How I clear my skin

S’il y a bien une chose sur laquelle je ne peux pas me plaindre, c’est la peau de mon visage.
Enfin… peut-être pas ces derniers mois!

Je n’ai jamais eu une peau à problème. Bien évidemment j’ai eu un peu de boutons à la puberté mais en comparaison avec le reste de mon entourage, j’étais clairement épargnée par l’acné juvénile. Puis le passage à l’âge adulte a clairement été bénéfique. Des petits boutons hormonaux par-ci par-là à l’approche de mes règle ou éventuellement un énorme cratère quand j’abuse du chocolat et du gras (le gras c’est la vie). Mais à part ça je suis bénie d’un point de vue bouton. Ma peau est pourtant loin d’être parfaite. Avec un teint de porcelaine, mes cernes ont un effet bleuté, mon teint est loin d’être unifié et certaines parties de mon visage sont grasses comme du beurre alors que d’autres sèches comme le désert. Je pense être l’exemple absolu d’une peau mixte. Pas moyen de faire plus mixte que ça.

Pourtant ma peau m’a donné quelques frayeurs le mois dernier. Je me suis retrouvée avec une constellation le long de la mâchoire et du menton. J’avais littéralement une barbe de boutons. Oh so glam! La cause de cette soudaine éruption, je ne la connais pas pour sûr mais je la mets sur le dos du changement d’air/eau/météo, un fond de teint qui a tourné, le stress et bien évidemment le changement d’alimentation. En rentrant en Belgique, je ne me suis clairement pas privée. J’ai enchaîné les raclettes, les assortiments de fromage, les bières, les chocolats, les frangipanes et autres petites douceurs pleines de sucre, le pain… en gros tout ce qui se fait de bon par ici. Et mon corps, bien qu’il ait apprécié la bonne bouffe, ça lui a fait un petit choc. J’ai donc réintégré mes indispensables pour combattre mon acné.

pretty naive | How I clear my skin

Je mets un point d’honneur à laver mon visage tous les soirs, même quand je n’étais pas maquillée ou que je ne suis pas sortie de chez moi. Déjà ça me fait du bien de me pouponner un peu, ça rafraîchit et ça permet de se débarrasser d’une bonne partie des crasses qui se sont accumulés sur ma face tout au long de la journée. J’utilise une petite éponge Konjac avec un nettoyant léger. Une fois que ma peau est séchée, j’applique Lush Tea Tree Water. C’est un tonique que j’utilise matin et soir. Mon petit geste quotidien dont je ne pourrais plus me passer. Il faut dire qu’il est dans routine depuis plus de 5 ans et ma peau me le rend bien. Puis je trouve s’asperger d’un tonique possède un petit côté luxueux!

pretty naive | How I clear my skin

Lorsque l’eau est presque sèche mais que mon visage est encore légèrement humide, j’applique le soin Effaclar Duo de La Roche Posay. Vous en avez sans doute déjà entendu parler et à raison! Je ne sais pas trop ce qu’il en est de la compo chez LRP mais je dois vous avouer que je m’en fou. Je continuerai de l’acheter jusqu’à la fin des temps, tellement ce produit fait des miracles sur ma peau. C’est un produit anti-imperfections qui calme les rougeurs et a un effet apaisant sur ces petites bosses rouges qui annoncent la sortie imminente d’un gros bouton. Quand j’en applique le soir, le lendemain le bouton ne fait plus mal. Au fur et à mesure des applications, il n’y a pas d’éruption. Le bouton est comme “ravalé” par ma peau et disparait sans laisser de marque. J’ai l’impression que mon corps le traite en interne avec l’aide de l’Effaclar Duo.

Je l’applique matin et soir uniquement sur ma zone à problème, le bas de mes joues et mon menton. Ensuite j’applique ma crème hydratante sur la moitié supérieur de mon visage. Ma peau a l’air de préféré cette hydratation divisée. J’ai l’impression que mes crèmes sont toujours trop nourrissantes, trop riches pour la partie basse de mon visage qui n’a clairement pas besoin d’autant d’hydratation. Un peu comme une plante au final. Il faut l’arroser mais pas la noyer!

pretty naive | How I clear my skin

L’étape finale, l’apothéose, la cerise sur le gâteau, c’est Grease Lightning de Lush. Ce soin spécialement formulé pour combattre les boutons est fait à base d’huile essentielle d’arbre à thé (aux vertus anti-bactériennes) et d’aloe vera (pour le côté apaisant). Avec une texture gel, il s’applique directement sur le bouton. Aucune sensation désagréable à signaler, ça ne pique pas. Il suffit de laisser sécher le tout et pendant ce temps il s’occupe des boutons à la racine. Alors que je trouve l’huile essentiel de Tea Tree un rien trop asséchante et agressive (en plus d’être mixte, ma peau est également sensible, yay!), Grease Lightning agi en douceur. Un vrai indispensable!

pretty naive | How I clear my skin

J’aurai peut-être dû faire un petit disclaimer avant que vous lisiez l’article. Les photos, c’est moi au naturel, sans le moindre make-up. Bon je vous ai quand même épargné le gros plan donc ça fera moins peur à certains alors que d’autres rigoleront de ma ridicule acné hormonale. J’avais envie de me mettre à “nu” pour cet article. Les dernières photos que j’ai posté sur Instagram, j’ai méticuleusement passé mon temps à éditer mes boutons un à un et bien que ce soit mon choix, je trouve que c’est dommage de s’affliger ça. Après tout j’ai entendu à la radio (et si la radio le dit, c’est que c’est vrai haha) qu’avoir des boutons est en fait un signe de bonne santé car notre corps rejette à sa façon les mauvaises toxines. Finalement ce n’est pas plus mal, je préfère avoir quelques boutons et un corps en bonne santé, pas vous?

Bien que ma peau ne soit pas encore de retour à la normal, elle est déjà beaucoup plus cool et je suis sûre que ces trois produits y sont pour beaucoup. Je me suis dit qu’à l’approche de la saison de la raclette, je me devais de partager ceci avec vous. Ca pourrait vous servir si vous êtes dans le même bateau que moi avec le gras, le sucre et les boutons haha.

* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *