Girls are trouble

Lorsque j’étais en Belgique, je ne vous cache pas que certains jours je ne faisais absolument rien. Si ce n’est passer des heures devant mon ordi à regarder épisode après épisode, série après série. Il y a certaines séries comme ça qui à première vue ne vous disent absolument rien jusqu’au jour où vous n’avez plus rien à vous mettre sous la dent car toutes les séries que vous regardez religieusement sur Netflix, vous les avez finies. Du coup on finit par se laisser tenter et de mon côté j’ai eu quelques bonnes surprises! Alors si vous êtes en quête de nouvelles séries. Je dirai que cet article est là pour vous 🙂

Première série: New Girl. J’ai beau adoré 500 Days of Summer, je n’accroche pas à Zooey Deschanel. D’ailleurs même si j’ai aimé la série, je n’accroche toujours pas à cette actrice. Il faut dire que son personnage Jess est vraiment ennuyant. Plus les épisodes passent, plus on a envie de lui foutre des claques. Le topo? Une fille qui déménage en colloc avec 3 gars. Les clichés sont lourds. En fait on dirait Friends mais en beaucoup moins bien. J’ai fini les 5 saisons, j’ai quand même rigolé de temps en temps mais sans plus.

GIRLS. Enorme coup de coeur. Pourquoi je ne m’y suis pas mise dés sa sortie?Encore un petit bijou signé HBO. Cette série créée par Lena Dunham (qui joue Hannah) a un petit côté Sex & the City revu au goût du jour et bien plus réaliste. Ne vous attendez pas au closet de Carrie mais plutôt à une pile de linge qui traine partout, des apparts miteux et à bas les histoires d’amour à l’eau de rose. On s’attache très vite à chacun des personnages car on se retrouve un peu dans chacune d’elles. Hannah et Jessa restent mes préférées. Elles ont une relation assez électrique mais leur amitié surpasse n’importe quelle difficulté. Puis rajoutez Adam Driver au casting et je suis comblée!

Dans un autre registre: Shadowhunters ou la série improbable de cette sélection. Basé sur une série de roman (qui est géniale il parait), il s’en est suivi une série et un film (qui était un fiasco). Clary c’est la nouvelle Buffy des années 2000. La série est clairement à se tirer les cheveux. Mais si vous êtes dans une phase adolescente type TVD ou PLL ça devrait vous plaire.

Je pense que vous l’avez compris sur les trois séries, je vous recommanderai de foncer pour GIRLS. Ils viennent de terminer le tournage de la 6ème saison et il n’y aura pas de saison supplémentaire. Autant finir à l’apogée de la série je suppose. Mais les histoires d’Hannah, Jessa, Marnie et Shosh vont me manquer. On s’identifie tellement aux histoires qui leur arrivent qu’au final on se dit que nous aussi on aurait pu écrire cette série. Girls ne vous envoie pas de la poudre aux yeux, vous racontant oh combien c’est cool de vivre à New York la ville où tout est possible blabla. Loin de là. On a vraiment droit à la vérité du quotidien des New Yorkaises: vivre dans des petits appartements par plus grand qu’un cagibi, la dure réalité du monde du travail, les rêves qui s’évanouissent dans la nature, la routine métro-boulot-dodo qui devient une routine malgré elle, l’anxiété, le constant regard des autres, leur jugement, les histoires d’amour compliquées… Quel petit génie Lena Dunham! Du coup j’ai énormément envie de me procurer son livre Not That Kind of Girl. Et dire qu’au début la série ne me faisait ni chaud ni froid. Avez-vous déjà eu ce genre de révélation avec une série? Genre quatre ans après tout le monde?