a canadian winter

Je vous parlais, dans mon article hello january, de mon envie de relaxer, lâcher prise et me concentrer sur moi-même, ne pas trop sortir et profiter des petits plaisirs de la vie comme un bon bouquin, une tasse de thé, le tout emmitoufflée dans une couverture toute douce. Le mois de janvier est connu pour son côté dépressif, le post-december blues et tout ça, sachez qu’il l’est encore plus lorsque vous vivez dans un pays froid, très froid.

En partant à Los Angeles vers la fin du mois de décembre, mon but était clairement retardé l’hiver. Décembre est généralement doux, quoi qu’apparemment cette année, il était glacial. C’est durant les mois de janvier et février que ça devient vraiment sérieux. Il n’est pas rare d’ouvrir sa porte d’entrée et se retrouver avec un mètre de neige devant soi. Les températures atteignent les -20 degrés avec un ressenti de -30 grâce au vent piquant qui vient marteler nos visages. Pendant ces deux mois, les Canadiens et moi par la même occasion, hibernons limitant nos sorties à leur plus strict minimum. Les conditions étaient donc propices à ce que je respecte mon envie de hygge pour le mois de janvier.

Un weekend, j’ai profité que les températures se réchauffaient un peu (-10 degrés woop woop!) pour prendre un peu l’air, me promener au parc Trinity Bellwoods l’appareil photo à la main. Mes mains ont survécu aux températures mais j’ai quand même failli y laisser un doigt. Je voulais vous donner un aperçu de ce que l’on peut voir en plein centre-ville. Vu que la neige commençait un peu à fondre, les trottoirs étaient dégagés (donc pas de slush aka vieille neige noire et boueuse), on pouvait se promener tranquillement (en mode bonhomme Michelin quand même avec toutes mes couches de protection). J’étais tellement motivée que je suis même allée jusqu’au port pour voir de mes propres yeux le Lac Ontario gelé. Je l’avais entraperçu de mon hublot au retour de L.A. et la vue était magnifique. Je me devais de capturer ça de plus près!

a canadian winter | prettynaive a canadian winter | prettynaive a canadian winter | prettynaive

J’ai dû passer un peu plus de trois heures dehors et je suis rentrée avec les extrémités gelées mais je pense que cela valait vraiment le coup. J’adore les paysages enneigés. Je trouve que la neige est un phénomène fascinant et ce serait bien dommage de ne pas en profiter un petit peu. Je pense même que cette sortie m’a un peu guéri de mon rhume de trois semaines (c’est ça quand on passe de 25 à -25 degrés dans l’espace d’un vol). Cet air frais m’a changé de mon appartement tout steamy. Et qui plus est j’ai pu sortir mon appareil photo ♥

***

ne manquez jamais une publication de pretty-naive.com
facebook | twitter | instagram | pinterest | hellocoton