Promenade aux Serres de Laeken

Au fil de mes articles Globe Trotter, vous avez pu découvrir ma passion pour les jardins botaniques. Dès que je découvre une nouvelle ville, je mets un point d’honneur à visiter ses jardins. Et pourtant, je n’ai jamais mis les pieds dans les Serres Royales de Laeken (en périphérie de Bruxelles). Situées sur le domaine du Château de Laeken (la résidence officielle de la famille royale), les serres sont ouvertes au public seulement 3 semaines par an. Cette année, elles étaient accessibles du vendredi 19 avril jusqu’au vendredi 10 mai 2019 inclus. J’ai profité d’un petit saut dans la capitale pour enfin découvrir les jardins privés de la monarchie belge. Vu qu’il s’agit d’un événement éphémère, aujourd’hui, je partage ma visite avec vous. 

 

 

S E E

– Serres Royales de Laeken

Avenue du Parc Royal, 1020 Laeken

_

Construites en 1873 par l’architecte Alphonse Balat et commissionnées par le roi Léopold II, les serres royales de Laeken avaient pour but d’embellir le domaine du château. Celles-ci renferment un nombre impressionnant de fleurs et de plantes provenant de tous les continents. C’est en ce lieu qu’on cultive et récolte les plantes qui vont être dispersés aux quatre coins de la capitale. 

Heures d’ouverture: 
Du lundi au dimanche de 9h30 à 15h30
En soirée du vendredi au dimanche de 20h à 21h30

Tarifs: Plein tarif 2.50€ / Gratuit pour les moins de 18 ans

 

↝ Plus de détails sur les serres et les différents pavillons ! 

Vous êtes toujours là? Désolé pour ce long article mais impossible de résister à photographier chaque coin et recoin des serres. La visite se déroule sous forme d’un parcours fléché tout en poésie. À travers les photos, on pourrait croire que j’y étais seule et pourtant les lieux étaient bondés. Après tout, elles ne sont ouvertes que trois semaines par an! Tout est bien encadré, avec quelques espaces un peu plus reculé et protégé pour ne pas abimer les merveilles de Laeken. 

J’ai pensé que les images se suffisaient à elles-mêmes et mes petits commentaires se seraient perdus entre les fleurs. En plus d’une magnifique sélection de plantes, cette architecture mêlant le verre et le fer m’a fait vibrer. Ce n’est pas étonnant quand on sait que les serres ont été imaginée par Alphonse Balat, le professeur de Victor Horta, le maître de l’Art Nouveau. Cela vaut bien une petite escapade bruxelloise le printemps prochain! Y avez-vous déjà mis les pieds? 


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *