November Thrifted Pickups

Au fil des derniers articles, vous l’avez deviné chiner est devenu une passion. Londres est le paradis de la fripe. Les anglais ont du style et les magasins de deuxième main renferment plein de trésors. Les vêtements sont en excellent état, propres, bien rangés. Le seul point négatif est le prix. Le vintage est à la mode, tout le monde parle de durabilité et les magasins en profitent pour faire grimper leurs prix. Heureusement il y a quelques alternatives pour les amoureux de la fripe comme moi.

Les charity shops sont des boutiques de bienfaisance. Tout le monde peut y déposer des vêtements, des chaussures, des jouets, des objets de déco. En Belgique, on a par exemple Oxfam (qui est également présent au Royaume-Uni) mais ici il y en a à chaque coin de rue. C’est normal d’aller charity shopping. On fait une bonne action pour la planète, pour notre portefeuille et également pour une bonne cause. Car les bénéfices sont reversés à une œuvre caritative.

Les vintage kilo sales sont une institution à Londres. Il y en a plusieurs par mois réparties dans différents quartiers londoniens. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une vente au kilo. On y va avec un sac, on le remplit et ensuite on pèse son butin. Généralement c’est £15 par kilo. Ce qui est plutôt pas mal mais tout dépend ce que vous achetez. C’est l’option idéale pour dénicher un manteau à petit prix. Au lieu de débourser un bras, un rein et un tibias dans une friperie traditionnelle.

Ma consommation vestimentaire est clairement en chute libre. Lorsque je me promène dans une enseigne traditionnelle, je suis aberrée par les prix. L’amoureuse du tissu que je suis, a besoin de rester en contact avec le vêtement. Et surtout de pimenter mes tenues. Selon moi, les fripes sont l’option idéale pour ça. Maintenant que je vous ai dressé un peu le portrait du monde de la seconde-main à Londres. On va rentrer dans le vif du sujet avec mes petites trouvailles de novembre.

Nothing says winter more than chunky knits.

Brick Lane Kilo Sale | Marque: Impact | Taille: L (homme) | Prix d’achat: Environ £9

Lorsque j’ai déménagé à Londres, je suis partie avec une seule valise. Une valise de 45 kg que j’ai ensuite dû monter au 4ème étage pour rejoindre mon appartement. Mais ça reste une seule valise. J’ai malheureusement laissé quelques pulls derrière moi. Ce pull a été mon premier achat lors de l’événement Brick Lane Kilo Sale. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais j’ai été agréablement surprise par la qualité des pièces qui s’y trouvaient. Surtout que cette initiative est en partenariat avec Blue Rinse, un réseau de fripes à Manchester. Quand je suis tombée sur ce pull, c’était une évidence. Un pull de grand-père, avec des tons et motifs qui piquent aux yeux, oversized, tout droit sorti des années 80. J’adore. Je suis contente d’avoir enfin mis la main dessus après avoir piné à plusieurs reprises ce genre de pull dans mon tableau mode automnale sur Pinterest. C’est du 100% acrylique, ce qui n’est pas idéal mais il est en excellent état et surtout ne gratte pas.


Violet, la couleur tendance A/W

Brick Lane Kilo Sale | Marque: Inconnue | Taille: Inconnue | Prix d’achat: Environ £9

Deuxième pépite de la vente au kilo et une étrange surprise si vous me connaissez. Je n’aime pas le mauve, le violet et toutes ces déclinaisons. Éventuellement je peux m’accommoder du lilas mais en petite dose, un accessoire par exemple. C’est donc étonnant de voir cette pièce en ma possession. Lorsque je fais du shopping, j’ai cette manie de toucher les vêtements même s’ils ne m’intéressent pas. Je me promène dans les rayons en frôlant du bout des doigts les tissus. Et cette blouse a clairement retenu mon attention. De par sa couleur, son imprimé complètement psychédélique mais surtout par sa matière. Malheureusement inconnue car les étiquettes ont été coupées mais le tissu est tellement agréable. Élastique comme de l’élasthanne ou du nylon tout en étant super doux. Un vrai mystère!


Living the Beige Life

Beyond Retro (Cheshire Street) | Marque: Mondo | Taille: 12 Petite | Prix d’achat: Environ £19.95

Je lorgne sur un pantalon fuseau beige depuis quelques temps. Pour ce style précis, je savais que ce serait en friperie que je trouverai mon bonheur. Malheureusement c’est le genre de pièce qu’on ne trouve pas si facilement et il faut en essayer plusieurs pour tomber sur la perle rare. Je dois vous avouer que j’avais un peu baissé les bras. Souvent avec ce genre de pantalons, les pinces au niveau de la taille mettent en valeur mon estomac. Et ça n’a rien de flatteur. Lorsque j’ai essayé ce pantalon, je n’avais pas beaucoup d’espoir. Mais comme tout Disney, vous savez où je vais en venir, il me va comme un gant. La coupe que je voulais, cropped mais pas trop (il s’agit d’une taille petite après tout) et surtout ce léger imprimé lui donne un petit je-ne-sais-quoi. S’il y a bien des friperies que je peux vous conseiller à Londres, c’est Beyond Retro. Il s’agit de mon seul achat chez eux mais la sélection est toujours superbe. Ne serait-ce que pour s’inspirer ou s’essayer à de nouvelles choses. Les prix sont également plus abordables que dans les autres friperies. Ce qui est loin d’être négligeable!


Des fleurs pour l’automne

Brick Lane Kilo Sale | Marque: Inconnue | Taille: Inconnue | Prix d’achat: Environ £9

Une autre trouvaille lors de Brick Lane Kilo Sale, une autre surprise. Un second haut à manches trois quart, qui aux premiers regards ne colle pas vraiment avec ma garde-robe. Et pourtant son imprimé m’appelait. On croirait qu’il s’agit d’une peinture. Je me fondrais parfaitement entre les tableaux impressionnistes du Musée d’Orsay. Marque inconnue, taille inconnue, provenance inconnue (un pays asiatique à en croire l’étiquette). Mais surtout de la couleur dans mon dressing automnale.


Barbour Classic Jacket

Brick Lane Kilo Sale | Marque: Barbour | Taille: 44 EUR (homme) | Prix d’achat: Environ £9

À la fin de la vente au kilo, je suis repartie avec 5 pièces pour £45. Cela peut sembler beaucoup mais dans ces 5 pièces, il y avait deux vestes dont celle-ci. Une classique veste Barbour, modèle Richmond en excellent état bien que certainement vintage vu son étiquette. Je pensais justement aux vestes Barbour pour cet automne. Plutôt les vestes matelassées. Enfin je dis ça mais plutôt d’inspiration Barbour car je n’aurai pas dépensé plus de £200 pour une veste. Celle-ci est trop large (parfait pour mettre un gros pull dessous), les manches sont un peu trop courtes, la couleur n’est pas trop dans ma palette. Mais quand tu déniches une veste Barbour pour une infime fraction de son prix, tu n’y penses pas à deux fois. Et à force de la porter, je l’apprécie à sa juste valeur. Son confort, sa chaleur et son côté hipster londonien ou chasseur du dimanche.


Dreamy Trucker Jacket

Brick Lane Kilo Sale | Marque: Gleeman | Taille: L | Prix d’achat: Environ £9

Je me devais de garder le meilleur pour la fin. L’année dernière & Other Stories a sorti une veste à carreaux de type veston de camionneur. En tant qu’amoureuse des bucherons et du côté canadien que m’inspirent les carreaux rouges et noirs, j’ai opté pour la version foncée (en action ici) plutôt que son double beige (ici sur Kim Turkington/Love Cloth). Pas de regret, je la porte tout le temps. Pour cet automne, & Other Stories a ressorti un modèle similaire, plus court, moins large et à 129 €. Dans le même esprit, la veste Alda de Sézane à 210 € a fait le tour d’Instagram. Les deux sont canons mais la mienne est certainement plus spéciale. Vu qu’il s’agit d’un large, elle est super oversized. Elle est tellement chaude que la porter seule avec un t-shirt est suffisant. Elle est doublée dans son entièreté et est composée de 7 poches. C’est une précieuse pépite!


J’avais vraiment envie de partager ma dernière sélection vintage et seconde main avec vous! Vous étiez plutôt surpris.e de découvrir mes trouvailles dans l’article 10 astuces pour chiner dans les friperies alors j’avais envie de vous surprendre à nouveau. Afin de vous montrer qu’on peut vraiment trouver des trésors et finalement ça ne demande pas plus d’effort qu’une virée shopping traditionnelle. D’autant plus, que souvent, ces versions vintages sont moins chères, plus spéciales et de meilleures qualités. Je trouve tellement de plaisir à dégotter la perle rare et donner une seconde vie à des morceaux qui rendent mon dressing unique! On se retrouve le mois prochain pour découvrir une nouvelle sélection?