about my tattoos #3

Je pense qu’il est temps que je vous fasse une petite update concernant mes tattoos. Dans le passé, j’avais posté deux vidéos à ce sujet. D’ailleurs si votre curiosité vous démange et que vous souhaitez découvrir mes premiers tatouages, vous pouvez les retrouver sous la rubrique > about my tattoos <. Cette fois-ci je vous retrouve sous la forme d’un article. Je ne pense pas déblatérer sur la douleur car cela dépend de votre taux de tolérance, de la longueur de la session, de l’endroit. Et je ne parlerai pas argent non plus. Tout dépend de la taille, du temps de travail, de l’encre mais surtout du tatoueur en question. Je vous conseillerai donc de vous renseigner auprès de votre salon!

2016 et 2017 ont été un bon cru niveau tatouage. J’en ai ajouté quelques petits, quelques moyens ainsi qu’une pièce plus importante que je rêvai d’avoir depuis très longtemps.

Some flowers by Lady Teapot

En juin 2016, j’ai profité de mon petit séjour en Belgique pour me faire tatouer par Lady Teapot/Milena. Elle avait posté une planche de flash avec des mains tenant un bouquet. Je la suivais depuis longtemps et j’ai sauté sur l’occasion pour la contacter. En deux temps trois mouvements, on s’est trouvé une date et je suis passée sous la machine. Cela faisait un moment que je n’avais plus eu de tatouage et cela m’a fait un bien fou. J’adore le résultat, je trouve que c’est fin, délicat et très féminin. Il m’a valu plusieurs regards et questions comme vous pouvez vous en douter.

Lors de la séance, elle m’expliquait qu’elle allait partir à Montréal donc je lui ai fait part de mon expérience au Canada. Presque un an plus tard on s’est retrouvées pour une deuxième session. Je devais passer quelques jours à Montréal afin de renouveler mon passeport. A peine une semaine avant mon arrivée, Milena poste un nouveau flash avec une demoiselle aux airs de pin-up et des fleurs qui lui sortent de la tête. Je l’ai contacté dans la minute, en espérant qu’elle sache me caser la semaine qui suivait. Et bim! Petit souvenir de Montréal sur le mollet.

about my tattoos #3 | prettynaive

Computer Magic at Oli & Son

Avant de repartir pour Toronto en juillet 2016, je suis aussi passée chez Oli & Son. Olivier est le premier tatoueur chez qui je suis allée. Il avait fait mes chauves-souris sur les clavicules et mon diamant sur la cheville. Computer Magic/Danz est mon groupe préféré et j’ai eu envie de marquer le coup avec un cartoon de Danz sur mon avant-bras. Le dessin est mon interprétation d’une page de son vinyle Davos où elle porte un costume d’astronaute.

about my tattoos #3 | prettynaive

A bunch of little fill-ins at Adrenaline Studios

J’étais déjà allée à Adrenaline pour 5 petits tattoos, j’avais les dessins de prêt, le cash en main et quelques heures plus tard je me retrouvais avec 5 tattoos de plus sur le corps. Il en a été la même chose pour ces 4 nouveaux. Des fois vous avez vraiment envie d’un tattoo mais vous n’avez pas envie d’ennuyer un tatoueur juste pour quelque chose de petit, simple. Puis vous avez une seconde idée, puis une troisième, puis une quatrième. Sautez sur l’occasion! Généralement ils vous font un prix. Cette fois-ci c’est Joe Baker qui s’est occupé de mes tatouages.

L’oeil représente ma version du evil eye (j’ai une étrange passion pour les yeux, c’est d’ailleurs quelque chose que je dessine assez fréquemment). Le dessin n’est pas parfait, c’est quelque chose que j’avais gribouillé et cette imperfection me plait. Ensuite le rectangle n’est pas le logo de Deutsche Bank mais celui de Captured Tracks, mon label de musique préféré. Les petits oiseaux viennent de la pochette de Is the Is Are de DIIV. Quant à le naive sur ma poitrine, je pense que je n’ai pas besoin de vous l’expliquer. Je trouve que Joe a fait un parfait travail, ils sont exactement comme je les voulais.

The Matryoshka by Magic Mallo

Mon père est polonais et j’ai toujours voulu un tatouage d’une matryoshka/une poupée russe (ou polonaise car nous en avons aussi par là). J’avais travaillé sur un dessin, il ne me manquait plus que de trouver la personne pour m’encrer la peau. Vous savez quand vous découvrez un artiste juste après avoir quitté le pays où se trouve cet artiste? Eh bien c’est ce qui s’est passé avec Magic Mallo/Mallaurie. De retour à Toronto, je découvrais son Instagram. Bummer! Mais je savais que je serai en Belgique pour les fêtes en décembre 2016. J’ai envoyé mon dessin à Mallaurie, elle l’a retravaillé et quelques heures plus tard j’avais enfin ma poupée sur le bras ♥

about my tattoos #3 | prettynaive

Avoir le coeur sur la main by Soft.Point

Je pense sérieusement que si vous avez une addiction pour les tatouages, Instagram est la pire des tentations. Chaque jour, je regardais le compte de Soft.Point/Kat Gomboc dans l’espoir qu’un jour je passerai sous leur machine. Je lorgnais sur les mains, les fleurs, les yeux, en gros mon esthétique. Puis le jour est venu. Un magnifique flash afin de soutenir Postpartum Support Toronto, une association qui offre son support aux parents et futurs parents afin de surmonter le baby blues. J’ai trouvé la démarche honorable, je n’ai pas réfléchi plus loin et quelques échanges d’email plus tard, j’avais booké mon rendez-vous. J’aime énormément le style, la précision, la finesse des traits. J’ai d’ailleurs une idée un peu plus conséquente à leur proposer. Mais ce n’est pas pour tout de suite!

J’ai vraiment trouvé un style qui me plait composé de noir, de traits fins, d’un peu de dots et quelques ombrages. Mes tatouages ne sont sans doute pas au goût de tous mais c’est un peu le principe, tant qu’ils me plaisent ça me suffit. Vous allez peut-être vous demander quand est-ce que je vais m’arrêter? Eh bien la réponse est probablement jamais. Au fil des années, c’est vraiment devenu une passion. J’adore ajouter quelques petites pièces par-ci par-là. Puis surtout j’ai des idées plein la tête. Êtes-vous passé sous l’aiguille? Quel est votre tatouage préféré?

***

ne manquez jamais une publication de pretty-naive.com
facebook | twitter | instagram | pinterest | hellocoton