Favourite Empowering Books

Je lis des livres sur le développement personnel et professionnel depuis plus de trois ans. Des lectures qui me challengent, me font réfléchir, m’aident à me remettre en question et surtout m’incitent à me surpasser. Vous savez que j’adore ce genre d’ouvrage, j’en parle assez souvent ici. Un jour, Alice m’a laissé un commentaire me suggérant d’écrire un article sur mes livres préférés. Ceux qui, au fil des pages, m’ont vraiment inspiré. J’ai noté l’idée car je l’ai adoré surtout que ce n’est pas toujours facile de savoir si un bouquin sur le développement est une grosse arnaque ou non tant qu’on ne l’a pas lu. Alors aujourd’hui, je vous mets dans la confidence avec les trois premiers livres qui ont eu un petit effet sur ma personne!

#GIRLBOSS – SOPHIA AMORUSO 

Depuis sa sortie en 2014, j’ai l’impression que le mot girlboss est sur toutes les lèvres et qu’il y a un vrai mouvement de revendication de la femme dans le milieu professionnel. Et personnellement j’adore ça!

Sophia Amoruso est la fondatrice de la marque américaine Nasty Gal. Sans diplôme ni expérience, elle a monté un vrai empire alors âgée seulement de 22 ans. En 2011, les revenus de Nasty Gal étaient estimés à $23 millions. En 2013, Inc Magazine l’inclut dans sa liste 30 under 30, la propulsant au rang des femmes les plus inspirantes de l’année. Et dire que tout commença avec une page Ebay et quelques fringues trouvées en friperie.

#GIRLBOSS est un mémoire dans lequel Sophia Amoruso raconte son histoire, comment partie de rien elle a fondé Nasty Gal toute seule dans un petit appartement pourri de San Francisco, comment sa passion pour le vintage s’est transformé en un réel business. Ça a l’air pas mal jusque-là! Pourtant la route vers le succès fut loin d’être facile. #GIRLBOSS n’est pas un joli livre rose plein de licornes et de paillettes, c’est une lutte constante avec soi, ses doutes et cette petite voix dans votre tête qui vous répète que vous n’êtes pas assez bien. C’est une lutte avec les huissiers, avec les consommateurs aigris, avec ces gens qui vous poussent vers le bas et vous rappellent votre incompétence. Selon moi, ce mémoire est une belle leçon de vie dans lequel l’auteure prouve que l’adage quand on veut, on peut ce n’est pas des paroles en l’air. Amoruso était la seule à croire en sa marque, en son potentiel et s’est donné pour mission de prouver aux autres qu’ils avaient tort.

Si vous avez un peu suivi son actualité, vous savez que toutes les bonnes choses ont une fin. Nasty Gal fit faillite en 2016 et fut ensuite racheté par la marque anglaise Boohoo.com en 2017. Au lieu de se laisser abattre, Sophia Amoruso a saisi une nouvelle opportunité en utilisant son image de girlboss pour créer un nouvel empire Girlboss Media. Il s’agit d’une plateforme proposant du contenu écrit, vidéo, audio (podcast). Le but est d’inspirer d’autres femmes à franchir le pas, donner vie à leurs idées ou tout simplement viser plus haut et devenir de vraies girlbosses.

↝ Lire ma première revue du livre.

pretty naive | Favourite Empowering Books

you are a badass – Jen Sincero 

Je pense que You are a badass est le premier livre sur le développement que j’ai lu. Bien que tout ne soit pas à prendre au pied de la lettre, il reste un ouvrage qui m’a ouvert les yeux sur pas mal de choses et surtout qui m’a gentiment botté le cul.

C’est tellement facile de tomber dans cette spirale infernale à croire qu’on est bonne à rien. On n’avance pas, nos efforts ne sont pas récompensés, on commence à se comparer aux autres, on ne réussit pas aussi bien ou aussi vite que ces derniers. Tout ça, vous le savez déjà, c’est dans notre tête. On se dévalorise pour rien, on se met une pression de fou alors que chacun va à son rythme et surtout chacun a sa propre définition du succès.

A travers You are a badass, Jen Sincero nous invite à nous reconnecter avec nous-même spirituellement ou pas (personnellement je suis trop rationnelle pour me connecter avec une force supérieure) mais surtout émotionnellement. Le but est de se poser, réfléchir, redécouvrir notre valeur et surtout reprendre notre vie en mains. Car non, l’herbe n’est pas plus verte chez le voisin. Chacun a ses propres difficultés, un passé qui nous hante, un futur qui nous stresse. Lorsque l’on veut vraiment changer notre vie, finalement il suffit de le décider et se donner les moyens d’y arriver au lieu de se tirer dans les pattes. Nous sommes les maîtres de l’auto-sabotage mais surtout les maîtres de notre destin, de notre succès.

↝ Lire ma première revue du livre.

pretty naive | Favourite Empowering Books

HOW TO BE A BAWSE – LILLY SINGH 

Une thématique se dégage clairement des trois ouvrages que je vous présente dans cet article: being a boss, feminist and owning it. Lilly Singh est la créatrice de contenu/influenceuse qui a développé la chaîne YouTube IISuperwomanII. Les premières choses qui me viennent à l’esprit quand je pense à elle, c’est l’enthousiasme et l’énergie qui se dégagent de ses vidéos. Ça semble tellement naturel pour Singh d’être si pimpante au jour le jour et d’avoir confiance en soi.

How to be a Bawse est un mémoire dans lequel Singh revient sur son adolescence, l’évolution de sa chaîne et sa constante bataille avec la dépression. 15 millions d’abonnés et probablement $15 millions à la banque, ça ne veut pas dire she has her sh*t together si vous voyez ce que je veux dire. Ca nous rappelle que l’argent ne fait pas le bonheur et même si une large portion de sa vie se trouve sur Internet, au fond on ne sait pas vraiment ce qui se passe dans celle-ci.

À travers ce livre, Lilly Singh propose un guide sur comment devenir une Bawse. Une personne qui respire la confiance, atteint ses objectifs, s’effondre mais se relève avec le sourire. Finalement c’est ça la vie, un enchainement d’essais et erreurs jusqu’à atteindre ses objectifs. Il faut se battre pour obtenir ce que l’on veut dans notre vie professionnelle et personnelle. Espérer très fort que les choses se réalisent ça n’a jamais fonctionné même quand on était enfant. Bien que nous avons des vies complètement différentes, j’ai vraiment pu m’identifier à ses problèmes. Peut-être car on a le même âge ou que l’on fait partie de la même génération. Il n’y a pas de raccourci au bonheur et comme dit l’auteure there are no escalators, only stairs. Get ready to climb! À nouveau un petit coup de pied au cul enrobé avec humour par cette IISuperwomanII.

↝ Lire ma première revue du livre.


Dans le même esprit, je vous conseille également les livres de Mindy Kaling (Is Everyone Hanging Out Without Me?), Lily Collins (Unfiltered: No Shame, No Regrets, Just Me) ou encore Drew Barrymore (Wildflower). Ces femmes ont accompli tellement dans leur vie tout en jonglant avec leurs problèmes personnels. Je trouve tellement inspirant d’en apprendre plus sur le parcours des autres, célébrités ou non. Cela permet de s’identifier à quelqu’un et surtout de comprendre qu’on n’est pas seul au monde. Et dans le cas de ces trois actrices, le fait qu’on connaisse leur parcours grâce aux médias nous donne une preuve concrète que le succès dépend majoritairement de notre volonté.

70% des conseils proposés par les auteurs on les connait déjà mais on ne les applique pas. On les propose à nos ami.es mais on ne les suit pas personnellement. Comme lorsqu’on vit une séparation amoureuse, on sait exactement que ça va aller mais on a besoin de l’entendre de la voix de quelqu’un d’autre pour que cela résonne dans notre esprit. Étrangement quand quelqu’un d’autre le dit ou l’écrit noir sur blanc, ça a plus d’impact, plus de valeur. C’est un peu la même chose avec les livres sur le développement personnel. Je vous rassure on y pioche également de nouvelles idées auxquelles on n’aurait jamais pensé. Ces lectures me fascinent car elles ont le “pouvoir” d’ouvrir notre perception des choses. Mais je prends toujours chaque mot à la légère car tout n’est pas toujours bon à prendre (comme dans toute lecture à vrai dire). Mais à nouveau, comme les conseils de nos proches. C’est à nous de piocher ce qui nous intéresse ou non. 

À la base je pensais vous présenter 5 livres mais cet article aurait été bien trop long. Donc si cela vous dit je peux en faire une petite série sur le blog, n’hésitez pas à me le dire. J’ai encore quelques bouquins de ce type en réserve!


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *

  • J’adore tes articles lectures car tu présente toujours des livres que je ne connais pas où dont j’ai entendu parler mais sans vraiment me pencher dessus.
    Je ne lis que très peu de livre sur le développement personnel, justement de peur de ne pas aimer ou du moins de ne pas le trouver “utile” dans le sens où il fait écho à ce que je vis/ai besoin de lire et entendre. Car comme tu le dis si bien “quand quelqu’un d’autre le dit ou l’écrit noir sur blanc, ça a plus d’impact, plus de valeur”.
    Je garde ces trois premières références en tête en tout cas, et je suis totalement pour une série d’articles à ce propos 😀

    • Vraiment? Aaah ça me fait plaisir! Moi qui me disais justement que ces livres sont pas très révolutionnaires car vus et revus 😚 je suis contente si tu as pu piocher l’un ou l’autre titre pour tes prochaines lectures 🙂 Je vois ce que tu veux dire pour les livres sur le développement personnel. Je pense que ça dépend énormément des ouvrages et aussi de ce que tu aimes dans la lecture. Je suis partagée entre m’évader dans des romans et me faire réfléchir donc je jongle entre les deux. Donc ça dépend vraiment de l’état d’esprit dans lequel on se trouve je pense!

  • Oooh! Merci pour la dédicace! Du coup j’ai envie de dire “trop bonne idée d’article hihi”, mais c’est un peu trop me jeter des fleurs ahah!

    Personnellement je n’ai lu aucun de ces livres, mais j’ai regardé la série Girlboss que j’avais dans l’ensemble bien aimé. Je me retrouve dans le côté “70% des conseils proposés par les auteurs on les connait déjà mais on ne les applique pas” et c’est parfois ce qui me rebute dans ce genre de livres, mais je crois que je suis beaucoup plus attirée par les livres que tu proposes, qui sont des vrais expériences, que les livres de développement personnel soit disant romancé. A voir quand je me lance!

    • Haha tu m’as fait tellement rire! C’était une super bonne idée d’article 😚
      J’avais regardé la série aussi, que j’attendais avec impatience et je dois avouer que si je n’avais pas lu le livre j’aurai adoré. Mais je trouve qu’ils l’ont un peu trop condensé, romancé et ont oublié pas mal de points importants. Pas étonnant que la première saison n’a pas convaincu pour une deuxième saison. Je vois tout à fait ce que tu veux dire c’est sans doute pour ça que finalement je préfère les biographies que les livres sur le développement personnel pure et dure. Je lève souvent les yeux vers le ciel en lisant ce genre de bouquin haha tu me diras!