Un mois sans achat — Le bilan

Début janvier, je me suis donné pour objectif de ne rien acheter pendant 30 jours. Je pourrais vous dire d’entrée de jeu si ce fut un succès ou non. Mais j’ai envie que vous lisiez mon article. Alors vous devrez attendre jusque la fin héhé

Pourquoi faire un shopping ban?

Je veux dépenser mon argent de manière plus intelligente, plus réfléchie. Avec ce shopping ban de 30 jours, je voulais commencer doucement avec un petit challenge pour me prouver que je peux le faire. Janvier est le mois des soldes d’hiver en Belgique. Je voulais être sure que je ne cède pas à la tentation d’acheter quelque chose parce que c’est soldé. Je veux apprendre à distinguer mes envies de mes besoins. Apprendre à faire sans et apprécier mes possessions. En fin de compte, j’ai tout ce qu’il me faut. Je n’ai besoin de rien. Pour finir, mon épargne a largement diminué quand j’ai quitté Toronto. Je veux réapprovisionner mon compte pour préparer mon éventuel déménagement et voyager en 2019.

pretty naive | Un mois sans achat (Jupes)

Préparer son shopping ban

Avant de vous lancer dans ce genre de challenge, je vous conseille de faire un petit tri dans vos possessions. Si vous vous demandez comment commencer, je vous renvoie à mon premier article de la série A Balanced Life Project pour quelques trucs et astuces. Ce tri vous permettra de savoir ce que vous avez, de faire un inventaire physique (pour les nerds comme moi) ou mental. J’ai récemment acheté une paire de collants pensant que je n’en avais plus alors qu’ils étaient simplement rangés ailleurs. Avec cet inventaire, je peux maintenant vous dire que j’ai 10 paires de collants noirs opaques. Enfin 11 avec cette dernière paire. Bien que je troue assez facilement mes collants, je doute sérieusement de la nécessité d’en avoir 11!

Ensuite choisissez une période. J’ai fixé mon shopping ban du 2 au 31 janvier. 30 jours me semblaient appropriés. Un petit chiffre pour certains mais pour moi, commencer petit est encourageant. Prenez 10 minutes de votre temps pour vous désinscrire des newsletters de vos enseignes préférées. Déjà cela évite la saturation de notre boite maul mais surtout cela réduit les tentations. Faites-en autant pour les applications sur votre portable ou simplement désactivez les notifications.

pretty naive | Un mois sans achat (Denim)

Quelques ressources

Avec cet article, je vous fais bien évidemment part de mon expérience. Si vous avez envie de vous lancer dans ce challenge pour un mois, un trimestre, une année sans shopping, je vous conseille ces lectures qui m’ont été très utiles:

mes lignes de conduite 

Pour finir, je vous conseille de créer vos propres règles. Rien de stricte car je n’aime pas les contraintes. Plutôt des lignes de conduite pour assurer la réussite d’un tel challenge.

  • Les dépenses autorisées: nourriture, produits domestiques (nettoyant, papier toilette…), nécessaire de toilettes (savon, shampoing…), transport public, téléphone, sorties (avec modération), culture (cinéma, musée).
  • Les dépenses interdites: vêtements, chaussures, sacs, accessoires, bijoux, gadgets électroniques, livres, papeterie, produits de beauté/cosmétiques, café à emporter, décorations, meubles, plantes, tattoos…

Je suis coupable de sauter sur l’opportunité dès que l’agenda d’un de mes tatoueurs préférés ouvre ou qu’ils arrivent en résidence près de chez moi. Au mois de janvier, Wolfgang Paradisio était quelques jours en résidence à Bruxelles. Ce fut une vraie torture de ne pas prendre rendez-vous. Mais un peu comme avec les vêtements, j’aimerai que mes prochaines pièces soient plus réfléchies plutôt que de céder à mon impulsivité et finir avec un (beau) flash juste pour dire de.

Je me suis également donné pour règle de réparer quand c’est possible. Je me débarrasse trop vite d’un vêtement s’il a un petit trou. J’oublie qu’un fil et une aiguille peuvent souvent faire des miracles. Je pense à cette paire de chaussettes que j’adore. Elles sont noires avec un petit cactus brodé sur la cheville. Un jour après les avoir porté, je les ai troué avec mon gros orteil (glamour cet article!). Au lieu de les jeter comme je l’aurai fait d’habitude, je les ai réparée. Dingue non? Haha

mon expérience de 30-Day Shopping ban

Les premiers jours furent faciles. Après avoir dépensé quelques euros aux mois de novembre et décembre (la faute à Black Friday, les fêtes de fin d’année et autres promotions), je n’avais pas vraiment le goût ni l’envie d’acheter. Puis la frénésie des premiers jours de soldes ne me donnait pas du tout envie de me rendre en ville pour un peu de shopping. Néanmoins je suis allée en ville. J’ai fait du repérage dans la nouvelle collection et j’ai même essayé quelques vêtements. Plus dans l’optique de déterminer si ce genre de pièces me plaisait vraiment et réfléchir sur ce morceau que dans l’optique d’acheter.

Je pense à cette jupe de longueur mi-mollet à motif peau de serpent. J’ai développé une certaine passion pour les jupes midi et son petit prix de €14,99 rend l’achat plus que tentant. Je l’ai essayé, je n’étais pas sûre, je l’ai rangée. Elle a hanté mes pensées pendant une semaine. J’ai retenté l’expérience et pour finir, ce second essai m’a convaincu. Bien qu’elle est très belle, celle-ci n’est pas faite pour moi. Et vous savez quoi? Je suis sortie du magasin super fière!

A la fin du mois, une expérience similaire s’est présentée. Je suis allée à Bruxelles pour retourner une commande Urban Outfitters passée au mois de décembre. J’ai fait un peu de browsing dans le magasin et j’ai essayé quelque morceaux. Même si je n’achète rien, j’adore me promener dans les rayons pour y puiser quelques inspirations. Surtout chez Urban Outfitters où les prix sont exorbitants mais le stylisme tellement cool. Malgré une grosse tentation, je suis ressortie les mains vides. Puis je suis allée chez & Other Stories et c’est là que je vous annonce l’échec de mon shopping ban à 5 jours de la fin. Le jour qui précédait mon escapade bruxelloise, je suis tombée en amour avec cette veste repérée sur le compte Instagram de Kim Turkington. Je suis allée sur leur site, j’ai vu qu’elle était en solde et je me suis dit si elle est en magasin demain, c’est le destin. Cela fait des années que je cherche une veste/chemise oversized avec des carreaux rouges et noirs. Ceci est certainement dû à mon amour pour les bucherons canadiens. Malheureusement je n’ai jamais trouvé chaussure à mon pied ou plutôt veste à mon buste?

Au magasin, je suis tombée sur cette fameuse veste. Il n’en restait qu’une, un 40. Je l’ai emmené en cabine bien que je porte habituellement du 38. Elle répondait à tous mes critères sauf… qu’elle était bien évidemment trop grande. C’est une coupe oversized après tout! Je l’ai remise en rayon. Fin de l’histoire? Non, pas vraiment. En rentrant, j’ai filé sur le site de & Other Stories et je l’ai commandé dans la plus petite taille disponible, un 36. Elle est arrivée dans les deux jours, je l’ai essayée et j’étais perplexe. Je la trouvais encore un poil trop grande. J’ai vérifié une dernière fois sur le site et elle était de nouveau disponible en 34. Cerise sur le gâteau, j’avais un code promotionnel. Dès qu’elle est arrivée, j’ai su que c’était la bonne ♥


Long story short, I failed. Mon challenge fut un échec! Enfin techniquement. Pour moi tout est dans la mesure car ce challenge m’a beaucoup appris. Le fait de ralentir m’a appris à réévaluer mes envies, mes besoins, mon impulsivité en matière de shopping. Je suis plus consciencieuse. Je fais plus attention aux morceaux que je choisis, je pense en termes de valeur résiduelle et de longévité du vêtements. Alors oui, ce challenge fut un échec mais étrangement j’en ressors grandie et avec €200 en plus dans mon compte épargne. J’ai trouvé l’expérience vraiment positive!

Quelle est votre relation avec la mode et le shopping? Avez-vous déjà participé à ce genre de challenge? Quels sont les morceaux sur lesquels vous avez craqué pendant ces dernières soldes?


* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *

  • Hello! J’ai déjà tenté l’experience 2 fois😛, ce fut une réussite mais par contre j’ai constaté que j’avais acheté 2 fois plus le mois avant (parce que je savais que j’allais rentrer dans un mois de no buy) et le mois suivant idem, j’avais été trop frustrée du coup je le suis lâchée… bref je ne sais pas comment font les filles qui se lance l’enfer défi de ne rien acheter durant 1 an!!! Respect 😅

    • J’adore ton commentaire! J’avais essayé une première fois il y a quelques années et j’avais exactement vécu la chose comme toi. Le mois suivant je me suis lâchée comme pas possible haha c’est marrant quand même ce “besoin” de compenser par la suite 😂 Pour l’instant rien à déclarer, j’ai fait 2 petits achats mais je n’ai pas explosé mon compte en banque. J’espère que ça continue comme ça! Mais comme tu dis chapeau à ceux et celles qui n’achètent rien pendant une année entière. C’est super inspirant mais ça ne risque pas de m’arriver 😅

  • Il faudrait que je fasse comme toi ! Ton article est motivant je trouve, oui oui même si tu dis que c’est un échec. Je pense qu’on ne peut pas tout arrêter du jour au lendemain, donc le fait de déjà raisonner ces achats et réfléchir à leur utilité est un grand pas ! Depuis que j’ai repris mon blog et la lecture assidue des blogs des blopines… la tentation est grande ! Trop grande même d’ailleurs… C’est vraiment dur car à cause d’internet tu as tout as porté, deux trois mots clés, hop dans le panier, paiement validé. Merci bonsoir x) Parfois, quand une commande mets du temps à arriver c’est là où je me dis que j’ai juste craquer sur un coup de tête et que ce n’était pas réfléchis.

    Dernièrement j’ai passé une commande sur le site de nuoo (cosmétique naturel etc…), j’ai choisi plusieurs articles, laisser passer quelques jours, j’en ai retiré, j’ai remplacé des produits, j’ai de nouveau laissé passer quelques jours et au bout de 15 jours j’étais sûr que je voulais ces produits.Une fois mon colis reçu j’ai su que j’avais eu raison de faire comme ça. Après malheureusement tous les sites ne gardent pas en mémoire aussi longtemps :/

    Sinon, je sais que pour les vêtements j’arrive à me restreindre et à ne pas acheter sur un coup de tête, le plus dur en ce moment c’est vraiment le maquillage et la cosmétique car vu que je me tourne vers des produits plus “green”, vegan, cruelty free, etc… J’ai envie d’essayer plusieurs produits différents avant de faire mon choix une bonne fois pour toute. Le hic, c’est plus je fais des recherches sur le net, plus je découvre un milliard de marques bio, naturel… J’étais loin d’imaginer qu’il en existait autant en fait ^^” Et c’est là où c’est dur de ne pas essayer 10 marques en même temps !!! ^^” (En tout cas le fait de travailler m’évite de trop traîner sur internet, et ça c’est chouette pour mon porte monnaie haha)

    Allez, zou, je me tais !! Je crois avoir fais le tour de toute façon hihi

    Bisous ♥

    • Lucie ♥ merci merci !

      Pendant une micro-seconde, j’ai hésité à écrire cet article car j’étais persuadée que j’allais réussir à ne rien acheter pendant 30 jours et finalement ce challenge s’est résulté comme un échec. Mais ensuite j’ai relativisé car j’ai appris beaucoup de choses en 30 jours ou 25 si on veut être précis haha. Je pense que c’est comme ça qu’il faut voir la vie de manière générale, relativiser, apprendre de ses erreurs et piocher l’une ou l’autre leçon pour avancer 🙂 du coup, je ne peux que te conseiller de tenter l’expérience. Je suis sûre que ça t’apportera beaucoup!

      Je suis d’accord avec toi, avec Internet, Instagram, les blogs, les tentations sont de plus en plus nombreuses et poussent clairement à la consommation. Et comme tu dis c’est bien trop facile, en un clic tu as validé 5 commandes argh l’horreur pour le portefeuille. J’aime beaucoup ta façon de faire, laisser ton panier languir quelques jours afin de vraiment réfléchir sur les articles qui s’y trouvent. Certains sites proposent des wishlist et j’adore le concept, ils devraient clairement tous le faire!

