Ritchie Valens – La Bamba

Des nouvelles ! Mais surtout des photos 🙂
Vendredi je suis allĂ©e Ă  IV pour fĂȘter Halloween, c’Ă©tait tellement bizarre : pas la moindre musique dans tout Isla Vista. Alors qu’habituellement les maisons estudiantines font une genre de concours “qui fera le plus trembler les mĂ»rs” ! Ici rien ! Et les rues remplies de flics. Heureusement nous avons trouvĂ© une maison plutĂŽt cool oĂč faire la fĂȘte avec un Jedi, Sailor Moon, quelques zombies ou encore Martin Solveig ! Halloween c’est un peu le paradis sur terre pour les mecs, quatre jours Ă  voir la moitiĂ© des filles en sous-vĂȘtements (c’est leurs costumes!)
MarlĂšne, Tania, Cindy & Romy
Dimanche, le musĂ©e d’art moderne de Santa Barbara Ă©tait gratuit de 1.00-4.00 pm et proposait une exposition spĂ©ciale sur Dia de los Muertos. “The whole family is invited to explore the Mexican tradition of Day of the Dead at Santa Barbara Museum of Art”. Ce qui est bien lorsqu’on vit Ă  Santa Barbara c’est que l’on peut dĂ©couvrir deux diffĂ©rentes cultures amĂ©ricaines et mexicaines. Et pour une passionnĂ©e des cultures et de l’art telle que moi, c’est juste parfait.
J’ai demandĂ© Ă  Alfredo de m’expliquer un peu le concept de Dia de los Muertos. Il m’a expliquĂ© comment il cĂ©lĂ©brait les morts et selon moi, c’est quelque chose de plus intĂ©ressant. Car on se remĂ©more les bons moments, on fĂȘte les disparus plutĂŽt que les pleurer. Cela peut sembler complĂštement fou mais selon moi c’est beaucoup plus logique. Et surtout cela demande plus de “travail” (dĂ©coration, prĂ©parer un hĂŽtel, cuisiner les nourritures favorites des disparus, les parades) que d’acheter un bouquet chez le fleuriste du coin. J’ai l’impression que les Mexicains sont beaucoup plus impliquĂ©s que nous.
   
   
Une statuette Ă  l’effigie de The Rev

♡