Bits & Bobs #02

C’est l’heure d’un bon vieil article sur mes favoris! Le titre a quelque peu changé. Cela devient contraignant de m’imposer un article favoris du mois surtout que je n’ai pas toujours quelque chose à vous présenter. Alors histoire que je puisse publier ce que je veux quand je le veux, les Favoris Lifestyle deviennent Bits & Bobs. Cette expression anglophone signifie un assortiment aléatoire de choses et de trucs. Ce qui est exactement ça avec mes favoris! J’espère que ça vous plaira ♥

Je dois vous avouer que j’ai eu quelques difficultés à rédiger cet article. Il y a quelques semaines, ma créativité était à son maximum. J’ai pondu six articles en deux semaines avec photos, mise en page, relais sur les réseaux sociaux et compagnie. Tout était dans la boîte à l’avance et j’étais bien fière de moi. Malheureusement comme le dit la Loi de Murphy « tout ce qui monte finit par descendre » et je l’ai vraiment ressenti cette semaine. Aucune productivité, aucune créativité, aucune motivation. Cela vous semble-t-il familier ? Oui j’imagine. Mercury Retrograde s’est amusé à se jouer de nous. Aussi j’ai eu un petit coup de mou car j’ai remarqué que j’ai un meilleur échange avec vous lorsque je publie un article par semaine sur le blog. J’ai fait un petit sondage sur Twitter/Instagram et vous aviez l’air d’accord. Vous en pensez-quoi?

Néanmoins je suis le genre de personne à voir le verre à moitié plein et cette période de procrastination n’a pas été si épouvantable que ça. J’ai commencé à suivre quelques classes en graphic design sur la plateforme Skillshare. Les cours sont vraiment bien fait et je m’éclate à jouer avec Illustrator et InDesign. J’ai d’ailleurs revu mes highlights sur Instagram et dorénavant je partagerai mes découvertes musicales sur cette plateforme. C’est tellement plus pratique que dans la newsletter car vous pouvez écouter un extrait directement. Donc pour tout interlude musical, je vous invite à faire un saut dans mes story le mardi! Je me suis également remise au sport (pour la énième fois). Je suis enfin à jour niveau podcast et surtout je me suis plongé dans quelques séries et aujourd’hui j’en ai une à vous présenter!

Bits & Bobs #02 - The Umbrella Academy

 

A dysfunctional family of superheroes ☂

Février dernier, Netflix sortait une nouvelle série qui a clairement fait parler d’elle : The Umbrella Academy. Bien que j’en ai largement soupé des séries/films consacrés aux super-héros, celle-ci m’a tapé dans l’œil. Au cas où les nombreuses bandes annonces Netflix vous ont échappé, je vous en fais un bref résumé.

The Umbrella Academy est une série basée sur les bandes dessinées créées et écrites par Gerard Way (My Chemical Romance) et illustrées par Gabriel Bá. Le 1er octobre 1989, 43 femmes du monde entier accouchent simultanément alors qu’elles ne présentaient aucun signe de grossesse. De ces 43 enfants, sept sont adoptés par Reginald Hargreeves dans le but de créer une équipe de super-héros pour combattre le crime et sauver le monde de l’apocalypse. 30 ans plus tard, alors que chacun vit sa vie de son côté, Hargreeves meurt dans des circonstances mystérieuses et les enfants désormais adultes se retrouvent pour ses funérailles. Je vais m’arrêter ici car j’ai peur de trop en dévoiler.

The ties that bind you together make you stronger than you are alone. — Sir Reginald Hargreeves

The Umbrella Academy est une histoire classique d’apocalypse comme on les aime. But classic with a twist! La série possède une touche d’originalité et d’humour qui la différencie des productions DC Comics ou Marvel. On nous propose une vraie entité. Une famille d’anti-héros qui n’a pas choisi cette vie, qui n’en veut pas mais à qui on impose ce statut de super-héros. Puis aussi dysfonctionnelle soit-elle, cette famille nous rappelle qu’à plusieurs on est plus fort. La série se focalise sur les personnages, leur relation et la complexité de leurs diverses personnalités. Au casting, Ellen Page (X-Men, Juno, An American Crime) et Robert Sheehan (Misfits, Cherrybomb) m’avaient déjà convaincu rien que par leur présence. Mais je dois avouer que le reste du cast est plutôt pas mal. J’ai une préférence pour le personnage de Five, interprété par Aidan Gallagher. Seulement âgé de 15 ans, il m’a bluffé dans le rôle d’un quinquagénaire. Ses scènes d’action sont définitivement les plus cools. Je pense en particulier à celle dans le diner. Et aussi si je pouvais choisir, j’opterai pour le pouvoir de Five!

