Disconnect in Toronto

Je sais que je vais quitter Toronto depuis quelques temps, j’ai donc profité de l’été pour voir les endroits que je n’avais pas encore découvert. Eh oui, presque 4 ans ici et il y a des millions d’adresses qui me sont encore inconnues. C’est un peu la magie de Toronto, il y a énormément de choses à voir même si au premier coup d’oeil on ne dirait pas. Je vous préviens cet article est un petit coup de gueule. Un coup de gueule à ces personnes qui visitent Toronto et ensuite déversent leur venin sur cette ville car il a plu (c’est vrai qu’il ne pleut jamais dans votre ville), car ils se contentent de visiter la CN Tower et Niagara Falls (flash news: ce sont deux villes différentes), car Toronto avec ses gratte-ciels ce n’est qu’une pâle copie de New York (évidemment si vous vous limitez au Financial District) et car Toronto à côté de Montréal, eh bien c’est moche.

Ca me fait rire quand les gens comparent Toronto et Montréal. Ce sont deux villes très différentes, l’architecture, la langue, tout est complètement différent. On pourrait même aller jusqu’à dire que la culture est différente. Même si néanmoins les québécois sont plus influencés par la culture nord-américaine, que française, on est d’accord. Après tout, 6 heures de route qui nous séparent. C’est comme comparer Paris et Bordeaux ou encore Glasgow et Londres. C’est juste incomparable! Aujourd’hui pour la énième fois, j’ai envie de prouver à ces personnes qui ont une mauvaise image de Toronto, qu’ils ont tort et qu’ils feraient mieux de regarder un peu plus loin que le bout de leur nez. Kisscool ♥

Cet article est un peu dans la lignée de ma série Favourite Spots in Toronto. Mais je ne peux pas vraiment l’y intégrer car sur trois adresses, j’en ai visité deux pour la première fois. Vu que l’une des plus grosses critiques que je lis sur Toronto concerne les gratte-ciels et le manque de verdure (alors qu’il y a des milliers de parcs, pour la liste complète, jetez un oeil ici), je vous propose trois adresses nature à maximum 1h15 en transport en commun du centre-ville!

pretty naive | Centennial Park, Toronto, Canada

– CENTENNIAL PARK

256 Centennial Park Rd, Etobicoke, ON M9C 5N3

_

Il s’agit d’un large parc de 213 ha regroupant un parcours de golf, plusieurs terrains de sport, de nombreuses aires de pique-nique et un jardin botanique. J’ai longtemps reporté la découverte de Centennial Park car je le pensais très loin. On n’est plus dans le centre de Toronto, on est dans ce qu’on appelle le GTA (Greater Toronto Area), dans la ville d’Etobicoke. Lorsqu’on fait tout à pieds ou en transport public comme moi, sortir du centre-ville c’est un peu se rendre à Narnia. C’est au bout du monde. Alors que finalement ce n’est qu’une heure et quart de trajet en métro+bus.

Le weekend où j’y suis allée, il y avait beaucoup de groupes probablement des familles ou des entreprises qui y faisaient des pique-niques/barbecues accompagnés de diverses activités. C’est pratique car le parc est tellement grand que chacun peut y réserver son espace pour tout type de célébration. J’ai fait un premier saut dans le jardin botanique, deux petites serres recouvertes de plantes du sol au plafond. L’entrée au parc est gratuite et celle du jardin l’est également.

pretty naive | Centennial Park

Après le jardin, je suis partie explorer les environs. Le parc est gigantesque! Il y avait une petite colline qui me faisait de l’oeil, je me suis dit qu’en haut on devrait avoir une jolie vue. J’avais raison! Sauf qu’une fois en haut, j’ai aussi découvert un parcours beaucoup plus facile à prendre et moins pentu haha. Mais bon ça m’a fait les cuisses comme on dit.

Au loin vous pouvez apercevoir la CN Tower, symbole de Toronto. Celle-ci n’est jamais bien loin dans le paysage et cela a beau faire 4 ans que je suis ici, je ne me lasse pas de la regarder. C’est peut-être juste une tour en béton mais la croiser me fait toujours sourire. Après l’effort, le réconfort. Je me suis posée dans le parc et j’ai grignoté mon pique-nique bien mérité!

pretty naive | Edward Gardens, Toronto

– EDWARDS GARDENS

755 Lawrence Ave E, North York, ON M3C 1P2

_

Je pense que vous commencez à connaître mon amour pour les parcs et jardins. Le weekend suivant la découverte de Centennial Park, je suis montée cette fois au nord de Toronto, à North York pour explorer Edwards Gardens. Il faisait un peu gris cette journée mais après les énormes chaleurs que nous avons eu, cela faisait un bien fou de pouvoir respirer et on a tous accueilli les petites goutes de fin de journée les bras ouverts!

