reconsidering friendship

Après mon article Find your people sur la cyber amitié, j’avais envie de revenir un peu sur le sujet de l’amitié. Je vous expliquais que récemment il m’est difficile de me lier d’amitié avec les autres. Car de nature timide, je ne vais pas chez les gens, c’est eux qui viennent à moi. Malheureusement en grandissant, les gens attendent la même chose de moi et vu que j’ai trop peur de me ramasser, je ne fais pas le premier pas que ce soit en amitié ou en amour. Crazy Old Cat Lady en devenir! 

Je n’ai jamais eu une énorme bande d’amis mais comme je vous disais cela ne m’a jamais dérangé car je privilégie la qualité à la quantité. Mes amitiés ont toujours été très fortes depuis la maternelle. J’ai toujours eu ma meilleure amie et ensuite un groupe de potes qui naviguait autour. On peut dire qu’à travers les années, le titre de meilleure amie est passée de tête en tête. Ce qui est normal je trouve. On change d’école, on déménage, notre personnalité et nos goûts se développent au fur et à mesure et on finit par s’éloigner tout doucement. Ca ne veut pas dire qu’on n’aime plus l’autre personne mais on a juste trouvé quelqu’un qui nous ressemble plus pour continuer à grandir.

Sometimes the link is unbreakable

Après le secondaire, ma meilleure amie et moi sommes allées à la même université. Même si nous n’avions pas choisi le même programme, on vivait sur le campus et on était tout le temps fourrées ensemble (ça aide quand on habite à 5 minutes à pieds l’une de l’autre). Son appart était comme ma deuxième maison et vice versa. On a passé une année de pure folie. Probablement une des meilleures années de ma vie. On a chacune foiré notre année. Mais au lieu de retenter ma chance, j’ai décidé d’aller en haute école. On a continué à se voir de temps en temps mais on a aussi rencontré d’autres personnes, évoluer dans un autre groupe d’amis et on s’est éloignées. On est restées en très bons rapports et je sais bien que si on allait se boire un verre, on passerait un super moment. On a juste pris des chemins différents. Récemment, elle m’a appris qu’elle était enceinte. J’étais au boulot et l’émotion a pris le dessus. J’ai versé une petite larme. Comme quoi même si on s’est éloigné la connexion est toujours là et j’étais extrêmement heureuse pour elle. J’ai d’ailleurs hâte de voir son bébé ♥

I broke up with my best friend

Mes trois années en haute école m’ont vraiment transformé. Je pense que pendant ces trois ans, je me suis essayé à plein de choses. C’était une période pendant laquelle je me suis beaucoup cherchée et c’est aussi cette période qui a forgé mes goûts et la personne que je suis maintenant. Cela était certainement dû à mon nouveau cercle d’amis et une personne en particulier. Ma meilleure amie était un rien plus vieille que moi, m’a ouvert les yeux sur la musique et les soirées électroniques. On en a fait des conneries que je ne citerai pas ici car ma maman lit mon blog haha. On était littéralement inséparables. Je n’ai jamais eu une connexion avec quelqu’un comme ça auparavant.

L’école s’est terminée, je suis partie aux Etats-Unis puis je suis revenue et notre amitié était toujours aussi forte si pas plus. C’est étrange mais j’ai toujours qualifié mes meilleures amies selon l’établissement scolaire dans lequel je me trouvais. Ma meilleure amie de la maternelle, ma meilleure amie du primaire (j’en ai eu au moins une dizaine de différentes), ma meilleure amie du secondaire/de l’université, ma meilleure amie de la haute école qui est devenue juste ma meilleure amie.

Avec mon départ au Canada, je me suis un peu coupé de ma vie en Belgique. I’m really bad at keeping in touch with people. Et sur ce point, on se ressemble pas mal car elle ne prenait pas plus de nouvelles de moi. Je pense que ça a été mon erreur avec cette amitié que j’avais trouvé si précieuse auparavant. Je m’attendais à rentrer en Belgique, qu’elle lâche tout pour moi et que tout soit comme avant. On avait toutes les deux vécus une rupture donc ça nous avait rapproché un peu plus. Elle a d’ailleurs été d’un support admirable pendant ma rupture. Mais quand on s’est revues ça ne cliquait plus autant qu’avant. J’avais clairement oublié de prendre en compte le fait que nos personnalités et goûts ont évolué et une distance non pas seulement physique (6.000 km entre le Canada et la Belgique quand même) mais émotionnelle s’est créé entre nous. Il y a des choses qu’elle faisait/disait ne me plaisait pas. Et il en était probablement de même pour moi.

J’ai trouvé que notre relation devenait toxique et ça ne m’a pas plus. Du coup après presque dix années d’amitié, j’ai préféré couper les ponts. Ca ne matchait plus du tout alors à quoi bon? Ce fut une décision difficile mais je pense que certaines amitiés ne sont pas faites pour durer. C’est triste mais c’est la vie. On attend toujours à ce que les autres fassent autant d’efforts pour nous que nous pour eux. Et une fois qu’on ne reçoit pas la même chose en contrepartie, on baisse les bras et c’est là que les gens s’éloignent les uns des autres. Autant finir sur de bons souvenirs avant que l’amitié s’envenime et qu’on se traite de tous les noms sans raison.

***

La raison de cet article est pour un peu démystifié ce concept d’amitié. Si cela fait plus de 10 ans que vous avez la même meilleure amie et que tout se passe bien entre vous, tant mieux. Je trouve ça génial! Mais pour les autres qui comme moi se rendent compte que ça ne clique plus autant qu’avant j’ai envie de vous dire que ce n’est pas grave si un jour vous vous rendez compte que vous n’avez plus rien en commun, ce n’est pas grave de mettre un terme à 10 ans d’amitié car c’est mieux de se focaliser sur les bons souvenirs plutôt que de se taire et subir une amitié juste parce qu’on ne veut pas jeter 10 ans d’amitié à la poubelle, ce n’est pas grave si du jour au lendemain vous passez plus de temps avec une amie plutôt qu’une autre car cette personne vous convient plus. Si vous avez l’impression qu’une amitié ne vous apporte plus rien de positif, vous pouvez juste y mettre un terme. Comme les relations amoureuses au final. Ca fait mal sur le coup, pour les deux parties mais après ça ira mieux. Et vous? Avez-vous une seule et même meilleure amie depuis toujours? Ou jonglez-vous d’une meilleure amie à l’autre selon les goûts et couleurs?

Merci d'avoir lu mon article ♥

  • Je suis d’accord avec toi. J’ai déménagé à plusieurs reprises, dans différents pays et finalement ça fait le tri. Les amies que j’ai toujours, je sais que je les aurai pour longtemps. Et il y a beaucoup de gens avec qui j’ai coupé les ponts car nous n’avions plus rien en commun, plus rien à partager finalement

  • Je suis comme toi, j’ai toujours eu une meilleure amie (qui changeait au fil des années) + les potes autour. Mes amitiés étaient tellement forte que je la consacrais à une seule personne plus qu’aux autres. Enfin c’est ce que j’en déduis maintenant. Et j’ai l’impression que c’est encore un peu le cas aujourd’hui 🤔 Mais au final je n’ai gardé aucunes de ses meilleures amies là dans ma vie aujourd’hui et mes amies les plus proches sont deux filles du groupe d’amies que j’avais au lycée. Comme quoi.
    Comme tu dis, les relations amicales sont comme les relations amoureuses, parfois ça ne colle plus et c’est triste mais c’est la vie. Il vaut mieux se détacher des amitiés qui peuvent être toxiques même si c’est compliqué.
    Ma meilleure amie de toujours a débarqué dans ma vie lorsque j’avais 6 mois donc c’est plus comme de la famille. On a eu énormément de hauts et de bas et on s’est très souvent éloigné car nous n’avons jamais eu le même cercle d’amis. Mais le principal est d’entretenir la relation et d’essayer d’être toujours là l’une pour l’autre. Même si parfois c’est compliqué.
    C’est finalement difficile d’entretenir les relations quand chacun à sa vie et qu’on s’éloigne naturellement. Personnellement je ne sais jamais quoi raconter aux personnes que je n’ai pas vu depuis longtemps…

    • Merci d’avoir partagé ton expérience ma jolie 😊
      Je pense qu’en grandissant tes deux potes qui sont devenues plus tes amies, vous avez probablement évolué de la même façon c’est pourquoi tu es bien plus proche d’elles qu’avant 🙂 c’est cool je trouve car vous vous connaissez depuis longtemps donc tu peux clairement être toi même avec elles!
      Oh wow quand tu avais 6 mois 😳 c’est fou mais beau à la fois! Comme tu dis depuis toutes ces années c’est plus comme la famille et c’est probablement pour ça que vous faites des efforts pour bien entretenir votre relation. Ca fait vraiment plaisir à lire 🙂
      Hahah moi non plus! Mais étrangement je stresse pour rien et une fois le moment venu je ne m’arrête pas de parler. Je pense que c’est le stresse du silence qui fait ça 😅 regarde quand on s’est revu il n’y a pas eu de soucis héhé en même temps une raclette et Toy Story ça ne pouvait qu’aller 👌

  • Touchante ton histoire. 😌 Personnellement je n’ai pas de “meilleure amie” mais plusieurs bonnes amies de longue date ! Notamment une que je connais depuis l’âge de 2 ans que je vois toujours, même s’il y a eu des disputes nous nous sommes toujours réconciliées ! 😁

    • Wow c’est génial que tu sois restée en contact avec une amie que tu connais depuis l’âge de deux ans!
      Haha je pense que c’est souvent ce qui se passe avec les longues amitiés, des petites disputes mais qui se réconcilient facilement 🙂

  • Je pense que les relations amicales, familiales ou amoureuses , ça s’entretient . Il est normal qu’en grandissant, on se forge nos idées et on est parfois déconnecté avec nos amis, chacun a sa vie et on ne peut pas s’attendre à évoluer de la même façon et qu’ils attendent après nous. J’ai toujours su le ” on ne peut compter que sur soi-même”. En primaire, j’avais une meilleure amie; on a peu de contacts maintenant et au collège j’en avais une autre, mais c’était une relation toxique, trop de divergences et j’ai coupé les ponts.

    Depuis le lycée, j’ai 2 meilleures amies, on se connaît depuis plus de 10 ans. On a des goûts en commun ou totalement opposés. Elles ont leurs propres personnalités, on se complètent bien et on a toujours eu une relation très franche : quand ça ne va pas, on se le dit clairement. J’ai peu d’amies très proches, je peux les compter sur les doigts de la main, mais je sais qu’elles sont là en cas de problème ( elles m’ont beaucoup aidé pendant ma rupture) ou pour les bons moments.
    Pendant mes études, j’ai déménagé à plusieurs kilomètres et tout le monde disaient : ” vous verrez, vous ne serez plus amies” et finalement on est encore là; l’amitié ce sont aussi des petites attentions. Actuellement, on n’habitent pas dans la même ville, on donne peu de nouvelles, on est chacune occupé dans nos vies et je l’ai compris mais on essaye de se voir dès que possible ( réuni autour d’une raclette! le fromage est notre passion commune!)

    Les vrais amis, on les reconnait, ils sont là quoi qu’il arrive et nous acceptent tel qu’on est.
    ( désolé, je ne suis pas sûre de répondre à tes questions!!)

    • Maèva j’ai tout simplement adoré ton commentaire. Je pense que tu as raison sur toute la ligne. Peu importe les relations, il faut de la communication et que chacun y mette du sien. Je pense que c’est ce qui manque pas mal dans mes relations, j’ai l’art de me taire et de m’y investir beaucoup plus que les autres, du coup j’y perds. Ton histoire est belle, je suis vraiment contente que malgré les mauvaises langues vous aillez garder contact et continuer à vous voir malgré la distance 🙂 Merci beaucoup d’avoir partagé ton avis ♥

  • Je suis comme toi, j’ai du mal à aller vers les autres et surtout à les attacher à moi. Par contre j’ai toujours besoin d’être entourée. Et le fait de ne pas l’être m’a souvent fait souffrir.

    J’ai écris un article sur l’amitié et je me suis rendue compte qu’il y avait différentes catégories d’amitiés. Et curieusement, chacune de ces catégories a un impact différent sur moi. Deux personnes peuvent me faire la même chose. Selon la catégorie dans laquelle je la place mentalement, le résultat sur moi sera différent.

  • Moi aussi j’ai eu une meilleure amie de maternelle, une de primaire et une autre en fin primaire et là, j’ai la même meilleure amie depuis 11 ans, que j’ai rencontré au collège 🙂 Sinon, moi niveau amitié, soyons honnête, à partir de l’age de 11-12 ans, ça a été chaotique et vraiment le bordel. Le collège a été la pire période de ma vie notamment à cause du bullying et du cyberbullying… Les filles à cette période là, ce sont vraiment des pestes et elles te créent des emmerdes pour rien. Bref, j’ai vraiment morflé juste parce que j’étais un peu différente :/

    Au lycée, ça s’est arrangé et à l’université, c’était vraiment chouette, pas d’ombre au tableau et même si je ne suis plus en contact avec la plupart des potes que j’ai rencontré là-bas, c’était vraiment une belle période de ma vie niveau amitié où je pouvais enfin être moi-même 🙂

    Merci pour cet article ma belle, c’est un thème qui me touche particulièrement !

    • Je vois tout à fait ce que tu veux dire et franchement tu mâches tes mots en disant des pestes. C’est horrible comme les gens peuvent être cruel juste par plaisir et sans retirer autres satisfactions que de faire du mal à quelqu’un. Je n’ose pas imaginer ce que c’est maintenant. Je n’ai pas trop vécu le cyberbullying mais pour l’aperçu que j’en ai eu, ça m’a suffit. D’ailleurs je suis tellement contente de ne pas être une ado maintenant!
      Tu devrais tellement reprendre contact avec eux 🙂 peut-être pas quelque chose de super concret où vous vous voyez chaque semaine mais ce serait cool de se retrouver pour un weekend quelque part et ressasser le passé de temps en temps!
      Ca me fait super plaisir que l’article t’a plu ma belle <3

  • Mon bébé backpack et moi on adore voyager et squatter avec les potes qui partent à l’étranger ahah 😁! Peut-etre qu’ un jour on se retrouvera autour d’un verre à Toronto ? /:) ou ailleurs!!
    En tout cas, l’idée ne m’effraie pas pcq JUSTEMENT je suis certaine qu’entre les années, la distance, les differences de vie, de style, de potes, d’opinions etc etc (et puis surtout les bons souvenirs!) cela fera un bon paquet de choses à se raconter et qu’on aura de quoi bien se marer comme avant 😉 gros bisous et à bientôt biquette 😘 (ps : J ai retrouvé certaines lettres que tu m’ecrivais, je te les ferai lire à l’occasion ahahah)

    • Oh minou <3 ton message m'a tellement fait plaisir et sache que si un jour tu passes par Toronto, tu es plus que la bienvenue! N'hésite pas, je serai votre guide touristique et on ira pour sur se boire un verre, je suis sure qu'on aura une tonne de choses à se raconter! Hahah ça doit bien être marrant ces lettres 😅 j'ai un peu honte 👉👈 des bisous minou ! 😘