Flying solo, vivre ses propres expériences pour soi

Se rendre seul·e au cinéma, au restaurant ou encore à un concert sont probablement des activités qui vous donnent froid dans le dos rien que d’y penser. Alors voyager seul·e vous n’osez même pas l’imaginer. Bien que cela semble intimidant, se lancer dans une aventure solo possède de nombreux avantages. Selon moi, l’un des plus importants c’est que cela renforce la confiance en soi. Pas besoin d’être un·e business man/woman pour partir en solo. Et les réseaux sociaux en sont la preuve!

Ce n’est pas toujours facile de trouver quelqu’un dont l’emploi du temps, le budget ou encore la destination correspondent aux vôtres. Si vous n’avez personne pour vous accompagner, pourquoi vous punir? Ne vous privez pas de ce beau moment, allez-y. Explorer le monde par soi-même est une des meilleures choses que l’on puisse faire.

Pourquoi partir en solo trip? 

Découvrir le monde et être présent·e

La première raison est évidente. Partir en voyage seul·e ou non, vous expose à de nouvelles cultures, nourritures, architectures. Le voyage vous ouvre l’esprit et vous rend curieux. Voyager seul·e vous oblige à devenir plus présent·e, à vous poser et à vraiment apprécier ce qui se trouve autour de vous.

Profiter en toute liberté

Vous ne dépendez de personne et vous n’avez de compte à rendre à personne. Vous être libre de faire ce que vous voulez, quand vous voulez et comment vous voulez. Pas besoin de faire de compromis! On peut se lever aussi tôt ou aussi tard qu’on le souhaite. C’est fini de se sentir coupable si vous avez mal aux pieds et préférez vous reposer l’aprem. Vous ne vous sentirez pas obliger de manger une portion de frite avec deux pauvres feuilles de salade dans un restaurant de carnassier si vous êtes la seule personne végétarienne du groupe.

Voyager en solitaire rend plus fort

S’en remettre à soi-même, c’est gratifiant. On se sent incroyable quand on réalise que c’était terrifiant à la base mais on l’a fait tout·e seul·e. Vous êtes votre propre CEO, seul·e responsable de votre bien-être. Personne ne vous dit ce que vous devez faire, voir ou manger. Personne ne vous presse ou ralentit.

C’est une forme de self-care

Cette aventure peut-être une façon d’éviter la crise de nerf qui vous pend au nez. Vous échappez à la réalité le temps d’un instant. Cela vous permet de vous centrer sur vous-même, de relativiser sur vos problèmes et également de se (re)découvrir. Je vois les solo trips comme une façon de s’apprécier et aussi de se célébrer.

Est-ce qu’on se sent seul·e? 

Je ne vais pas vous mentir. Oui, on peut se sentir seul·e. Néanmoins je peux vous rassurer aussi. Généralement les moments en avion, en train ou en voiture sont ceux pendant lesquels on se sent le plus seul·e. En journée, souvent il suffit de préparer son temps avec des activités pour qu’il soit difficile de trouver le temps de se sentir seul·e.

Sachez aussi que vous n’êtes jamais vraiment seul·e quand vous voyagez en solitaire. En groupe, vous semblez moins accessible et vous vous concentrez sur les personnes avec qui vous êtes. Seul·e vous êtes plus approchable. Vous échangerez des recommandations, des adresses et qui sait vous pourrez également faire un bout de chemin ensemble. Puis surtout vous irez plus facilement vers les locaux pour des recommandations ou leur aide. À vous les spots pas trop touristiques mais trop cool!

Les réseaux sociaux vous permettent de rester en contact avec votre famille et vos amis. Pourquoi ne pas les appeler afin de partager un moment de votre incroyable aventure? Sinon n’hésitez pas à emporter quelques bouquins, papier ou audio et à télécharger vos podcasts préférés. Et finalement, se perdre dans ses pensées en plein people-watching, c’est sympa aussi!

Mes conseils pour un voyage en solo sans soucis 

Vous voilà plus ou moins rassuré·e et l’idée de partir en solo trip commence tout doucement à vous titiller. Mais vous êtes encore un peu hésitant·e? J’ai pensé à quelques tips pour vous aider à vous lancer!

Commencer petit dans la ville voisine ou le pays voisin

Choisissez un endroit où vous serez à l’aise et vous n’aurez pas peur de vous promener. Soyez pratique, ne vous mettez pas hors de votre zone de confort. Choisissez un pays dont vous connaissez la langue par exemple!

Faites vos recherches avant de partir

Quelle est la meilleure façon de se déplacer? A quoi ressemblent les quartiers avoisinants? Faites le tour du pâté de maisons pour vous familiariser avec votre nouvel environnement. Utilisez vos amis comme réseau, ils pourraient connaître quelqu’un sur place qui peut vous recommander des endroits ou même vous inviter à sortir. Assurez-vous que vous avez de la data sur votre téléphone à tout moment pour contacter/être contacté·e et pour utiliser votre GPS. Procurez-vous un petit trépied pour vous prendre en photo ou demandez aux autres touristes de vous prendre en photo. Ça sert ça!

Soyez intelligent·e et restez vigilant·e

Cela va de soi évidemment mais on n’est jamais assez prudent·e. Si vous n’êtes pas confortable, ne sortez pas tard le soir. Ne vous placez pas dans des situations dangereuses. Soyez vigilant·e, ne vous habillez pas trop fancy, ne portez pas trop de bijoux, n’emportez rien de trop précieux. Arrêtez-vous quelques rues avant votre logement, ne laissez pas le chauffeur de taxi/uber savoir exactement où vous logez. Mais en même temps prévoyez un peu d’argent en extra pour les taxis le soir au lieu de marcher seul·e. Lorsque vous marchez, même si vous êtes perdu·e, resting bitch face at all time!


Finalement j’ai l’impression que ce qui nous freine le plus c’est l’idée que si vous partez seul en vacances, tout le monde pensera que vous êtes seul·e. FLASH NEWS: personne ne se soucie que vous soyez seul·e sur la plage. C’est seulement votre esprit qui vous joue des tours. Il en va de même pour toutes autres activités, aller au ciné, à un concert, au resto…

Autant avoir du temps pour soi, vivre des expériences par soi-même et se prouver que l’on peut le faire seul·e comme un·e grand·e. Oui, il vous faudra quelques jours pour vous adapter à ce nouvel environnement mais sachez que vous vous débrouillerez très bien. Il y a tout un monde qui vous attend, de nouveaux goûts, de nouvelles odeurs. Le voyage est l’antidote de nombreux problèmes de la vie. Il peut raviver votre inspiration et vous ouvrir l’esprit sur de nouvelles perspectives. Qu’en pensez-vous? Et je ne veux pas lire “c’est plus sympa à deux ou en groupe” car ce n’est pas le sujet de cet article héhé. Êtes-vous déjà parti·e à l’aventure en solitaire? Quelle était votre première destination? 

Je vous laisse quelques ressources qui me semblent plutôt utiles:


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *