i’m a list maker

Vous savez comme on dit de certaines personnes oh c’est une fausse grosse. Eh bien moi je suis une fausse organisée. Si je ne note pas ce que je dois faire noir sur blanc, je suis distraite et bim comme par magie en 5 secondes j’ai tout oublié. J’ai une mémoire visuelle. A l’école, j’étais connue pour faire des résumés. C’était ma façon d’étudier. Une fois le nez sur mon examen, je me rappelais les titres ou les couleurs utilisées pour tel ou tel sujet et à nouveau comme par magie, tout me revenait en mémoire. Aujourd’hui, je n’ai pas perdu cette habitude car afin de retenir quelque chose il faut que je l’écrive. Que ce soit manuellement ou électroniquement.

At work

Pour le boulot, nous travaillons avec l’application Trello. Il s’agit d’un vision board en ligne qui vous permet de créer des listes, de regrouper des documents ensemble. Une fois une tâche terminée, on peut tout simplement l’archiver ou la faire glisser dans notre liste de “tâches terminées”. Personnellement je trouve qu’il y a une petite satisfaction à voir cette colonne s’allonger au fur et à mesure.

Trello est devenu un outil in-dis-pen-sable. Une importante partie de mon travail est de programmer le contenu pour les réseaux sociaux de plusieurs clients. Généralement je prévois un mois à l’avance des pins, des photos pour Instagram, des tweets ou des articles sur Facebook. Grâce à ce vision board, je peux suivre à la loupe chaque client, selon la plateforme et donc rester à jour. On possède un Trello board pour chacun de nos clients où ils peuvent planifier avec nous leur calendrier, ensuite j’ai mon Trello board dans lequel mes boss ajoutent des tâches au fur et à mesure et depuis quelques mois j’ai créé un genre de semainier. Histoire de répartir mes tâches selon leur importante, de ne rien oublier et de distribuer mon travail sur la semaine. Aussi ça m’évite de gaspiller du papier. Yay!

Alors non, cet article n’est pas sponsorisé Trello. J’avais juste envie de vous faire découvrir cette plateforme si comme moi vous êtes très visuel et que vous avez une mémoire de poisson rouge!

In my fridge

En déménageant dans ma nouvelle collocation, j’ai décidé d’être plus responsable avec mes dépenses en nourriture et avec l’environnement en quelque sorte. Dans notre frigo, il n’y a pas vraiment de séparation. Chacune met ses affaires où elle veut. Ca a ses bons et ses mauvais côtés. Le seul inconvénient selon moi est que de temps en temps, on n’y voit rien. Du coup souvent il m’arrive de faire des courses et revenir avec des choses qui se trouvaient déjà à l’appart. Pour contrecarrer ça, j’ai créé une feuille Excel. Oui, oui, vous lisez bien une feuille Excel intitulée “Food” et j’y répertorie les aliments par catégorie.

VeggieJe fais une séparation entre le frais/surgelé et ce qui est en conserve/sec.
FruitSimilaire aux légumes. J’ajoute dans le sec mes graines: chia, lin, hemp, sésame, tournesol…
“Meat”Alors j’y mets les guillemets car il n’y a pas vraiment de viande dans mon réfrigérateur vu que je n’en mange pas. J’y mets plutôt mes substituts de viande comme le tofu ou le tempeh. Mais je ne me voyais pas appeler ça protéine car je mets mes lentilles dans les légumes.
“Dairy”A nouveau des guillemets, pour la simple et bonne raison qu’à part le fromage (que j’achète très rarement), je ne mange pas de produits laitiers (je n’aime pas le lait). Mon beurre est vegan, mon lait et mes yaourts sont à base de soja, de noix de cajou ou de riz.
CarbsJ’y inclus les pâtes, le riz, le quinoa, les flocons d’avoine, les cracottes, le granola…

Ensuite il y a certaines catégories qui ne s’expliquent pas: snack, sauce, épice.

Dans une colonne, j’inscris l’aliment et dans la colonne suivante le nombre que je possède. Premièrement, celq nous permet de savoir ce que l’on a, on évite les piles de conserve qui s’entassent dans les armoires. Ensuite, on peut imaginer des recettes plus facilement vu que tout est sous nos yeux. Sur un document mais quand même sous nos yeux. Personnellement ça m’aide beaucoup car ça m’empêche de faire les courses beaucoup trop souvent et du coup j’économise un peu mon budget. Ca me permet également de voir une certaine tendance, quels sont mes indispensables et que mettre sur ma liste de course.

In my vanity

Récemment j’ai décidé d’ajouter un onglet à mon document Excel pour mes produits de beauté. Il m’est arrivé beaucoup trop souvent d’être chez Walmart en mode ai-je besoin de quelque chose? Et ensuite je ressors avec un million de produits de beauté pour rien. Déodorant, shampoing, dentifrice… Je me retrouve ensuite avec un stock comme si je me préparai pour la guerre. A côté de ça il y a tous les échantillons que l’on reçoit qui s’accumulent et que l’on n’utilise jamais.

Du coup je me suis décidée à créer une feuille pour ceux-ci. Similaire à ma liste de nourriture, je répertorie les produits par catégorie: visage, corps, cheveux. Chacune est divisée en “usage journalier” et “usage fréquent” car clairement je n’ai pas besoin de faire un masque pour le visage à chaque jour. Cela me permet de suivre l’évolution de mon vanity, savoir ce que j’ai, qu’est-ce que j’ai besoin d’acheter et quels sont mes staples en matière de produits de beauté. Mon but ultime avec cette méthode est de tout doucement me diriger vers une minimalist vanity qui contient uniquement mes essentiels, des produits qui conviennent à ma peau, à mon corps.

***

J’ai conscience que certaines personnes penseront que je suis une freak et je suis d’accord avec elles. Néanmoins si ces listes me permettent d’être à jour avec mon travail, d’éviter la surconsommation, de jeter des aliments ou produits car ils sont expirés et m’aide dans mon organisation quotidienne alors je dis oui!

A côté de ces listes électroniques, j’utilise bien évidemment un carnet pour le blog. Etrangement je n’arrive pas à me séparer d’une liste physique pour cette activité. Sans doute car il y a un côté plus créatif. Dans mon carnet j’y inscris les choses à faire pour chaque article (titre, texte, photo, date de publication) mais aussi mes idées d’article ou quand je suis en déplacement je peux même y rédiger un article entier si je n’ai pas mon ordinateur sous la main. Et vous? Comment restez-vous organisée dans votre vie journalière? Au boulot? A la maison?