      Aaah je vois ce que tu veux dire pour les marques green. Je pensais aussi qu’il n’y en avait pas beaucoup et finalement le choix serait facile. Mmm tu parles, il y en a de plus en plus et on ne sait plus où donner de la tête. C’est cool de pouvoir se reposer sur la blogosphère pour restreindre un peu le choix mais des fois on a vraiment envie de les essayer soi même pour se faire sa propre idée surtout qu’on n’a pas tous le même type de peau et compagnie. Heureusement qu’il y a le boulot pour nous empêcher de vider notre compte en banque à tout va 😂

  • Je n’essaie pas de faire un challenge aussi extrême, mais j’ai décidé de ne plus acheter dans les grandes enseignes aux conditions de travail douteuses et au bilan écologique catastrophique il y a quelques temps. Du coup, j’essaie d’acheter soit de seconde-main (de préférence parce que c’est du recyclage), soit dans des marques éthiques et éco-responsables. Et comme je ne suis pas habituée aux magasins de seconde main et ça me fait peur, je n’y suis pas allée du tout et je n’achète presque plus de vêtements :’) Donc je fais presque le challenge involontairement ! Je m’habitue à me rendre compte de ce dont je n’ai pas besoin.

    • Je vois tellement ce que tu veux dire avec les friperies! J’aime énormément l’idée d’arpenter les rayons et y dénicher des merveilles surtout qu’il y a un gros retour des années 80/90 niveau mode. Mais je n’aime pas fouiller donc je galère toujours. J’ai néanmoins trouvé quelques pièces tellement uniques que je me force à jeter un oeil en friperie avant de faire un tour dans les enseignes classiques 🙂 sinon c’est cool que tu as énormément limité mes achats. Finalement on a largement assez et c’est tellement fun de réinventer des tenues avec ce qu’on a déjà!

  • Purée alors moi, enlever les livres de mes dépenses autorisées c’est juste impossible ! Bon, l’avantage c’est que je fais très peu voire pas du tout de shopping (et heureusement parce que sinon je ne sais pas comment je ferai ahah). Donc je n’aurai pas besoin de me poser ce genre de challenge. ^-^
    D’ailleurs, j’ai décidé qu’avant mon déménagement je reprendrai tout de zéro. Je vendrai tout ce qui est actuellement dans mon appartement niveau meubles (ou donnerai à des associations), sauf les quelques pièces que je souhaite réutiliser pour ensuite. Je serai ensuite obligée de racheter des choses mais ce sera des pièces choisies avec soin, des pièces durables, réfléchies.
    Idem pour mon dressing, je compte garder uniquement mes pièces favorites et vendre tout le reste (ou donner ce qui ne sera pas vendu) pour choisir des pièces plus durables et qui me correspondent.
    Je sais que ce sera difficile car sur le coup il y aura plus de dépenses que de gain je pense, mais ensuite ça voudra aussi dire qu’il y aura beaucoup moins d’achats par la suite et que je dépenserai plus intelligemment. 🙂

    • Haha je te comprends! Je suis clairement une acheteuse compulsive en matière de livre et je me retrouve avec des piles et des piles 😅 finalement je pense qu’il faut trouver une certaine balance comme tu le fais avec un shopping mode plus modéré 🙂
      J’adore ta façon de penser. C’est exactement ce que je veux faire la prochaine fois que je déménage. J’ai tellement envie d’avoir des meubles auxquels j’ai vraiment réfléchi et qui vont tenir des années plutôt que de me jeter sur une commode qui sera bancale d’ici deux ans 😂
      Pour les vêtements je te conseille vraiment Vinted, je suis sûre que tu pourras rentabiliser le coût et donc ça aidera un peu ton budget pour une garde-robe plus durable et qui te correspond totalement. Comme tu dis que ce soit les vêtements, les meubles ou finalement peu importe le type de possession, une fois qu’on y réfléchit un peu plus, qu’on investit un peu plus aussi, notre mentalité change et on dépense plus intelligemment!

  • Coucou 🙂
    Je trouve ça bien que tu parles de ce challenge qui incite à consommer moins ou autrement.
    Et pour une accro au shopping, j’imagine que le challenge n’est pas super simple !
    J’avoue que ce n’est pas du tout mon cas. Plus pour une question de moyens qu’autre chose. Et quand j’ai un peu les moyens, je préfère tout miser sur les expériences et les voyages. Mais si je pouvais m’acheter plus souvent des trucs pour le plaisir, je le ferai sans doute ! 🙂
    Je n’ai pas fait les soldes cette année. Je ne me l’étais pas interdit. J’ai juste fait un petit tour sans trouver un seul coup de coeur abordable. Et il est fini le temps où j’achetais un peu compulsivement pour ce qui semblait être de trop bonnes affaires.
    Et comme j’ai peu de place pour ranger mes fringues chez moi, ça me dissuade pas mal aussi !
    Mais l’ancienne blogueuse mode que je suis comprend bien cette “remise en question” par rapport à la consommation de fringues.
    Ravie de voir que les mentalités évoluent plutôt dans le bon sens à ce niveau là 🙂

    • Je suis contente que l’article t’a plu, même si le sujet ne te parlait pas spécialement 🙂
      J’avais envie de tout de partager mon expérience même si finalement je n’ai pas réussi. Plus dans l’optique de faire réfléchir les autres sur la question de surconsommation. Maintenant comme toi, je préfère miser sur les expériences et les voyages c’est pourquoi je fais ce genre de petits challenges afin de me booster, me faire réfléchir et surtout mettre ce qui n’a pas été dépensé de côté pour partir explorer de nouveaux horizons 😚

  • Alors NON, ce n’est pas un échec. Tu as tenu bon, et puis cette veste tu en souhaitais une depuis longtemps c’était quand même un peu réfléchis comme achat.
    Et puis comme tu dis tu en ressors grandis ET avec des petits sous, si c’ets pas une réussite ça ?!
    J’avais fait un challenge d’un mois comme ça aussi, j’avais pas trop tenue non plus mais finalement j’étais ressortie comme toi, un peu plus “endurcie” face au consumérisme.
    Depuis ma façon d’acheter à évoluer, mais je me laisse parfois encore trop tenter par des choses dont je n’ai pas besoin mais dont j’ai envie. c’est difficile mais petit à petit on arrive à résister, à investir dans des plus belles pièces qu’on voulait depuis longtemps.

    Bref, il faut être indulgent et patient envers soi-même <3
    En tout cas, tu me donnes envie de retenter le challenge 🙂

    Des bisous la jolie 💌

    • Tu as raison! C’est pour ça que pour moi c’est une petite réussite, peut-être un échec financier mais personnel j’en ressors différente 🙂 je pense que c’est une belle réussite en soi. Car ça nous ouvre les yeux sur le consumérisme comme tu dis! C’est sûr que c’est difficile de changer sa manière d’acheter ou d’agir tout simplement car ces habitudes sont ancrées en nous mais petit à petit on y arrivera. Le tout est d’avoir le déclic et comme tu dis être indulgent et patient envers soi-même! Puis courage si tu retentes le challenge 😚

  • Je fais du shopping ban à longueur d’année maintenant. A part un pantalon acheté sur un stand à Bagan en Birmanie,un ensemble blanc pour une retraite méditative (j’avais pas le choix hélas) et une veste chez Emmaus (que j’avais acheté pour un cadeau à la base, mais je l’ai adopté), je n’ai acheté aucun textile en 2018. Et toujours rien acheté en 2019.
    Tiens ça me fait penser que j’a envie d’un manteau … que je vais aller récupérer chez mes parents !
    Je me suis inscrite à la méditahèque pour les livres.
    J’ai surement acheté de petites choses mais je ne me rappelle pas quoi, je fais pas mal de récup maintenant !
    Je t’encourage dans cette voie, on vit avec beaucoup trop.