If you believe in yourself, just once, great things are gonna happen for you. — Vanya

Les enfants sont nés le 1er octobre 1989, je suis née de le 14 octobre 1989 et je m’associe étrangement aux personnages. Lorsqu’on est enfant, nos parents nous répètent qu’on est quelqu’un de spécial, que l’on peut tout faire et qu’on est notre propre super-héros. Je pense que The Umbrella Academy joue un peu sur cette nostalgie. On y parle aussi comparaison, valorisation, quête identitaire. Puis histoire d’en rajouter une couche, l’esthétisme noir m’a tout de suite plu. Sans oublier que la série fut tournée à Toronto (yep, again) et que la bande son est un petit bijou. D’ailleurs je vous l’ajoute ici

Par rapport aux comicbooks, il y a eu quelques changements au niveau des personnages par exemple. Donc si vous les avez lu, je serai curieuse de savoir votre avis sur l’adaptation. Edit: Bonne nouvelle, la série est renouvelée pour une seconde saison qui devrait être filmée de mai à septembre 2019! (source)

Bits & Bobs #02 - Thick & Thin podcast

FOOD FOR THOUGHT

N’ayant plus de livre audio à me mettre sous la dent, je me mets à jour niveau podcast. En plus de continuer avec les habituels (↝ lire mon article Food for Thought sur mes premiers coups de cœur), j’ai découvert quelques nouveaux et je suis retombée en amour avec le format. D’ailleurs si un article avec de nouveaux podcasts féminin / créative / entrepreneur vous intéresse, vous n’avez qu’une chose à faire… me laisser un commentaire et je m’exécuterai héhé.

The musings of a millennial girl living in New York City about life, love & everything in between.

En attendant, en amuse-bouche, je vous propose Thick & Thin, un podcast créé par Katy Bellotte (que vous connaissez peut-être sous le pseudo YouTube HelloKatyxo). Elle y parle bien évidemment de sa vie à New York, ce constant pinch me moment qu’elle a car elle vit dans la ville de ses rêves. Mais on y parle aussi de relation toxique, d’amour et de sexe, des activités préférées des millennials dating & ghosting, de la différence entre alone & lonely, de l’évolution de la femme et sa place dans la société actuelle.

Bien que plusieurs années nous séparent, les réflexions de Katy me donnent un goût de déjà-vu. À croire que l’on vit tous à un moment ou un autre, quelque chose de très similaire. Lorsque je consomme du contenu, mon but est souvent d’apprendre quelque chose de nouveau ou développer mes connaissances sur un sujet. Si ce n’est pas le cas, je me complais à écouter/lire/regarder quelque chose qui stimule ma réflexion, mes idées reçues et ouvre mon esprit sur de nouvelles perspectives. Katy enregistre Thick & Thin un verre de vin à la main dans le confort de son petit appartement new yorkais. C’est léger, réconfortant et surtout ça me laisse toujours pensive sur le genre humain.

Bits & Bobs #2 - B.A.E. Eye Cream

 
A last minute addition 

Pour ce dernier favoris, on va parler maquillage. Je n’achète pas souvent de nouveau produit de beauté. J’ai clairement ce dont j’ai besoin, je sais ce qui me convient alors pourquoi s’aventurer dans l’inconnu? Pourtant quand Hema a sorti sa nouvelle ligne de make-up abordable et surtout 100% vegan, je n’ai pas pu résister à la tentation.

Before anything else

On ne peut pas nier car cela saute aux yeux. Que ce soit le packaging, le rendu “glowy” ou encore le message, B.A.E. a clairement des allures de Glossier. Étant donné que Glossier ne livre pas en Belgique, j’ai jeté mon dévolu sur quelques produits de leur concurrent. Pour me faire une idée de la marque et surtout voir si je peux me contenter de ceux-là. J’ai pris l’anti-cerne, le skin tint et l’ombre à paupière crème. C’est de cette dernière dont j’ai envie de vous parler car je n’ai pas encore utilisé les autres. Je préfère vider mon stock avant d’ouvrir un nouveau produit.

Depuis l’année dernière, j’ai développé un nouvel amour pour les ombres à paupière roses. J’ai d’ailleurs ressorti ma palette Urban Decay Naked 3. Je lorgnais sur ombres à paupière liquides de Stila et NYX Cosmetics. Et finalement j’ai opté pour la proximité en achetant l’ombre à paupières crème 03 be bright (5.50 €/10 ml). Le produit est extrêmement pigmenté, possède un rendu très irisé et ne bouge pas. C’est une belle surprise et un réel coup de cœur que je la porte dès que je me maquille. Je me devais de vous glisser quelques mots sur la marque pour vous faire part de cette cool découverte!


Comment s’est déroulé votre mois de mars? J’espère que Mercure n’a pas été trop cruelle avec vous. Comme je vous disais tout ce qui monte finit par descendre mais je suis convaincue que ça remonte aussi. Comme m’a récemment dit Anaïs, on avance plus vite avec des hauts et des bas que sur une ligne droite! Sinon avez-vous regardé The Umbrella Academy? Quel est votre personnage préféré? Vous laisserez-vous tenter par les produits de maquillage vegan proposés par Hema?


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *