Les jeux de la faim

Je n’aurai jamais cru ça possible mais j’ai dévoré les trois tomes d’Hunger Games. A vrai dire je n’aurai jamais pensé les lire. Lorsque le film est sorti au cinéma, les bandes annonces ne m’ont pas vraiment emballées alors lire les livres ce n’était pas prévu ! Surtout que depuis Twilight (j’ai lu les trois premiers chapitres et zéro action, il faut attendre le chapitre dix pour qu’ils se parlent. J’ai laissé tombé), j’ai pour mantra de ne jamais lire les sagas qui deviennent populaires après la sortie du film.
Pourtant en septembre, je me suis attaquée au premier tome The Hunger Games et je l’ai englouti en l’espace de trois jours.

Alors je ne vous raconte pas le spitch, vous savez probablement tous de quoi parle le bouquin ! Mais j’ai trouvé l’histoire tellement bien tissée, tellement bien écrite qu’on pourrait se l’imaginer possible. Ceux qui n’ont pas lu les livres ne comprendront rien aux lignes suivantes mais bon… 
Le premier tome m’a fait m’attacher aux personnages surtout Katniss et Peeta comme les gens du Capitole d’ailleurs. Le second Catching Fire, avec un retour dans l’arène, j’ai cru devenir folle. Au début du troisième Mockingjay, on se doute de la finalité des choses. La guerre est déclarée. Mais le pire dans tout ça, c’est toujours l’histoire entre Katniss et Peeta. Jusqu’aux derniers instants, j’ai douté. Il faut dire que torturé nuit et jour, Peeta est revenu plus que différent. Mais la réalité reprend vite le pas sur la fiction (si vous voyez ce que je veux dire) !
Chaque livre est prenant, on ne s’ennuie pas une seule seconde, chaque information est importante. Je suis même triste que ce soit “déjà” fini. Au cours des trois tomes, on est pris de terreur pour les héros surtout lorsqu’on a une imagination débordante comme la mienne et qu’en un instant les mutations génétiques prennent vie dans mon cerveau.
Alors The Hunger Games ne détrônera pas Harry Potter mais la trilogie a presque failli !
Soit dit en passant : Team Peeta ! (Même si je trouve que l’acteur choisi ne lui fait pas vraiment honneur – il est trop petit Josh. Par contre Liam Hemswroth en Gale, ça n’aurait pas pu être mieux !)