Voyage solo à Manchester

Le mois dernier, je me suis octroyé un city trip en solitaire à Manchester. Je vous en avais parlé dans mon article Flying Solo, des fois j’ai vraiment besoin de me retrouver seule avec moi-même. Et rien de tel que le faire dans une ville inconnue. On est notre unique préoccupation. On ne se soucie que de soi. Égoïste? Peut-être. Pour moi c’est une forme de self care.

Pourquoi Manchester?

Cela fait un petit moment que j’ai développé un étrange intérêt pour la ville. Certainement grâce aux sœurs Ellaby, Megan et Faye, Alice Catherine ou encore Sandra qui s’y rend presque chaque mois. Manchester est le genre de ville qu’on aime ou qu’on n’aime pas. Il n’y a pas de juste milieu. Alors bien évidemment elle détient le petit surnom de Rain City, la ville pluvieuse. Mais on est en Angleterre. La pluie fait partie du paysage. La ville fut largement influencée par l’industrie et son architecture en témoigne. Elle a un côté “sale” avec son street art et ses vieilles bâtisses. Personnellement c’est ce qui me plait. Une ville pleine de caractère! Elle me rappelle un peu Glasgow mixée avec Toulouse pour la brique rouge/orange.

Manchester est également une ville qui possède un lourd passé sur la scène musicale. Beaucoup parleront d’Oasis et les frères Gallagher mais pour moi, Manchester est synonyme de Joy Division. J’ai adoré marcher sur les pas du chanteur, Ian Curtis. Après pour les amateurs de foot, il y a aussi le National Football Museum mais ce n’est pas vraiment mon truc!

L’abeille, le symbole de manchester

Où que vous soyez, vous ne pourrez pas vous empêcher de voir des abeilles partout. Pas seulement dans le street art. Sur les lampadaires, les poubelles, les panneaux officiels. L’abeille ouvrière est l’emblème de Manchester. Celle-ci symbolise la vie de dur labeur des Mancuniens pendant la révolution industrielle au XIXè siècle. La production de masse était tellement importante qu’on décrivait Manchester comme étant une ruche (plus d’info pour les curieux).

Vous l’avez compris, je suis tombée sous le charme de Manchester. Après tout comment résister à une ville qui possède un street art d’exception? Pour tout vous dire, j’ai même failli y déménager. Mais le destin en a décidé autrement. La plupart de ces photos ont été prises en me promenant dans les rues du Northern Quarter, qui est clairement le quartier hipster de Manchester. On y retrouve plein de petites boutiques indépendantes, de disquaires, de friperies et autres délicieux restaurants. Je ne vous laisse pas comme ça. Cet article est une petite mise en bouche. Un prochain arrivera avec mes adresses coup de cœur. Mais en attendant j’avais envie de vous donner le ton avec un genre de photo diary!


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *