on est en maillot de bain, on ne risque pas de se retrouver avec du sable dans la culotte ou entre les orteils et je suis pour. La plage semble déserte mais je pense que c’est plutôt dû à la saison. En été, cela doit être complètement différent. Note à moi-même, prévoir un city trip à Brighton quand les températures sont un peu plus clémentes.  

S E E

– The Brighton Palace Pier

Madeira Dr, Brighton BN2 1TW

_

Un incontournable si vous visitez Brighton est bien évidemment The Brighton Palace Pier. Il s’agit d’une jetée aménagée en complexe de loisirs avec des montagnes russes, attractions aquatiques et autres jeux d’arcade typiques des fêtes foraines. Ouverte en mai 1899, la jetée mesure 525 m de long. À sa droite, on retrouve les vestiges de West Pier. Construite en 1866, elle mesurait 340 m de long et possédait une salle de concert ainsi qu’un grand pavillon avec un théâtre. En 1975, elle est fermée au public en attendant d’être rénovée. Pour des raisons de sécurité, les rénovations ont pris du temps et celle-ci s’est dégradée au fil des années. Plusieurs incendies criminels en 2003 ont mis fin au projet de réouverture de West Pier, la laissant à l’abandon depuis. C’est intéressant de voir comment la nature s’est réapproprié l’édifice et l’a détérioré. Mais en même temps, je ne peux pas m’empêcher de me dire que chaque morceau qui se détache de la jetée finit par se retrouver dans l’océan. Si vous jetez un œil aux archives, vous verrez qu’il n’en reste presque plus rien. 


Après avoir passé le West Pier, si vous continuez votre promenade le long de la plage vous tomberez nez à nez avec le Brighton Beach Bandstand. Datant de 1884, le kiosk de style victorien ferma entre 2003 et 2009 pour qu’il soit restauré selon ses spécifications d’origine. Un autre point d’intérêt qui fait le charme de Brighton et ajoute un peu de couleurs lors des journées grisâtres sont les Hove Beach Huts. Il existe d’ailleurs des règles spécifiques concernant la peinture des cabanes de plage. De dos, elles semblent toutes identiques car seules les portes ont le droit d’être personnalisées. On peut les peindre d’une seule couleur ou de plusieurs si vous choisissez de peindre les lattes individuellement. 

Brighton est une petite ville pleine de charmes qui allie parfaitement le côté rustique avec ces lanes et un côté plus moderne avec les grandes enseignes qui s’y sont installées. Comme dirait Hannah Montana, the best of both worlds. Et la cerise sur le gâteau est bien évidemment sa localisation. Comme je vous le disais à la moitié de l’article, il y a vraiment quelque chose de relaxant et paisible à regarder la mer. On en oublie tous ces soucis. On respire l’air, le vrai. Cette escapade en solo est la meilleure idée que j’ai eu. Parfaite pour attaquer la nouvelle année un peu plus sereine. 


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *