HUNGER GAMES from words to pictures

The Hunger Games est ma saga littéraire préférée. Oui la trilogie de Suzanne Collins a détrôné J.K. Rowling et Harry Potter. J’en suis même personnellement choquée mais que voulez-vous c’est comme ça !

A la base, même si je voue un amour inconditionnel pour Jennifer Lawrence, j’avais décidé de boycotter les films. Tout du moins jusqu’à ce que la production totale soit diffusée. J’avais envie de dévorer les quatre films l’un à la suite de l’autre comme j’ai dévoré les bouquins. D’ailleurs pour vous dire, je possède les dvd des deux premiers et ceux-ci sont toujours dans leur plastique. Jusqu’ici je m’en étais bien sortie mais avec la sortie de Hunger Games : The Mockingjay Part 1 la pression est devenue bien trop forte. D’autant plus forte quand vous avez un groupe de dix personnes sur le dos qui insiste pour voir le nouvel opus au cinéma après les cours. Alors j’ai cédé. Mais j’ai bien fait ça. Le jour avant : petit marathon Hunger Games, histoire d’être parée pour La Révolte.Le premier film Hunger Games place l’histoire, les personnages. Mais c’est tout. Les événements se déroulent beaucoup trop vite à mon goût. J’ai été un peu déçue car comme toute adaptation de roman selon moi il manque énormément de détails ou de personnages cruciaux. Je comprends que ce n’est pas aisé de réduire 400 pages à 2 heures 20 de film mais c’est un peu bafoué à mon goût. L’histoire a été pas mal altérée également ; Peeta s’en sort avec deux jambes en parfait état et Katniss ne se retrouve pas à moitié sourde. Ce sont des détails mais qui pour moi ont leur importance. Quoi qu’il en soit j’ai adoré le casting : le trio Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson et Liam Hemsworth est parfait. Liam en Gale me confirme dans mon sentiment au début de la saga. Quelle torture de choisir entre Peeta et Gale. J’ajouterai une mention spéciale pour Lenny Kravitz en Cinna ♥, Woody Harrelson en Haymitch ou encore le célèbre Donald Sutherland en Snow. Petit bémol néanmoins : dans le livre on commence déjà à douter des vraies sentiments de Katniss envers Peeta. Dans le film, on a juste l’impression qu’elle joue la comédie du début à la fin. Heureusement Catching Fire rétablit l’ordre des choses. J’avais beaucoup aimé le livre car renvoyer les héros dans l’arène était tellement inattendu. J’ai eu droit à ma dose d’action et de ce côté là, l’adaptation a assez bien rempli sa mission (si ce n’est les détails comme la jambe de Peeta, j’insiste mais ce n’était pas logique). A la fin du film, je n’avais qu’une hâte : le lendemain pour la suite.

On peut dire que j’attendais l’adaptation de The Mockingjay avec le plus d’appréhension. Il s’agit de mon tome préféré ! J’étais allaitante du début à la fin. J’avais tellement peur qu’ils arrêtent au mauvais moment. Les décors sont à nouveau magnifiques encore plus beaux que ce que j’avais imaginé et le nouveau casting est époustouflant avec entre autre Julian Moore en Coin s’il vous plait ou encore Nathalie Dormer, mon actrice préférée du moment ! Dans le livre, deux histoires se déroulent en parallèle et heureusement le film a plutôt bien traduit cette situation. D’un côté la révolte où Katniss assume son rôle de Mockingjay (timidement) et de l’autre côté, l’évolution des sentiments de Katniss pour Peeta. Mais selon moi il reste un “apéritif” pour le second volet qui j’espère répondra à mes attentes car elles sont plutôt grandes. Je n’en dirai pas plus mais je terminerai avec une phrase de Président Snow “Ms. Everdeen, it’s the things we love the most that destroy us”.
Qu’avez-vous pensé du dernier Hunger Games ?