    • Merci pour ton commentaire et ton retour Aurore! C’est le genre de message encourageant et inspirant que j’aime lire 😃
      Tu as raison on vit avec beaucoup trop! Un premier pas est d’avoir le déclic et puis avancer petit à petit vers quelque chose de plus durable et finalement de tellement plus facile et libérateur 😌

  • Je ne me considère pas comme une accro au shopping, mais par contre, quand j’ai un truc en tête, c’est souvent dur de me l’enlever! J’ai jamais tenté de shopping ban, mais j’ai clairement besoin de faire attention en ce moment à cause de mon remboursement de prêt étudiant et surtout… mon gros voyage de cet été qui se profile!
    Mais malheureusement j’ai tendance à faire des économies sur des trucs qui servent à rien et aller acheter un billet de concert pour le soir-même ahah.

    La chose sur laquelle j’arrive le plus facilement à me restreindre… ce sont les vêtements ! Je suis arrivée cette année à trouver un certain équilibre et j’en suis bien contente mais ton histoire m’a bien fait rire. Ca pourrait m’arriver sur d’autres sujets!

    • C’est génial! Je pense que c’est déjà un bon début de te restreindre sur les vêtements car finalement tu n’en ressens pas le besoin et puis tu peux te faire plaisir avec des pièces qui ont un vrai impact sur toi. Comme tu dis c’est une question d’équilibre. En tout cas c’est exactement vers quoi je veux me tourner 🙂 Pour les billets de concert, j’en suis tellement coupable. Je l’ai fait récemment mais pour les expériences je trouve qu’on a droit à un joker héhé puis je suis tellement curieuse de savoir où tu pars cet été!!!

  • Honnêtement mon chat, je ne trouve pas que ce soit un énorme et épic fail, tu peux tout de même être fière de toi! 🙂 Et je trouve que justement, ça t’aura amener à faire des choix plus réfléchi à savoir si oui tu le veux vraiment ou pas. De mon côté quand je suis tentée par quelques choses je me laisse toujours un petit temps de réflexion entre la découverte et l’achat, si j’y pense toujours au bout d’une ou deux semaines je passe à l’action 🙂 ! Si il y à bien un shopping ban que j’ai du faire c’est celui des livres et matériaux créatif.. Et c’est le plus difficile à mes yeux mais j’ai tenu bon pendant tout le mois de Décembre et presque tout Janvier!
    Pour ce qui est du shopping de fringues, pendant presque une année je n’ai pas racheter de nouvelles fringues, sauf cas de grande nécessité du genre “Tout mes jeans sont mort”, pour mettre un max de sous de côté pour voyager haha. Bon je te cache pas que j’ai dégager beaucoup de fringues car je pouvais plus les voir en peinture (surtout celles que j’ai eu avec moi en voyage) faque je me suis un peu lâchée au USA! Maintenant, j’ai bien envie de prendre des fringues seconde main ou plus éco-responsable, mais ça attendra ma prochaine pulsion shopping haha. Depuis que je suis rentrée en France, j’ai du m’acheter une tunique et un soutif :’).

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi mon chat! C’est pour ça que je voulais publier cet article malgré “l’échec” car finalement c’est un échec financier mais plutôt une réussite personnelle. Ca m’a permis de revoir mon budget, mes priorités, mes envies et acquérir quelque chose qui va probablement rester avec moi jusqu’à ce que la veste tombe en lambeaux haha
      Puis je fais comme toi, il n’y a rien de tel. Se laisser un peu de temps, dormir dessus et si après quelques temps on y pense toujours et on se voit pas faire notre vie sans (okay c’est un peu dramatique là) alors c’est une dépense réfléchie qui mérite d’être faite. C’est marrant car finalement ce genre de réflexion pourrait être adaptée à toutes situations haha puis je te félicite ne rien acheter pendant deux mois surtout dans le matériel créatif, je suis fière de toi. Je sais à quel point ce genre de choses te tient à coeur et te fait du bien qui plus est. Je ris quand tu dis que tu t’es un peu lâchée aux States parce qu’en voyant ton butin une accroc du shopping te rirait au nez. Tu avais besoin de ces nouvelles Vans et puis le reste, je pense que tu le méritais. Comme on dit Once in Vegas (well Texas du coup!) ce n’est pas comme si tu y allais chaque mois donc je trouve que c’est totalement raisonnable 😉 tu me fais tellement rire avec ta tunique et ton soutif, quelle shopaholic que tu es 😚