What does Me-Time mean to You?

A Balanced Life Project : Me-Time

Dans la société actuelle, il nous est demandé d’avancer plus vite que la lumière et d’être dans une mentalité go, go, go 24 heure sur 24. On a tendance à se focaliser sur notre carrière, notre entourage et ce que les autres attendent de nous avant de penser à soi. En ce mois de l’amour (Happy Galentine’s Day by the way, happy You, sache que tu déchires et j’apprécie énormément ton petit passage sur le blog ♥), j’ai envie de revenir sur ce concept de me-time que l’on a tendance à oublier et à ne pas s’accorder. Pas d’amoureux pour moi en ce V-Day et c’est un soulagement. Cette année, je suis ma priorité!

Que signifie le “me-time”?

C’est un concept qui peut vous semblez complètement inconnu. Vous en avez peut-être vaguement entendu parlé mais vous n’avez clairement pas le temps de le mettre en pratique. Et d’ailleurs, est-ce vraiment utile? Eh bien je suis contente que tu le demandes car oui, c’est utile et même très utile si tu veux éviter le burnout. L’idée est de mettre vos tâches professionnelles et vos obligations de côté pour une période déterminée et prendre du temps pour vous, rien que pour vous.

Cela peut clairement se compter en minutes (les trente minutes de trajet en train pour rentrer du boulot où vous savourez ce roman qui vous tient en haleine à chaque nouveau chapitre), en journée, en semaine (je fantasme sur les retraites de yoga même si je n’y connais rien à Tadasana ou Adho Mukha Svanasana, high-five si toi aussi tu as l’impression que je viens de te parler dans un langage tout droit sorti de la Guerre des Etoiles). Le tout est de se poser et de vous accorder ce temps.

Comme la durée, la définition de me-time diffère d’une personne à l’autre. Cela dépend complètement de vos émotions et vos besoins du moment. Pour vous, c’est peut-être… ne pas quitter votre lit de la journée, ces quelques minutes de méditation matinale dès le réveil, compléter une to-do list aussi longue que votre bras, prendre un bain accompagné de quelques épisodes de Friends, aller au cinéma seule en plein milieu de la journée avec un énorme seau de popcorn, la séance de sport après le boulot. Votre vision de me-time est probablement très différente de la mienne. Il reste néanmoins une constante, le sujet principal de cette activité c’est vous.

un rendez-vous avec moi

J’adore me poser et prendre quelques minutes de mon temps durant la journée pour me focaliser sur moi. Que ce soit avec un peu de lecture, d’écriture, de la cuisine… mais soyons honnête des fois, on n’a juste pas le temps. On avale une bouchée de sandwich entre deux réunions, on file se coucher à 20h car on est tout simplement exténué de notre journée, on relit 5 fois la même phrase de la première page de notre livre car notre voisin de train a vraiment envie de nous raconter sa vie et on est bien trop polie pour leur dire de se taire. Ca vous semble familier? Ca me rassure!

C’est pourquoi cette année, je me suis donnée pour objectif de m’accorder une journée à moi chaque mois. Je l’inscris littéralement dans mon bullet journal, dans mon iCalendar et je me mets en do not disturb sur Google Calendar. C’est un petit rendez-vous en tête à tête avec moi que j’attends avec impatience. Évidemment cette journée possède quelques variantes selon mes besoins du jour mais personnellement j’aime allier pampering time et getting sh*t done.

Ma journée type 

Je me lève quand je le sens (soyons réaliste une fois passé 25 ans, 9h est la nouvelle grasse mat). Je bois un énorme verre d’eau avec du jus de citron pressé (plus pour le côté revigorant que pour toute autre propriété) suivi d’une tasse de thé. Une fois bien hydratée de l’intérieur, j’applique un masque hydratant ou à l’argile verte sur le visage. Ensuite je me prépare un brunch de fou du type açai bowl ou des œufs pochés sur un toast à l’avocat. Puis je fais un peu de rangement et éventuellement du nettoyage le temps que mon masque pose. Je me laisse facilement distraire et j’ai tendance à utiliser chaque excuse pour procrastiner. Si mon espace est vide de tout bruit visuel, je suis beaucoup plus productive.

Je file à la salle de bain, je mets le nouvel album d’Ariana Grande en fond sonore et je me glisse sous les filets d’une douche bien chaude. Je dois avouer que je m’ennuie vite dans un bain et je prends plus de temps à le préparer qu’à barboter. C’est vraiment la pression de l’eau sur ma peau qui me relaxe plutôt que la laisser se ramollir au fond de l’eau (je viens probablement de casser tout le glamour lié à l’acte de prendre un bain). Une fois sortie de la douche, je badigeonne chaque centimètre de mon corps de crème ou d’huile et j’enfile des vêtements confortables. 

J’aime me planifier quelques activités durant la journée. Regarder un film qui est sur ma liste depuis plusieurs mois, commencer une nouvelle série, finalement terminer le livre qui me nargue à chaque fois que je me couche et vider la longue liste d’articles que j’enregistre dans l’onglet “à lire” de mon navigateur. Mon péché mignon reste de m’occuper du blog. Créer quelque chose de mes dix doigts que ce soit en pianotant sur mon clavier d’ordinateur lors de la rédaction d’un article ou en improvisant un petit photoshoot pour les articles à venir. Ces derniers temps, j’aime utiliser ce temps alloué pour apprendre grâce à un podcast ou un cours sur la plateforme Skillshare (ce lien vous donnera deux mois gratuits et un mois pour moi héhé). J’adore ce sentiment d’accomplissement qui naît en moi lorsque j’avance dans un projet plus perso qui me tient réellement à cœur ou quand je développe mes connaissances. Ma journée se termine souvent par un autre bon petit plat car the way to a man’s heart is through his stomach. Finalement cette expression est valable pour tout le monde haha.


En résumé, oui je vous donne ma définition du me-time mais il n’y a pas de one size fits all. L’idée principale est de se déconnecter du monde extérieur et se tourner vers soi, réfléchir à nos besoins afin d’allier confort mental, émotionnel et physique durant un certain laps de temps. Ces petits moments que l’on s’octroie ont souvent un réel effet positif sur notre vie personnelle et en conséquence sur le professionnel. Certaines activités deviennent presque des automatismes. Je pense à mes cinq minutes d’écriture avant de dormir par exemple. Mais j’aime aller plus loin et me focaliser sur moi pendant une journée entière car j’en ressors toujours plus sereine, plus productive, plus motivée et ma tête bouillonne d’idées.

Je dois vous avouer que cet article est en réponse à tous ceux que je vois passer sur la toile qui limite prendre soin de soi à allumer des bougies et glisser un pain moussant Lush dans son bain. Oui cela peut faire partie de votre routine et je n’en dénie pas les effets relaxants. Mais qu’en est-il des personnes qui n’ont pas de bain? Pas de bain, pas de me-time? Bon je pars dans l’extrême mais vous voyez ce que je veux dire. Prendre du temps pour soi, c’est tellement plus qu’un bain plein de bulles et j’ai envie de vous pousser à la réflexion. Dites-moi en commentaire à quoi ressemble vos moments à vous!


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *