Orphan Black S05 : More clones, always more clones

Dans mon précédent article, j’avais prévu de vous parler des saisons finales de Girls et Orphan Black. Après avoir écrit un roman sur la saison 6 de Girls, je me suis dit qu’il sera plus pratique de séparer l’article. Car comme toujours une fois que je commence je ne sais jamais m’arrêter!

Orphan Black est une série qui m’a plue dès le départ (j’en avais parlé dans mon article LOVE/VIRGIN/CLONES) car je l’ai trouvé très différentes des autres séries du moment. Très noire dans le scénario mais aussi d’un point de vue esthétique. On est loin des paysages orangés de CSI Miami pour vous donner une idée. Les tons sont plus neutres avec une saturation diminuée ce qui donne un aspect plus réaliste à la série. Puis je dois avouer que le fait qu’ils tournent à Toronto a grandement contribué à mon intérêt. J’adore retrouver des coins de la ville, des bars, des noms de rue dans les épisodes (comme pour le film What If avec Daniel Radcliffe et Zoe Kazan, Suicide Squad ou encore la série Suits). Je suis en mode “oh c’est chez moi” ou “oh j’ai déjà été là-bas” et surtout “oh nooon j’ai loupé Tatiana Maslany”.

The Plot

Sarah attend son train lorsqu’elle est témoin d’un fait assez traumatisant: alors que le train arrivait une femme s’est jeté juste devant. Une femme qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Elle se rend compte qu’il n’y a pas que cette femme (Beth) qui lui ressemble mais au moins une centaine si pas des milliers dans le monde. Sarah fait partie du Project Lida, une expérience scientifique basée sur le clonage humain.

Une affaire de famille

Au fil des épisodes, Sarah fait la rencontre de ses soeurs/clones avec qui elle se lie afin de dénoncer au grand jour les différentes organisations liés au clonage humain. Malheureusement cette expérience scientifique a eu des failles. Car après quelques temps, les clones tombent malades. Le virus est une vraie bombe à retardement: on ne sait pas quand il se déclenchera et il atteint les clones de manière aléatoire. En plus de leur quête de la vérité, elles seront aussi à la recherche d’un remède afin de sauver la vie des clones.

Chaque clone, bien que semblable physiquement (joué uniquement par la talentueuse Tatiana Maslany), possède une personnalité bien à elle. Les clones principaux sont: Cosima, hippie à lunettes, étudiante en biologie; Alison, typique “housewife” bien rangée qui vit dans le joli petit quartier de Scarborough; MK est un cyber hacker; Beth est détective; Rachel, enfant des scientifiques qui ont imaginé le Project Lida, est à la tête de Neolution/Dyad Institute. Puis il y a Sarah et Helena. Celles-ci sont à part car les deux ont réussi à enfanter (Sarah a une petite fille Kira et Helena est enceinte dans la saison 4). Ce qui n’a jamais été possible avec les autres clones. Leur gène est particulier, ce qui les rend précieuses aux yeux de Neolution/Dyad Institute. En effet ceux-ci veulent développer une nouvelle phase du Project Lida en étudiant leurs enfants.

Sestra & Meathead

Revenons à Helena et Sarah. Celles-ci ne sont pas uniquement clones. Elles sont jumelles. Ce qui n’était jamais arrivé avec les mères porteuses sélectionnées par le Project Lida. Se rendant compte de cela, leur mère s’enfuit et donne ses enfants à l’adoption. Sarah sera adoptée par Mrs. S en Angleterre (ils déménagent ensuite Toronto) et Helena sera élevée dans un couvent en Ukraine par des religieuses peu orthodoxes.

Helena est un personnage vraiment atypique. Son endoctrinement religieux l’a rendue un peu psychopathe et un peu “slow” mentalement. C’est une tueuse hors-pair en tout cas, elle n’a pas froid aux yeux. Plus il y a de sang mieux c’est. Elle a également un côté enfant, fragile, qui la rend très attachante. De toute façon on ne veut pas être dans ses mauvaises grâces. Meathead est le surnom que Sarah a donné à Helena. Helena quant à elle, l’appelle Sestra. Son anglais étant limité, avec son accent ukrainien sister devient sestra.

Sarah est tout ce qu’on peut imaginer d’une punk britannique: alcool, sexe, drogue et rock’n’roll. Vous vous en doutez il s’agit de mon personnage préféré pour cette raison. J’aime également la relation qu’elle possède avec son frère adoptif Felix et sa mère adoptive Mrs. S./Siobhan. D’ailleurs Siobhan possède ses “people” qui l’aident avec Sarah et les clones.

Orphan Black, Saison 5, des clones aux quatre coins du globe *spoiler*

Cosima ayant développé les symptômes du virus, la saison 5 sera principalement tournée autour de la cure mettant à risque Kira (la petite fille de Sarah) et les enfants à naître de Helena. La génétique de Kira s’est développée de manière intrigante, elle ne tombe pas malade, ses tissus se régénèrent et elle est comme liée avec chacun des clones, ressentant leur émotion ou lorsqu’elles sont en danger ou si l’une d’elles meurt. L’institut s’intéresse de plus en plus à sa personne et dans le but de comprendre qui elle est, Kira se laisse examiner par Rachel sous le regard réprobateur de Sarah.

Helena, enceinte, se cache. Malheureusement l’institut est à sa recherche. Ils veulent pouvoir étudier ses enfants pour en déjouer la génétique pour utiliser à des fins peu orthodoxes comme prolonger la vie car si on ne tombe pas malade et on a des tissus qui se régénèrent, on ne meurt pas! En parallèle, S., Felix et d’autres personnages travaillent sur un remède et réunissent des preuves afin d’éclater au grand jour le Project Lida.

Orphan Black, 50 épisodes plus tard

Vu que c’est la dernière saison, il y a beaucoup de choses se passent, beaucoup de choses importantes et d’autres moins comme l’introduction d’une nouvelle “secte” (on se répète un peu, la saison 3 avait aussi une secte). Du coup, il y a toujours un ajout de nouveau méchant et la liste des personnages (en plus des clones) devient un peu trop longue à mon goût (dans le même esprit que Game of Thrones). Ca devient confus même pour moi alors que j’ai vu tous les épisodes.

Je pense que cela dissuade beaucoup de personnes à commencer la série. D’ailleurs si vous avez lu l’entièreté de mon article jusqu’ici et que vous comprenez toujours de quoi je parle je vous félicite. Dites-vous que j’ai omis d’inclure dans mon résumé plusieurs personnages et même le Project Castor. Qui est en fait le Project Lida mais avec des clones masculins. Pourtant je pourrai vous parler longuement du hot Ari Millen qui joue les différents clones masculins.

J’ai aimé qu’Alison s’extériorise de son rôle de housewife et se teint les cheveux mauves. wtf? Elle est toujours prise pour “cette bonne vieille Alison” mais le virus ne s’est jamais développé chez elle non plus. Bon elle ne sait pas avoir d’enfant donc je doute qu’elle a la même génétique que Sarah et Helena mais elle a toujours été en santé. J’aurai voulu qu’ils développent le personnage différemment dans la saison 5.

Sarah je pense que son rôle se répète un peu trop par rapport à la saison 2/3 où l’Institut voulait lui faire passer des tests, maintenant ils le font avec Kira donc c’est un peu redondant. Je pense que le plus intéressant de cette saison est qu’on en apprend plus sur Helena, sur qui elle est, sur son passé et ça nous permet de comprendre “le pourquoi du comment” elle est comme ça. A nouveau ça la rend encore plus attachante. Et elle fera vraiment tout pour ses bébés!

Donc vous le comprenez mon ressenti sur cette dernière saison est partagé. Je trouve que la fin est un peu off. On se croirait un peu dans un Disney. J’aurai aimé que la saison se termine sur une nouvelle intrigue ou avec une fin ouverte. Car ici, c’est un peu trop beau. Disney je vous disais 🙂

***

Avez-vous regardé la série Orphan Black? Qu’avez-vous pensé de la dernière saison? Top ou flop?

Leave a Reply

  • Tu as réussis à me tenir jusqu’à la fin alors que j’ai arrêté la série depuis bien longtemps… Tu as un don pour écrire héhé.
    J’avais tellement tellement aimé la première saison. La deuxième saison m’avait beaucoup moins plu et j’ai abandonné au tout début de la troisième. Franchement je n’y comprenais rien haha, je n’arrivais plus à suivre. J’aimais bien les personnages, les clones étaient vraiment une super idée et le jeu d’acteur de l’actrice est bluffant. J’aimais bien le personnage de Felix aussi. Mais ils m’ont totalement perdu dans leurs histoires avec Rachel, l’institut et compagnie. Dommage que la fin de la série ne soit pas à la hauteur de tes attentes.

    • Vraiment? Merci ma jolie 💞
      Je dois t’avouer que j’ai probablement pas tout compris non plus mais j’ai laissé faire. Pour te dire j’ai dû chercher le nom de l’institut car je pense ne l’avoir jamais compris. Il y a certains trucs beaucoup trop détaillés et tirés par les cheveux qu’il valait mieux ne pas inclure mais bon j’aimais tellement les clones (et Felix aussi! J’ai adoré son personnage) que je me devais de la finir. Dommage que cette série se soit terminée sur un flop mais bon!

  • Je suis d’accord avec toi, la fin est vraiment bof et du coup, on finit par se dire: “on a attendu 4 ans pour avoir cette fin là, c’est un peu du foutage de gueule x)” La dernière saison était vraiment la pire de la série je trouve, c’était un peu lent et fouillis ! En tout cas, je trouve que tu as parfaitement résumé la série 😉

    Bises ma chérie <3

    • Tu as tellement bien résumé mon sentiment! Ils ont ajouté beaucoup trop de choses/personnages/lieux et on perd complètement le fil. Déjà que beaucoup de personnes avaient abandonné la série car il y avait trop choses/personnages/lieux 😅 enfin bon, des bisous ma belle 😘