“Sometimes you make choices and sometimes choices make you”
(IF I STAY)

Lorsque je prends l’avion, j’en profite toujours pour me mettre à jour cinématographiquement parlant. En partant à Londres, j’ai regardé l’adaptation du roman de Gayle Forman : If I Stay. Je vous le disais dans ma revue littéraire, ce bouquin m’avait fait pleurer à chaudes larmes lors de mes vacances en Tunisie. J’étais belle, sur mon transat, à me dorer la pilule et à m’effondrer au fur et à mesure que je tournais les pages de ma liseuse. Et bien le film m’a achevé !
Petit retour en arrière pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire : Mia Hall (jouée par Chloë Grace Moretz) a toujours eu la sensation d’être différente. Elle est née dans une famille bercée par la musique, la musique punk/rock. Elle, voue un amour pour le classique faisant du violoncelle, son instrument de prédilection. Dans sa vie, il y a aussi Adam (le plus que hot Jamie Blackley). Il fait parti d’un groupe de rock. Bien que tout les éloigne, cette passion pour la musique les réuni mais pourrait bien les séparer si Adam part en tournée ou encore si Mia est acceptée à Juilliard, la célèbre école de musique. Alors qu’ils s’efforcent de se battre pour maintenir leur relation, un malheureux accident va tout bousculer. Lors d’une virée avec ses parents et son petit frère Teddy, leur voiture a un accident. Mia se réveille étendue sur le sol, découvre leur voiture accidentée et plusieurs ambulances sur place. Il lui faut un moment pour comprendre que non seulement ses parents, son petit-frère mais elle est aussi est entre la vie et la mort. Et le choix de rester ou non n’appartient qu’à elle…
Petite différence par rapport au roman de Gayle Forman: la famille de Mia est toujours vie, mais dans un état critique. Alors que dans le livre, seul Teddy et elle sont emmenés à l’hôpital. Mais ce n’est qu’un détail. Un détail qui joue car ça rend l’histoire encore plus tragique. Vu que petit à petit chaque membre de sa famille décède et quelque part l’emmène avec eux dans la tombe.
J’avais dévoré le bouquin, j’avais donc quelques appréhensions par rapport à son adaptation. Même si j’avais lu beaucoup de critiques positives à son sujet. Et franchement je n’ai pas été déçue une seule seconde. Le livre est basé sur des flashback, ce qui bien plus facile à traduire en images par rapport aux mots (je tire mon chapeau à l’auteur). Le film partait donc avec un léger avantage, il était très cohérent.
A ça s’ajoute les acteurs. Que j’ai trouvé parfait dans leur rôle respectif. En les voyant, je me suis dit “oui ce personnage lui colle à la peau”. Mia, Adam ou encore les parents je les imaginais tout à fait comme ça. C’était limpide.
Le roman était un rien plus prenant, j’ai l’impression d’avoir pleuré plusieurs chapitres. Dans le film, c’est la fin, la fin qui vous détruit. Une vraie apothéose. Même si je savais comment ça allait se terminer, j’ai retenu mon souffle jusqu’à la dernière minute (on ne sait jamais que les producteurs décident de changer un léger détail hahah). Je suis donc enchantée par cette adaptation de If I Stay. Et j’espère qu’une suite est au programme mais avant toute chose, il faut que je me procure le deuxième tome 🙂
Qu’avez-vous pensé du roman/film If I Stay?