Edwards Gardens se situe à 50 minutes en transport en commun du centre-ville (je vous conseille de prendre la ligne 2 jusque Pape Station et ensuite les bus 185 et 54). A nouveau, l’entrée est gratuite. Il y a des tours organisés mais personnellement je préfère me perdre dans ce genre de lieux. Ce parc est plus du type parc national en version mini. Il est certes aménagé avec de beaux jardins, deux petites serres de conservation, un potager éducationnel pour les enfants, un coin apiculture… mais on a vraiment cette impression de conservation de la nature à l’état pur. En parlant de nature, j’ai pu y rencontrer plusieurs papillons, libellules bleues, écureuils (évidemment) et même une marmotte. La marmotte est une des mascottes du Canada. Vous auriez dû me voir, j’étais tellement heureuse de pouvoir l’observer de loin. J’en avais vu une la première fois que j’avais visité le Canada donc on peut dire que la boucle est bouclée maintenant 🙂

Il est bon de noter que les vélos/skates/rollers, les pique-niques/barbecues, les animaux domestiques y sont interdits.

Dans une rivière, un homme créait des statues de pierre à base de cailloux de différentes tailles pour en faire des petits bonhommes. C’est tout un art! Quelle précision et patience hé. Je suis sûre que si je m’y essayais, mon bonhomme ne tiendrait pas plus d’une minute.

Il y avait quelque chose de tellement apaisant à se promener dans Edwards Gardens surtout quand on sait que celui-ci est plutôt proche d’une grande route. Au centre du parc, on n’entend pas le moindre son, c’est le calme plat. Un pur plaisir 🙂

pretty naive | Toronto Islands

– TORONTO ISLANDS

Islands on Lake Ontario

_

Une adresse plus connue que les deux autres: Toronto Islands. La ville de Toronto longe le lac Ontario, face au Harbourtfront se situe un groupe de 15 petites îles connectées entre elles par des petits ponts. Pour vous rendre sur la grande île, l’option la plus économe est le ferry depuis Queen’s Quay (vous pouvez aussi prendre un water taxi pour $10 aller + $10 retour). Ils partent tous les jours de la semaine, toutes les 15 ou 30 minutes (selon la saison) et le trajet aller/retour coûte $7.87 par adulte. Vous pouvez vous arrêter à différents coins de l’île:

  • Centre Island, le centre de l’île est idéal pour les familles car il y a pas mal d’attractions pour les enfants. C’est une genre de fête foraine avec des petites montagnes russes, un télésiège, un mini-golf, des auto-tamponneuses, une petite ferme et bien évidemment les classiques snacks de fête foraine: barbe à papa, queue de castor (BeaverTails, une spécialité canadienne à base de pâte frite), pizza, glaces… ce côté de l’île est plutôt animé et un peu trop commercial à mon goût. Une fois passé les attractions, vous avez néanmoins accès à la plage et à l’appontement.
  • Ward’s Island, à gauche, est la partie habitée de l’île. Quelques torontois y ont une seconde résidence. Des petites maisons plus mignonnes les unes que les autres, recouvertes par la végétation. On se croirait vraiment dans un autre monde, en pleine Terre du Milieu, chez les Hobbits. C’est vraiment un coin paisible mais avec un petit inconvénient, il n’y a aucun magasin sur l’île donc pour leurs courses, les habitants doivent faire l’aller/retour en bateau vers la ville.
  • Hanlan’s Point, à droite, est la partie déserte de l’île, aucune habitation, aucune attraction. Juste la plage, un café et une… Clothing Optional Beach. Je dois vous avouer qu’on va souvent dans ce coin là car il y fait plus calme haha.

Toronto Islands c’est un petit havre de paix où les torontois adorent s’évader dès que les températures le permettent. Pour info, les voitures n’y sont pas autorisées. Vous pouvez néanmoins prendre votre vélo sur le ferry pour vous promener dans l’île ou en louer à Centre Island. Celle-ci peut se faire également à pieds, ça ne devrait pas vous prendre plus d’une après-midi. En hiver, les îles sont souvent fermées au public car le lac est gelé. D’ailleurs il n’est pas rare de voir quelques personnes patiner sur la glace. Aah ces canadiens, tous nés avec des patins aux pieds!

Quel long article! Si je ne vous ai pas encore perdu malgré toutes ces photos, j’espère que ces trois lieux vous ont plu.

Je ne comptais pas publier ces photos, je pensais juste les garder pour moi mais j’ai envie de prouver pour la énième fois que Toronto, ce n’est pas juste de grands immeubles (d’ailleurs avez-vous vu le quartier financier de Montréal en constant travaux depuis plus de 4 ans? c’est pas joli joli). Toronto, c’est des jolies petites rues colorées, des habitants qui viennent des quatre coins du monde, des gens super chaleureux et ouvert d’esprit, c’est une riche cuisine, c’est la nature à porter de mains (un trajet de bus ou de ferry). Il fait bon vivre à Toronto. Je tiens quand même à préciser que je n’ai rien contre Montréal, que j’adore cette ville mais comme énoncé précédemment, ça m’attriste de lire des articles plutôt négatifs sur Toronto.

Si vous souhaitez la voir en mouvement, je vous conseille l’émission The Layover avec Anthony Bourdain. Le but de cette série est de présenter ce qu’un voyageur peut faire, manger, visiter lorsqu’il reste dans une ville pour 24 à 48 heures. Dans l’épisode 8 de la saison 2 (sorti en 2012), Bourdain débarque à Toronto. Il n’était pas très enthousiaste à cette idée et pourtant, en partant il change complètement d’avis. David Sax, torontois et journaliste, avec qui il se promène dans la ville résume très bien la chose: “Unlike Montreal and Vancouver, which you land at and you are like ‘Oh mountains, sea, beautiful french colonial architecture’, you know. Toronto charms are kind of hidden. You have to dig around in the corners.

On y dit aussi que la plus grosse erreur des touristes est de se limiter à Downtown Core. Il y a beaucoup à découvrir à Toronto mais il faut s’aventurer dans les petites rues et se laisser surprendre par les charmes cachés de la métropole.

(Dans cet épisode, Bourdain mange principalement des plats à base de viande. Après tout il était connu pour son régime “carnivore”. Toronto est une ville en constante évolution et depuis 2012, les tendances ont énormément changé. J’ai vu une large croissance dans les enseignes végé depuis mon arrivée. D’ailleurs à l’heure où j’écris cet article, je mange une délicieuse poutine vegan d’Apiecalypse Now!)

* Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *

  • J’adore tes photos, elles sont superbes ! 😍 Ça donne envie, surtout les jardins et principalement les serres. 😍 J’ai adoré ton article merci de ce beau voyage !

  • J’adore tellement les jardins botaniques! Je pourrais y passer des heures sans m’ennuyer!
    Je comprends ton coup de gueule, j’ai d’ailleurs souvent entendu cet avis moi aussi. Sauf qu’évidemment, comme partout, il faut savoir sortir des sentiers battus! Ca, c’est les touristes trop pressés, qu’ils veulent être éblouis à chaque pas qu’ils font. Mais une ville, ça s’apprivoise, il faut lui laisser le temps d’être déouverte!

    • Moi aussi, je ne sais pas d’où m’est venu cette soudaine passion mais j’ai envie de faire le tour de certaines villes rien que pour leur jardin botanique 🙊
      Tu as tellement bien résumé la chose, j’adore ta phrase sur une ville ça s’apprivoise, je ne peux qu’approuver 🙌

  • Bravo pour ton coup de gueule ! J’ai pour ma part adoré Toronto et j’aimerais beaucoup découvrir les autres aspects que tu signales pour une prochaine fois. Tu as bien raison, c’est bête de comparer des villes. Chacune est différente. Il y avait aussi cette tendance avec Ottawa de dire que c’est une ville ennuyante alors que c’est complètement infondé. Comme quoi, il faut se faire sa propre opinion, mais aussi être ouvert d’esprit. Ça arrive qu’il ne fasse pas beau ou que les choses ne se passent pas comme prévues dans un voyage. Il ne faut pas blâmer le lieu ou la ville en question quand ça arrive.

    • J’ai adoré ton commentaire ❤️ je suis tellement d’accord avec toi! J’entends toujours de mauvais échos sur Ottawa mais quand j’y suis allée j’avais trouvé la ville très belle et le nombre de musées, wow!

  • Ce qui est sûr c’est que je ne pourrais jamais dire que Toronto est moche et qu’il n’y a rien à y faire, grâce à tes articles je défendrais la ville telle une justicière haha. C’est pareil pour Londres, dans le sens où les gens restent dans le centre et ne cherchent pas à sortir de leur zone de confort (à part pour aller au studio Harry Potter haha).

    Tu pourrais participer à un guide touristique de Toronto avec tous tes articles et photo 🙂

    • Tu es un amour! Et je vois tout à fait ce que tu veux dire avec Londres. Les gens vont voir Big Ben, Piccadilly Circus et Buckingham Palace et puis ils se disent okay j’ai fait le tour de Londres bon c’est pas terrible en fait. Et tu te dis mais il y a tellement plus à voir, sortez des sentiers battus, allez vous perdre dans les petites rues et vous serez tellement surpris 🙂
      Haha c’est sûr 😅

  • J’aimerai insérer ici mon vocal que je t’ai envoyé haha! Nan plus sérieusement, GANG faut arrêter de penser que Toronto c’est à chier et qu’il n’y à rien à voir et à faire, bien au contraire ;)! Vive Toronto! On te défendra jusqu’à la fin mouahahaha! ♥

  • Tes photos 😍
    Décidément, en plus de me donner envie de visiter Toronto, tes articles me donnent envie d’y vivre. Je suis sûre que je pourrais m’y plaire car ça regroupe tout ce que j’aime : une grande ville et de grands espaces verts aussi divers que variés pas très loin.
    Le jardin botanique de Centennial Park à l’air superbe, et alors les iles ! Je pense que j’y passerais tous mes dimanches d’été tellement ça à l’air superbe et dépaysant.
    Tu as bien fait de publier ces photos finalement déjà car elles sont superbes et surtout elle font une fois de plus voyager <3