I AM DIVERGENT

Je me suis enfin décidée à lire la saga de Veronica Roth : Divergent.
Et ohmondieu, je comprends tout l’engouement qu’il y a autour de ces livres.
 
On se retrouve dans un Chicago post-apocalyptique où la population est divisée en factions selon leur aptitude : Candor (Sincères ; les honnêtes), Erudite (Erudits ; les intelligents), Amity (Fraternels ; les pacifistes), Dauntless (Audacieux ; les courageux) et Abnegation (Altruistes ; les désintéressés). Chacun y mène sa vie selon les valeurs de sa faction jusqu’à leurs 16 ans et ce fameux test d’aptitude qui définira la faction à laquelle ils appartiennent réellement. Quatre scénarios sont possibles :

  1. Vous êtes né X, vous retournez à X.
  2. Vous êtes né X mais appartenez à Y. Vous êtes transférer dans votre nouvelle faction.
  3. Vous n’appartenez à aucune faction. Vous devenez “factionless” en marge de la société.
  4. Vous n’appartenez pas à une seule faction mais à plusieurs. Vous êtes divergent(e).
Et c’est ce qui est arrivé à Tris. Deux options s’offrent à elle : se cacher auprès de sa famille en Abnegation où elle n’a pas l’impression d’avoir sa place ou explorer une autre faction les Dauntless dont elle admire leur bravoure. Vous l’aurez compris, elle choisit la deuxième option. Tout semble bien parti pour Tris, elle se fait des amis et s’en sort plutôt bien lors de l’initiation. Mais le seul soucis est qu’elle est divergente. Et dans le monde actuel, cette faculté n’est pas bien vue des autres.  
J’avais pour but d’écrire un résumé pour chaque tome mais si je le fais j’ai peur d’en dévoiler beaucoup trop.Dés le premier tome, on comprend comment la saga va se profiler : l’allumette qui met le feu aux poudres (Divergent), la bataille (Insurgent) et la victoire (Allegiant) tout du moins je l’espère (car à l’heure actuelle je vais seulement finir le tome 2)! J’ai accroché dés les premières lignes probablement pour les mêmes raisons que j’ai aimé Hunger Games : j’avais envie d’aventures et en choisissant les Dauntless, Tris m’en a servi sur un plateau d’argent. Je me suis quelque peu retrouvé dans son personnage. Un peu perdue, elle ne sait pas où elle va dans la vie. Choisi une faction qu’elle admire mais continue à se remettre en question par rapport à ses choix. Il nous arrive la même chose tous les jours. Choisir c’est renoncé. Je trouve ça dommage qu’on ne puisse pas être soi à 100% sans être enfermé dans une catégorie de personne (le style par exemple). Bon je vais peut-être un peu trop loin dans la réflexion mais c’est mon ressenti face aux bouquins.  

Puis il y a cette histoire d’amour entre Tris et Four (je ne vous spoile rien du tout vu que vous avez tous vu le trailer de l’adaptation cinématographique depuis). Un peu tendue, un peu compliquée mais elle remet au goût du jour la faculté qu’un être puisse se sacrifier pour l’autre et c’est franchement beau. Ca donne envie (non je ne suis pas en manque d’amour ahaha). Puis Four a l’air plutôt pas mal dans le genre bad boy au grand coeur (même si je ne suis pas vraiment sous le charme de l’acteur).J’ai été quand même un rien déçue par le personnage de Tris. Au début, je l’aimai beaucoup. Elle me rappelait énormément Katniss par son courage. Mais contrairement à l’héroïne de Hunger Games qui voit ses forces s’accroître et devient une réelle battante. Elle n’évolue pas vraiment et fait penser à ces héroïnes de séries télévisées qui aiment se mettre dans de mauvaises situations. Principalement dans le tome 2 où comme dit Four, elle n’arrive plus à faire la distinction entre le courage et la stupidité, toujours à l’affut du danger au péril de sa vie. Elle n’était plus audacieuse comme dans le tome 1. J’avais envie de la secouer !  Heureusement elle s’en rend compte, reprend le contrôle d’elle même et redevient Tris la Divergente 🙂

Maintenant je n’ai qu’une seule hâte : visionner le film afin de mettre un visage sur les personnages ♥

Qu’avez-vous pensé de la saga Divergent ?
Et l’adaptation cinématographique  ? 
 
edit : les deux premiers tomes étaient géniaux, plein de rebondissements, mes yeux n’ont pas pu se détacher des pages. J’avais un réel besoin de connaitre le suite des événements. Le dernier tome m’a déçu. L’histoire prend une tournure qui s’éloigne du récit original et a ni queue ni tête. Dommage ! La saga aurait clairement pu faire partie de mon top 10 🙁