GILMORE GIRLS : Before

.

Avec le lancement de la toute nouvelle saison de Gilmore Girls vendredi 25 novembre, j’ai eu envie de me replonger dans Stars Hollow. Netflix a mis les précédentes saisons disponibles sur Internet pour mon plus grand plaisir. Alors avant de regarder la nouvelle saison, j’ai voulu me faire un petit marathon Gilmore Girls.

J’ai commencé aux alentours du 1er novembre et à chaque jour je regardai plusieurs épisodes. Du coup vous vous dites probablement que ma vie est super passionnante, derrière mon écran d’ordinateur à revoir les 7 saisons de Gilmore Girls…

La série raconte la vie de Lorelai Gilmore et sa fille Rory. A l’âge de 16 ans, Loreilei est tombée enceinte, a quitté sa riche maison et a décidé d’élever seule sa fille dans le petit village de Stars Hollow loin de ses parents avec qui elle ne partage pas les mêmes valeurs. 

Je pense qu’à un certain âge on a toutes rêvées d’avoir une jeune maman qui serait plus notre amie que notre mère. Une maman avec qui on voulait tout partager, avec qui on pouvait discuter de tout sans le moindre taboo. On s’identifie aussi pas mal à Rory, l’enfant prodige super intelligente que tout le monde apprécie.

Au fil des saisons, on découvre que le fait d’avoir un enfant lorsqu’on est jeune n’est pas toujours chose aisée surtout lorsqu’on atteind l’adolescence. La ligne entre la mère et l’amie est très fine. Autant vous le dire tout de suite, je n’aime vraiment pas le comportement de Rory. Je trouve qu’elle est vraiment cruelle avec Lorelai. Lorelai est mon personnage préféré, elle est vraiment attendrissante et attachante. Par contre je ne la voudrais pas comme mère!

On y découvre également la relation tumultueuse que Loreilei a avec ses parents et on comprend pourquoi elle rêvait de quitter sa maison depuis petite. Mais la relation se développe au fur et à mesure des épisodes et cela devient vraiment intéressant. De l’autre côté, on suit la vie de l’intelligente Rory dans l’école privée Chilton puis son ascenssion dans la célèbre université de Yale. Elle nous vend du rêve cette petite. Surtout dans sa vie amoureuse avec le parfait Dean, le rebel Jess et le sale gosse de riches Logan. D’ailleurs, même si mon coeur a longtemps battu pour Jess, je reste une éternelle #TeamLogan et vous?

La série n’a jamais fait partie de mes préférées mais je trouve que le sujet de la grossesse adolescente est intéressant et surtout était traité de manière différente. On ne voit pas le pendant mais l’après. Ca change. Gilmore Girls est une série familiale et se laisse clairement regarder au fond de votre canapé, un chocolat chaud à la main et une grosse couverture sur les jambes.Etrangement maintenant que j’ai re-regardé les anciennes saisons mon avis à quelque peu changer sur certains personnages. Par exemple, je n’aime pas que Lorelai finisse avec Luke. Au fur et à mesure des épisodes j’avais vraiment l’impression que c’était une erreur, qu’ils n’allaient pas ensemble. Puis elle s’est mariée avec Christopher et je trouvais que ça avait tellement plus de sens qu’après toutes ces années ils se retrouvent enfin. Je risque même de m’attirer les foudres de certains mais ça me désole que Lorelai n’a jamais vraiment donné sa chance à Christopher. Je comprends qu’il ne soit pas très mature dans ses actions mais au lieu de l’encourager Lorelai baisse les bras aussi. Je trouve qu’il s’agit d’une relation où l’amour est gâché. Puis Luke je le trouve tellement plate (comme diraient les québécois héhé). Par contre mon amour pour Logan n’a pas diminué une seule seconde. Bon et au dernier épisode de la saison 7, j’ai quand même versé une larmichette.

Je dois vous avouer que j’ai toujours été curieuse de savoir ce qui était arrivé à Lorelai et Rory. Netflix a répondu à cette envie avec la réalisation de quatre longs épisodes pour la saison 8 de Gilmore Girls. Du coup je reviens très prochainement avec mon avis sur A Year in the Life!