Take a walk through Boston: South End, Fenway, Back Bay & Beacon Hill

Boston était sur ma liste d’endroits à visiter depuis trèèès longtemps. J’avais failli m’y rendre en 2016 mais pour finir, avec Nathalia, nous avons opté pour Chicago (vous pouvez revoir les articles sur the Wind City > ici < ). J’ai profité du long weekend de Victoria Day pour finalement barrer Boston de mon interminable liste. Je savais à l’avance que j’allais aimer cette ville mais je ne pensais pas tomber sous son charme à ce point. J’ai tout particulièrement aimé son style d’inspiration anglaise, son architecture et ses gigantesques espaces verts.

Se rendre à Boston

Boston est à environ 1h20 en avion de Toronto. Si vous avez un budget plus serré, vous pouvez bien évidemment prendre le bus mais entre 14h de bus et 1h20 d’avion, le choix était vite fait. C’est un pur luxe de pouvoir partir en milieu d’aprèm pour arriver en début de soirée à sa destination. Pas de décalage horaire, pas de vol long et interminable, pas de correspondance. On s’assied gentiment, on a à peine le temps de lire quelques chapitres et nous y voilà. En un claquement doigt, on change de décor. Je suis partie avec Porter, une compagnie canadienne desservie dans le second aéroport de Toronto, Billy Bishop City Airport (YTZ). L’aéroport vous propose des rafraichissements (café, thé, eau, soda) et snacks (crackers, biscuits) gratuits et une fois en plein vol, une boisson et un snack sont également compris. Vous pouvez prendre du vin ou de la bière en plein vol, gratuitement. Oui, gratuitement. Ca donne l’impression d’être en voyage d’affaire, j’adore!

Loger à Boston

Ma première idée fut bien évidemment un Airbnb. C’est facile, vous avez votre propre salle de bain et votre cuisine pour préparer des petits plats et par la même occasion limiter les frais en nourriture extérieure. Mais après avoir jeté un oeil sur les logements disponibles dans mon budget, j’ai préféré me tourner vers une auberge de jeunesse. Il semblerait que Boston est une des villes les plus chères des Etats-Unis en matière d’hôtel, du coup les Airbnb augmentent également leur prix.

J’ai opté pour un lit dans un dortoir de 4 personnes à Hi Boston, une auberge situé en plein centre-ville dans le Theater District. La chambre était petite mais suffisante. La salle de bain était séparée. Ce qui est vraiment pratique car au moins on ne réveille pas tout le monde et on peut prendre son temps sans se sentir pressée parce que le voisin du dessous doit aussi se laver. Il y en avait plusieurs par étage, celle que je prenais était grande et toujours propre. Le petit déjeuné était également inclus dans mon forfait. Franchement je n’aurai pas pu rêver mieux vu la localisation de l’endroit. J’étais à 5 minutes de plusieurs stations de métro, il y avait plein de restaurants, cafés, magasins aux alentours et même… un Primark. Vous auriez dû me voir. Ma mâchoire est littéralement tombée quand j’ai aperçu Primark.

South End

Pour mes articles sur Boston, j’ai décidé de faire les choses de manière un peu différente. On va plutôt fonctionner par quartier et je ne vais pas tout vous montrer. Il y a des endroits que j’ai vu, que j’ai adoré et que je vous recommande mais je vais plutôt vous présenter les highlights de mon séjour. On commence par South End, un quartier qui se distingue par son architecture et de nombreuses maisons de style victorien. Il y a beaucoup de petits commerces indépendants, des bars, des restaurants, des galeries d’art, des boutiques…

– FoMu Ice Cream

655 Tremont St, Boston, MA 02118

_

Premier arrêt la boutique FoMu. Celle-ci propose des desserts, des gâteaux, des glaces le tout fait maison et végétalien. Vous aurez probablement du mal à choisir vers quel parfum vous tourner: Bourbon Maple Walnut, Chocolate Pudding, Cookies & Cream, Espresso Bean, Sweet Lavender, Avocado... Une glace à l’avocat avec une pointe de citron vert. Evidemment j’ai opté pour celle-ci. Je n’ai pas vraiment retrouvé le goût de l’avocat, probablement car je ne l’ai jamais mangé de façon sucré mais la glace était délicieuse.

Vous serez peut-être surpris de voir qu’il n’y a pas beaucoup de photos de street art dans mes articles sur Boston. Il y en a juste très peu. Celui-ci m’a vraiment plu. J’aime le mélange de réalisme avec ce labyrinthe graphique, un peu psychédélique. Cette oeuvre “See Her“, commissionnée par le collectif Now and There, a été réalisée par Ann Lewis et représente la réinsertion des femmes dans la société après un moment d’incarcération.

– Northeastern University

805 Columbus Ave, Boston, MA 02120

_

Si vous ne le saviez pas encore, à côté du street art, je voue une passion à l’architecture. J’aime les lignes droites, les courbes, le mélange de matériaux verre/métal/brique/bois et le mélange de style ancien/nouveau. J’ai craqué pour le bâtiment de Northeastern University. J’aurai vraiment voulu me rendre à l’intérieur, apparemment il y a un magnifique escalier en collimasson dans le complex des Sciences et de l’Ingénierie mais malheureusement il fallait une accréditation pour entrer. Oh well, l’extérieur en reste très joli!

Vous ne le voyez pas mais à droite se trouvait un agent de la sécurité qui m’a demandé si j’étais là pour les admissions. Je me suis sentie flattée un bref instant.

Autres curiosités à voir: SoWa Open Market (marché de producteurs locaux et mode vintage), Niche (cute plant store), Olives & Grace (boutique lifestyle) et Boston Museum of Fine Arts.

Fenway & Isabella Stewart Gardner Museum

– Isabella Stewart Gardner Museum

25 Evans Way, Boston, MA 02115

_

En traversant le quartier de South End, mon but était de me rendre un peu plus loin à Fenway pour y découvrir le Isabella Stewart Gardner Museum. Je ne vais pas vous mentir, je ne connaissais absolument rien sur ce musée, son genre, ses expositions. J’avais néanmoins aperçu à plusieurs reprises cette petite cours (7 fois en photo dans cet article) et je me devais de la voir de mes propres yeux. J’ai développé un amour pour les plantes et les jardins botaniques. Si en plus de ça vous y ajouter un site historique, je suis comblée. Le musée, imaginé par Isabella Stewart Gardner elle-même, renferme une collection d’oeuvres et d’objets que celle-ci a accumulée tout au long de sa vie, lors de voyages, de ventes aux enchères… La construction commença en 1899 et fut terminée en 1901. L’entrée est de $15 par adulte, $5 pour les étudiants.

Bien que bondé, j’ai trouvé que le musée avait quelque chose de reposant, réconfortant et agréable à la fois. J’ai adoré me promener dans les différentes pièces de celui-ci pour y découvrir les tableaux collectionnés par Isabella Stewart Gardner ou encore les meubles anciens. Les balcons ouverts à chaque étage, c’est devenu un jeu de photographier la cours à chaque passage. Changement dans le jeu des ombres/lumières, différents cadrages…

Dans plusieurs pièces, on peut remarquer que certains cadres sont nus. On se dit que ceux-ci sont juste là comme objet de déco (après tout ce fut une tendance il y a quelques années de déposer de vieux cadres vides au mûr et même d’en faire des gallery walls) mais non. En 1990, des voleurs déguisés en officiers de police sont rentrés dans le musée et ont dérobé 13 oeuvres d’art. A ce jour, on ne sait toujours pas qui sont les coupables ni où sont cachées les oeuvres volées et une récompense est offerte à ceux qui auraient des informations concernant le vol. J’ai trouvé ça surréaliste et intrigant. Vous pouvez faire un tour virtuel des pièces et découvrir quels sont les objets manquants > ici < !

En plus des salles d’exposition, une salle de concert se trouve dans l’enceinte du musée, offrant des représentations d’oeuvres classiques. Il y a également un petit jardin et quelques serres qui accueillent les différentes plantes disposées aux alentours du musée. Celles de la cours par exemple sont souvent mises à jour. Quand j’y étais, la thématique était mauve mais j’ai déjà vu des photos de celle-ci avec des fleurs rouges, jaunes, roses…

Back Bay

Continuons maintenant dans le quartier de Back Bay, un petit concentré de boutiques et de restaurants aux façades victoriennes. Pour les férus de shopping, vous y trouverez également deux grands centres commerciaux Prudential Center et Copley Place. Après avoir fait un saut chez Newbury Comics (magasin de comics, gadgets et vinyles), je suis tombée sur The Fairy Shop, un magasin entièrement dédié au monde d’Harry Potter. C’était magique. D’autant plus car lors de ma promenade dans les rues de Boston, j’écoutais Harry Potter and the Philosopher’s Stone.

J’ai englouti le livre en 2 journées. J’ai trouvé la prestation du narrateur Stephen Fry grandiose tout au long du livre. Que ce soit pour la voix de Dumbledore, d’Hagrid ou encore Minerva McGonagall mais tout particulièrement Snape. J’avais l’impression de revivre l’histoire en étant moi même dans les couloirs de Poudlard. Je l’ai trouvé moins convaincant pour la voix d’Harry ou Hermione mais je pense que je compare trop aux films et surtout ce n’est pas chose aisée de faire la voix d’une petite de 11 ans quand vous êtes un homme de plus de 60 ans…

– Dig Inn

557 Boylston St, Boston, MA 02116

_

Je ne sais pas vous mais personnellement quand je découvre une ville, j’en oublie souvent de manger car mes yeux ont pris le contrôle au-dessus de mon estomac. Vers 15h, la faim s’est ressentie et je me suis finalement arrêtée chez Dig Inn. Il s’agit d’une chaîne de restaurants qui proposent des aliments issus de producteurs locaux. Vous pouvez créer votre propre assiette selon vos envies et les légumes de saison. La mienne se composait de Farm Greens w/ Mint (kale), Grilled Organic Tofu, Coconut Roasted Carrots et Sautéed Broccoli w/ Lemon.

pretty naive | Take a walk through Boston

– Boston Public Library

700 Boylston St., Boston, MA 02116

_

Impossible de se rendre à Boston sans passer par Boston Public Library. Je pense que vous avez tous vu un jour ou l’autre, cette salle d’étude avec ses petites lampes vertes d’avocat et son toit en arc. C’était grandiose! J’ai jeté un oeil dans les annuaires des résidents de Boston de 2013 et j’ai trouvé deux Bula. Yo, la famille!

pretty naive | Take a walk through Boston

En plus des jolies salles d’étude, l’entièreté de la bibliothèque est un musée renfermant de nombreuses pièces en marbres recouvertes de peintures datant de la Renaissance si je ne m’abuse ou alors mon option histoire 4 au secondaire n’aura servi à rien haha. Puis on en parle de cette “petite” cours au centre de la bibliothèque?

Beacon Hill

On quitte les maisons victoriennes pour un autre style très typique de Boston, les maisons de style fédéral américain de Beacon Hill. Ce quartier est également connu pour ses petites rues étroites éclairées aux becs de gaz et ses trottoirs de brique rouge. A nouveau, on ressent l’influence anglaise avec les jolies portes, les façades fleuries ou encore la forte présence de fer forgé. Je vous conseillerai de faire un saut par Charles Street pour de jolies boutiques indépendantes comme la papeterie Black Ink ainsi que Louisburg Square – cette place qui vous donnera envie de déménager en un instant.

– Rouvalis Flowers

40 W. Cedar St. Boston, MA 02108

_

Je ne pouvais pas résister à la tentation de photographier la devanture du plus joli fleuriste de Boston: Rouvalis Flowers. Etablie depuis plus de 40 ans, la boutique est l’adresse incontournable pour les amateurs de verdure.

Bien sûr, je me dois de terminer ce premier article sur mon séjour à Boston avec Acorn Street ou “the most frequently photographed street in the United States“. La rue, charmante et typique, représente parfaitement le quartier Beacon Hill: étroite, maisons de style fédéral, lampadaire, brique rouge et puis ce drapeau américain. Un pur cliché tellement photographié (et je me suis fait avoir aussi hé). J’ai dû y repasser à deux fois. La première fois des filles y avaient un Instagram photoshoot et on sait tous à quel point cela peut être long. La deuxième fois, j’étais dans la rue seule au monde et j’en ai profité pour mitrailler celle-ci de haut en bas. Quelques secondes plus tard, je me suis retrouvée nez-à-nez avec un bus de midwifes italiennes peu commodes qui criaient de tout coin et voulaient toutes une photo dans la rue. Elles avaient même leur photographe personnel!

Comme vous vous en doutez après avoir lu (ou juste regardé, je comprends c’est plutôt long) ce premier article sur Boston, je suis complètement tombée sous le charme de la ville, de son architecture, de ses espaces verts (on en parle plus la prochaine fois) et son petit côté anglais, qui me rend un peu nostalgique (i miss the uk!). C’est propre, c’est beau, il y fait bon vivre et clairement je me verrai bien y déménager.

En attendant mon second article, je vous laisse avec ceux de Laura/Les Carnets de Lauralou et Audrey & Mickaël/Refuse to Hibernate sans qui je serai partie à Boston complètement à l’aveugle. Merci les amis ♥

Inscris-toi à la newsletter de pretty naive en cliquant ici *

  • Wow c’est vraiment une belle ville. 😍 Miam miam pour la glace vegan, on n’en trouve pas partout ! 😋Le musée est vraiment magnifique en tout point. La bibliothèque est juste impressionnante et me fait penser à certains films que j’ai pu voir. 😙

    • C’est vrai que ce n’est pas toujours facile de trouver des glaces vegan. J’ai l’impression que ça se développer plus dans les pâtisseries et les restaurants mais pas encore les glaces. Oui je pense qu’on la voit souvent cette bibliothèque, elle est tellement belle 😍

  • En effet, 1h20 d’avion ça devait être bien rapide. En plus avec petites boissons et snacks, parfait 👌🏻
    Tu as bien fait de photographier la cours du musée sous tous les angles, c’est tellement joli 😍 ! Je trouve ça dingue cette histoire d’oeuvres d’art disparus depuis tout ce temps (depuis que je suis née ahah). Les mecs doivent être trop fiers d’eux n’empêche 😅
    “Ce n’est pas chose aisée de faire la voix d’une petite de 11 ans quand vous êtes un homme de plus de 60 ans…” tu m’étonnes 😂. J’ai les deux premiers tomes en livre audio mais je ne les ai pas écouté, je ne sais pas ce que ça donne en VF.
    La beauté de cette bibliothèque, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur 😍
    C’est mignon comme quartier Beacon Hill 😊 je ne connaissais pas du tout l’existence de cette fameuse rue.

    • C’est clair, ça m’a choqué aussi! Puis les oeuvres n’ont toujours pas été retrouvées c’est dingue 😮
      Oh si tu viens à les écouter en VF tu me diras 🙂
      C’est fou car elle est très semblable au reste de Boston mais tout le monde photographie celle là 😅

  • A chaque fois que je lis tes articles “voyages” j’ai la même réaction : un mélange de surprise et d’envie car visiter des villes américaines me semble toujours être fou. Et puis en fait, avec tes 1h20 d’avion, c’est à peu pres comme lorsque je voyage en Europe et je me dis que tu as bien raison d’en profiter, car je ferais pareil 😀
    Je ne savais pas du tout que Boston était une des villes les plus chères, en tout cas elle à l’air super sympa.
    Déjà rien que pour sa Public Librarie, et sa fameuse salle : elle fait rêver, et rien que pour ça j’espère avoir l’occasion de m’y rendre un jour (#LibrarieTrash). Et d’ailleurs, la petite cours de la Public Librarie fait très cours de monastère, ça doit être hyper reposant d’y aller entre deux révision 🙂
    Je suis tombée sous le charme de Beacon Hill et ses façades en briques rouges (aggrémentées de fleurs, c’est si joli), et c’est vrai que ça rappelle l’UK tout ca <3

    • C’est tellement ça! Sauf que le prix du billet d’avion n’est pas le même que celui qu’on pourrait avoir en Europe haha
      Je ne savais pas non plus, j’étais un peu choquée par le prix des Airbnb. Je n’ai rien trouvé de correct pour mon budget, c’est fou!
      Je me doutais que la bibliothèque te plairait, c’est tellement beau, une vraie pièce architecturale. Je te souhaite vraiment d’y aller, tu seras au paradis 😉
      Oui j’avais tellement cette impression, ce qui m’a rendu pas mal nostalgique de l’UK 💔

  • Ça fait un moment que j’entends parler de Boston en bien que je mets moi aussi cette ville dans ma wishlist ! Tes photos et ton récit me donne encore plus envie d’y aller !! Je pense avec certitude que je serais charmée 😍

    • Je n’avais jamais vraiment pensé à Boston mais vraiment à tort, j’ai été agréablement surprise! J’espère que tu pourras y aller bientôt, c’est tellement beau 🙂 puis merci beaucoup pour ton commentaire 😘