Paris | Je t’aime… moi non plus

Dorénavant dés que je passe par la Belgique, je passe par Paris. C’est devenu une obligation. Mais le genre d’obligation qui fait plaisir car j’y vois les copines ♥ Mathilde/Mia et Manue viennent de déménager toutes les deux dans des apparts, je me devais d’y aller pour approuver leur logis. Et du coup, j’en ai profité pour jouer les touristes à Paris. Etrangement en mai/juin, ma visite à Paris m’avait laissé avec un goût amère. Mais cette fois-ci, Paris a réussi à s’installer un peu dans mon coeur. Oops vous n’avez rien lu! Mathilde et Manue se sont donc partagé ma garde de manière assez équitable. J’ai passé deux nuits chez l’une et deux nuits chez l’autre.

Je déteste le cinéma français. Voilà. Je l’ai dit. Enfin je déteste le mauvais cinéma français. Vous savez Les Bronzés, Le Dîner des Cons, Le Père Noël est une Ordure… Non je n’accroche pas une seule seconde à cet humour. Du coup la mission de Mathilde durant mon séjour était de me faire aimer le cinéma français. En 3 jours, on a vu La Boom 2, Gainsbourg Vie Héroïque, L’Auberge Espagnole, Les Poupées Russes et un film suspect (Alive) avec Maxim Nucci haha.

Si vous allez à Paris, je ne peux que vous recommander une chose: prenez Mia en guide touristique. Si vous aviez des appréhensions sur la ville, elles s’évaporeront. Notre premier arrêt le jeudi a été le café Peonies. La décoration y est adorable. Un mélange de bois, de métal, de tuile. La nourriture délicieuse: ce grilled cheese avec pousses d’épinard et confiture d’oignon, j’en rêve encore. Et qui plus est vous pouvez repartir avec un joli bouquet de fleurs sauvages. Ca nous a donné quelques idées tout ça.

Untitled
Untitled
Untitled

Ensuite nous sommes allées dans la boutique Merci. Cet entrepôt à l’abri des regards renferme des pièces mode, de décoration et de la papeterie. Tout ce que j’aime sous un seul toit. Pas loin de Merci, il y avait cette petite galerie Madga Danysz qui renfermait la collection des oeuvres de Charles Petillon (malheureusement elle y était installée jusqu’au 14 janvier). Charles créé des oeuvres à partir de ballons blancs. Il installe ceux-ci dans des cadres naturels et ensuite en prend des photographies. L’exposition présentait également une oeuvre grandeur nature faite de ballons.

Untitled
Untitled
Untitled
Untitled

Mathilde m’a ensuite surprise avec la visite de la Grande Mosquée de Paris. Je vous conseillerai d’y aller au printemps car les fontaines sont en marche et surtout le jardin est fleuri mais déjà là c’était très joli. J’aime beaucoup le concept de faire visiter la mosquée afin de pouvoir entretenir les lieux grâce aux visiteurs. Et surtout ça vous permet de vous retrouver dans un autre pays en quelques instants. On s’est ensuite réchauffées avec un petit thé à la menthe. Un délice!

Sur le chemin, on est aussi passées par le Jardin des Plantes.

Untitled
Untitled
Untitled
Untitled
Untitled
Untitled
Untitled

On termine avec une photo de la Seine. J’ai décidé de diviser mon séjour en deux articles histoire de ne pas vous “overwhelm” avec trop de photos. Mais le 20 février est un jour férié au Canada (Family Day), du coup bande de petits chanceux, vous aurez droit à la suite de mon article demain. Je vous embrasse! Et vous fais même deux bisous comme en France 🙂