From Belgium to Canada

On me répète souvent ô combien j’ai de la chance de vivre au Canada. Tout d’abord je vous arrête tout de suite, ça n’a rien avoir avec de la chance. Vous pouvez très bien le faire aussi, que ce soit au Canada ou dans un autre pays. Le tout est de se donner les moyens. On m’a souvent répété quand on veut on peut. Je ne suis pas plus riche que vous, je fais toujours quelques fautes de grammaire en anglais et je suis loin d’être une aventurière à la base. Je voulais vivre au Canada, je l’ai fait. A votre tour!

A côté de ça, ça me fait rire car bien que l’herbe soit toujours plus verte ailleurs, je vous promets que le Canada n’est pas un pays de licornes (ou caribous) qui pètent des paillettes. Et ma vie n’est pas plus excitante que la vôtre. Plein de personnes pensent que les expatriés vivent la belle vie 7 jours sur 7. Désolée de vous décevoir mais on travaille, on a des factures à payer, on va chez le dentiste, on a notre ménage à faire, notre lessive, la vaisselle s’accumule aussi dans notre évier. On a juste une vie normale dans un autre pays que notre pays d’origine. Et cette vie peut vraiment être super boring! Vous n’avez pas idée à quel point. Du coup aujourd’hui j’avais envie de vous emmener avec moi au boulot. Un peu dans l’esprit des articles de Valentine, A Picture An Hour.

a day in my life | prettynaive (2)

Lorsque je vais travailler, je me lève aux alentours de 8h du matin. En règle générale, je me réveille avant que mon alarme sonne. Mon corps est probablement réglé comme une horloge mais je garde toujours mes alarmes de 7h45 et 8h actives par précaution. Première étape: le petit déjeuné. Je n’ai clairement pas faim à 8h du matin mais vu qu’il s’agit du repas le plus important de la journée, on n’y réchappe pas! J’opte souvent pour un bol de porridge que je garnis avec les fruits que j’ai sous la main (banane et myrtilles sont mes préférés pour le porridge) suivi d’une cuillère à café de sirop d’érable ou de peanut/almond butter au choix! Je termine par quelques toppings croustillants: graines de chia, flax et hemp. Pendant que je me prépare mon oatmeal, je sirote un verre d’eau froide avec le jus d’un demi citron. Plus pour le côté rafraichissant de la chose que pour les bienfaits du citron vu qu’apparemment il faut le boire dans un verre d’eau tiède. Mais personnellement le matin, quand je viens de me lever, j’ai plutôt envie/besoin d’un truc qui me réveille!

a day in my life | prettynaive (3)

J’aime prendre mon temps lorsque je déjeune. Généralement j’essaie de ne pas trop regarder mon téléphone vu qu’au boulot je jongle entre celui-ci et mon ordinateur. C’est ça de bosser dans le milieu des réseaux sociaux. Ensuite je file sous la douche, me brosse les dents et retourne à ma chambre pour m’apprêter. Ma routine est très classique: vêtements, cheveux, maquillage, quelques bijoux (je ne sors jamais sans une montre et des boucles d’oreilles). Je prépare mon sac avec mon ordinateur, mon chargeur, mon lunch et ma gourde d’eau. Exciting, right?

a day in my life | prettynaive (4)

Je marche pour aller au boulot, ça me prend environs 30 minutes aller, 30 minutes retour. Avant je passais par Chinatown mais maintenant je passe par Kensington Market. C’est un peu notre Camden Town à nous. Un peu plus petit que celui de Londres. L’ambiance au Kensington Market est très folklorique. On est submergé par différentes cultures: latine, jamaïcaine, asiatique et même belge (Wafles&More est tenu par un flamand, un vrai, qui cuisine de vraies bonnes gaufres de chez moi). C’est aussi là qu’on retrouve beaucoup de magasins bio, vintage stores et tattoo shops. C’est tellement étrange de passer par Kensington Market car c’est tout calme à 9h du matin. Néanmoins je suis clairement émerveillée par ce quartier car chaque jour j’y découvre quelque chose de nouveau: un tag, une ruelle, un autocollant, une citation, un petit café… Kensington Market est vraiment plein de surprises!

a day in my life | prettynaive (5)

La première chose que je fais en arrivant au boulot, c’est me préparer une tasse de thé vert. Ca me permet de tenir jusqu’au lunch. Ensuite de 9h30 à 17h30, j’ai les yeux fixés sur mon écran.

a day in my life | prettynaive (6)

J’attends toujours ce moment avec impatience car vers 12h30-13h je suis affamée. Je prends souvent mon lunch avec moi. J’adore cuisiner donc j’ai toujours mon petit tupperware dans mon sac. Une fois par mois, le vendredi on se retrouve toutes ensemble pour un potluck. J’adore ce genre d’initiative. Ca nous permet de nous poser 1 petite heure car généralement quand on mange, on est toutes sur notre ordinateur vu qu’on n’a pas de cafétéria ou de cuisine. On se décide sur un thème et chacune apporte tel ou tel ingrédient. La première fois on a fait des Vietnamese spring rolls, la deuxième fois des tacos et pour notre troisième potluck, on va tenter le Poke Bowl. J’ai vraiment hâte!

a day in my life | prettynaive (7)

17h30, je quitte le boulot. Au Canada on fait très peu d’heures supplémentaires. Si vous bossez de 9 à 17h. Ce n’est pas une minute de plus! Une fois que votre shift est terminé, vous laissez le boulot derrière vous. Accepter un appel professionnel un dimanche en famille? Ca ne risque pas d’arriver. Bon évidemment tout dépend de votre profession! Cela fait deux semaines que je passe dans Nassau St et ce van est toujours garé au même endroit. Un de mes goals dans la vie est de posséder un jour un van ou partir en road trip dans un van (Anaïs!!!). Un vrai cliché n’est-ce pas?

Drink on the Roof

Durant l’été, j’aime profiter du soleil après avoir été enfermée pour 8h au bureau. J’irai soit me promener, faire quelques courses, m’asseoir dans un parc pour lire un livre ou retrouver des potes pour boire une bière sur un patio. Ce jour-là, vers 19h, j’ai rejoint mon amie Nathalia. On est montées sur son toit pour savourer un petit verre de vin 👌🏻

a day in my life | prettynaive (2)

Après quelques verres, je suis rentrée à pieds chez moi. Je me suis glissée dans mon joli petit pyjama et posée dans mon lit avec un épisode de Criminal Minds. Ma chambre a vue sur la CN Tower. Je dois vous avouer que ça (et le mur de briques) m’a conquis en moins de deux. Du coup chaque soir avant de m’endormir, je jette un oeil par la fenêtre pour apercevoir la tour. Après 3 ans à Toronto, je ne m’en lasse toujours pas. Cette nuit, c’était la pleine lune (Sturgeon Moon). J’ai une vraie obsession pour la lune. Généralement, vers 23h30, je ferme mon ordinateur et m’endors.

***

J’espère que cet article vous aura plu. Ces quelques photos, bien que légèrement mise en scène; vous permettent de voir la dure réalité de la vie d’une expat belge à Toronto. Tout n’est pas sirop d’érable, caribou et poutine. J’ai un vrai travail auquel je dois me rendre chaque jour de la semaine comme vous. Puis je ne le dirai jamais assez: quand on veut, on peut ♥