My real CHRISTMAS wishlist

Avec Noël, tout le monde a publié sa wishlist des cadeaux qu’on espérait retrouver sous le sapin. J’ai failli faire la même chose car sur la blogosphère j’ai l’impression que c’est un genre de tradition de fin d’année auquel j’aime participer. J’ai donc commencé à faire le tour des sites de mes magasins préférés vous savez Asos, Forever 21, Urban Outfitters, Topshop, New Look… Et après avoir créé mon petit dossier sur mon bureau d’ordinateur, je me suis posée et je me suis demandé si j’ai vraiment besoin de ces différents objets et surtout s’il y a vraiment une chance que je les retrouve au pied du sapin…

A ces deux questions, j’ai répondu non. Car comme toujours je me suis retrouvée à faire une liste de vêtements et les vêtements sont une chose délicate à offrir comme cadeau. A moins d’aller avec la personne même dans le magasin ou de leur envoyer un email avec les liens, la taille et la couleur des différentes pièces qui nous font craquer, je pense que c’est mission impossible.

Sérieusement si je viens à dire à ma sœur que je veux un Mom Jeans noir délavé pour Noël d’abord elle me rira au nez en me demandant si c’est un truc qui existe vraiment ou si je me fous d’elle. Puis si par chance, elle se décide à m’acheter ce que je veux vraiment, je vais me retrouver avec un jeans Boyfriend (et non un Mom Jeans) dont la coupe ne me va pas absolument pas et sans doute une taille trop grande ou trop petite. Du coup même si c’est ce que j’adorerai recevoir à chaque Noël car je suis une accroc de la sape, j’oublie tout simplement.

Ensuite je me suis demandé quelles étaient les autres choses dont j’avais envie. Niveau livre, je suis un peu à la masse du coup je n’ai même pas de roman en tête. Maquillage, je porte souvent la même chose et de manière générale je n’ai besoin de rien. J’ai trouvé ce qui me va alors pourquoi dépenser de l’argent pour rien. Même chose point de vue produit de beauté.

Pour finir, j’ai pensé à mon appartement (ou plutôt ma chambre haha) et oui il y a bien deux-trois trucs dont j’aurai besoin mais je me voyais mal vous sortir ça comme wishlist de Noël. Mais bon je me lance, j’ai besoin de…

Un lit. Depuis septembre, je dors sur un matelas. Un matelas très confortable je ne dis pas mais j’ai l’impression de vivre en mode camping. Qui plus est, les aérations du chauffage central au Canada se trouvent au niveau du sol. Donc quand je suis dans mon lit, la chaleur est au même niveau que moi et il fait chaud, vraiment chaud, limite étouffant. J’ai envie d’avoir un vrai lit sur lequel je peux m’asseoir correctement et me coucher sans m’étaler sur le sol au final.

Des chaussettes. Je ne suis pas très sûre de comment j’ai fait ma valise en partant de Belgique, mais j’ai emporté uniquement des petites sockettes qui ne se voient pas dans les chaussures. Alors je en dis pas c’est bien pratique en été mais en hiver beaucoup moins. Aussi toutes mes chaussettes normales se sont cassées ou ont décoloré alors au final il me reste 5 paires je pense. Le petit souci est que 1) il y a 7 jours dans la semaine du coup 5 paires ce n’est pas assez 2) vu que je dois faire ma lessive à la laverie automatique, j’attends d’avoir une montagne de linge histoire de ne pas me ruiner en petites lessives par-ci, par-là. Un saut chez Primark s’impose !

Deux essuies pour les cheveux. Comment les canadiennes se sèchent les cheveux restera un mystère à jamais. Ici il n’existe pas d’essuie pour les cheveux. Vous passez de la serviette de bain à l’essuie main. Mais avec un essuie main, je ne sais pas faire un turban pour enrober mes cheveux mouillés après les avoir laver. Ou alors vous avez une super technique à me suggérer, parce que personnellement je ne sais pas. Du coup, j’étais allée chez Ikea pensant qu’ils avaient les mêmes produits que chez nous donc mon problème serait résolu mais non. Il manque les serviettes à 5,99€.

Une Brita. Je ne bois pas de soda, ni de jus. Je suis une buveuse d’eau, une grande buveuse d’eau d’ailleurs. Les canadiens boivent l’eau du robinet. Je sais qu’en France et dans d’autres pays on le fait aussi mais personnellement je n’ai jamais été habituée à ça. Pour moi, l’eau vient de la bouteille et pas du robinet. Mais je me vois mal transporter mes 12 litres d’eau à chaque semaine à mains nues du magasin à mon appartement. Lorsque je vivais dans mon précédent appartement j’avais une carafe à filtre Brita, la solution parfaite. Mais en quittant Toronto, je l’ai donné à ma collègue Cindy. Mmh. Heureusement elle m’a proposé de me la rendre vu qu’elle déménage avec son copain et qu’il en a une héhé à moi l’eau fraiche, filtré du robinet !

Des rangements. Certaines de mes affaires sont encore un peu entreposées par-ci, par-là et prennent de la poussière. Ça m’énerve. J’ai l’impression que ma chambre est en bordel. Alors que pas du tout. Mais en déménageant, je me suis focalisée sur les premières nécessités et le reste viendra après. Eh bien, comme le lit, là il est temps. J’aimerai un rangement à roulettes pour en dessous du lit pour y ranger mes chaussures et un second pour ranger mes draps et mes essuies de rechange.

Alors comme vous le voyez ma wishlist n’est pas très glamour en comparaison aux autres blogs. Mais au final je pense qu’il faut plutôt réfléchir pratique et utilité plutôt que se casser la tête à faire des listes à nos amis et notre famille avec des choses dont on n’a pas vraiment besoin et qui vont plutôt prendre la poussière chez nous qu’autre chose. Mon déménagement avec six valises du Canada à la Belgique m’a appris une chose : il faut vivre avec le minimum et ne s’encombrer de rien car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Qui sait peut-être que d’ici 3 mois, j’aurai une super opportunité de job sur les plages du Mexique ? Okay il y a peu de chance que ça arrive mais vous voyez mon point de vue 😉

Là, tout de suite, maintenant, de quoi avez-vous vraiment besoin ?