Why I stopped my bullet journal

Je voue une passion à la papèterie et aux fournitures de bureau en tout genre: carnets, stylos, feutres, post-it, masking tapes… J’ai probablement une dizaine de carnets vides qui traînent dans ma chambre. Que voulez-vous? Je n’arrive pas à résister à ces belles couvertures. Bon pour ma défense, j’utilise au moins 3 carnets à l’heure actuelle. Donc éventuellement, à un moment donné, les autres vont finalement me servir. Par contre j’avoue qu’en avoir 10 en rab ne m’empêche pas une seule seconde d’en acheter plus. The addiction is real. 

L’année dernière, en août 2016, je m’étais lancée dans l’aventure du bullet journal.

Comme beaucoup, j’avais été séduite par le côté personnalisable du bujo. J’ai toujours tenu un agenda. A chaque période de rentrée scolaire, école ou pas d’ailleurs, j’avais pour rituel d’en acheter un nouveau. Je suis ce genre de personne qui aime avoir une multitude de carnets sous la main. On peut dire que je suis une personne relativement organisée. J’adore faire des listes (to do list, liste de course, bucket list, wishlist en tout genre), j’adore noter mes pensées ou griffonner l’une ou l’autre idée sur papier. Et bien que j’ai probablement une vingtaine d’agendas à mon actif (bon je n’ai probablement pas commencé à tenir un agenda à l’âge de 7 ans mais un journal de classe oui, donc je suppose que ça compte), je n’ai jamais trouvé le Saint Graal en matière d’agenda. Du coup je me suis dit que le bujo serait la parfaite alternative. Je pourrai le personnaliser selon mes envies et mes besoins. Oui et non.

Le bujo c’est quelque chose de sérieux

Avant de m’y mettre vraiment, j’ai regardé beaucoup de vidéos sur le sujet, j’ai lu des articles, visité des milliers de comptes Instagram et j’ai même fait partie de deux groupes privés sur Facebook. Un en français, un en anglais. Le bujo, une nouvelle secte? Un peu oui. Les gens qui ne tiennent pas un bullet journal ne vous comprennent pas et vous ne les comprenez pas non plus. Comment peuvent-ils gérer leur vie sans bujo? Ils doivent être complètement perdu. Pas possible autrement. On nous vend un peu le bullet journal comme la solution idéale pour une vie parfaitement stable et organisée.

Le bujo vous permet de laisser libre court à votre imagination

Lorsque l’on se met au bullet journal, je pense qu’on a tous et toutes la même idée en tête: y faire de jolis petits dessins, personnaliser chaque page selon les saisons ou nos activités et limite en faire une oeuvre d’art. On s’essaie à différents feutres, crayons, surligneurs et pourquoi pas de l’aquarelle? Alors tout d’abord on se ruine avec tout ce beau matériel, nos tiroirs explosent, on a plus de place pour ranger tout ça et au final on se rend compte que notre talent artistique c’était juste dans notre tête. Je ne compte plus le nombre de pages que j’ai déchiré ou collé entre elles de frustration! Perfectionniste? Non, pas une seule seconde.

Le bujo c’est avoir tout concentré en un seul endroit

Alors ceux qui y arrivent, je leur tire mon chapeau. Ils ont probablement une organisation de fou ou peu de choses différentes à gérer dans leur vie. Comme je vous le disais plus haut, j’ai besoin d’avoir un carnet pour chacune de mes activités: vie professionnelle, vie perso, blog. Certaines personnes vont même jusqu’à avoir un bullet journal pour chacune de ces activités. Franchement? Respect. Ca me semble beaucoup trop d’entretien. Devoir créer de toute pièce ma page “mois” à chaque mois et ensuite mon semainier à chaque semaine, quelle prise de tête. Des fois j’étais en plein milieu de la semaine et je n’avais pas encore écrit quoi que ce soit dans mon bujo. Damn it! Je dois créer ma semaine! Bon j’avoue c’est sympa de se poser 5 minutes et prendre son temps pour soi et son bujo.

Le bujo est personnalisable à l’infini

Je suis quelqu’un qui se lasse assez vite donc ce côté personnalisable m’a séduit. Par contre il m’a fallu 7 mois pour trouver un semainier qui me convenait. La page “mois” ne me plait toujours pas après 12 mois de bullet journal. Une fois que j’ai trouvé un layout de semainier qui me convenait, j’ai tenté d’autres écritures, d’autres couleurs histoire de changer de temps en temps pour ne pas me lasser, mais non, ça ne me plaisait plus trop. Le bujo devenait plus une tâche pénible que quelque chose que j’avais hâte de faire.

Le bujo a perdu l’essence même du bujo

Si vous regardez la première vidéo d’explication du bullet journal, ce carnet a pour but de oui vous aidez dans votre organisation mais c’est également quelque chose de très minimaliste avec quelques codes par-ci par-là et très peu de couleurs. Le matériel se limite à un carnet dont les pages sont quadrillées mais avec des points et un feutre noir. Bim! Pas besoin de plus. Faites un tour sur Pinterest et vous vous rendrez compte que ce temps est révolu. Certains bujos mériteraient clairement d’être encadrés. Et les gens inventent tellement de nouvelles choses à “tracker” dans leur bujo, qu’on perd complètement le fil.

Le bullet journal m’a néanmoins permis de découvrir mes besoins.

J’aime bien avoir une page pour chaque mois sous forme de case et non pas sous forme de liste. J’aime avoir un semainier assez aérien car j’ai une grande écriture. J’aime également avoir une page libre dans laquelle je peux inscrire mes “memories” pour me souvenir des choses positives qui se sont passées ce mois (ça fait un bien de fou de relire cette page). Au collège, j’aimais avoir une page dédiée à mes notes afin de suivre mes résultats. Puis éventuellement un tracker d’habitude. Je n’ai jamais suivi mes activités sous forme de tracker mais je dois avouer que c’est intéressant. Pour vous donner une idée, j’y track ma consommation de thé, de café, de viande, mes activités physiques, ma prise de vitamines, quand j’arrose telle ou telle plante (plutôt utile quand on n’a pas la main verte), quand je me badigeonne de crème hydratante ou encore quand je me fais un masque pour le visage (je suis très mauvaise pour prendre soin de ma peau). Par contre je ne track pas mon budget ni mes séries. J’utilise des applications pour ça (j’en parle plus dans l’article I’m a nerd si ça vous dit) car je n’aime pas les choses qui se répètent.

Au fil des mois, je me suis donc rendue compte que tenir un bullet journal ne me convenait pas. J’ai besoin de structure, de pages toutes faites dans lesquelles je peux planifier mes activités 6 mois à l’avance et non me dire “mmm espérons que je me souviens d’inscrire cette activité au prochain mois” ou “gosh où est-ce que j’ai noté ça?”. J’ai aussi besoin de quelque chose qui ne soit pas contraignant. Je pense qu’on subit assez de pressions et littéralement la quête de perfection de mon bullet journal en était une. Je voyais toutes ces personnes avec un bujo tellement joli et le mien si minable à côté. Argh.

Après 12 mois de bullet journal, je suis retournée à l’agenda classique. J’ai opté pour le 17M PLANNER WTF PINK d’Hadron Epoch. Il est beau, il y a assez de place, chaque mois commence même par une page “goals” et à la fin on a quelques pages lignées et quadrillées. J’utilise d’ailleurs les pages quadrillées pour pour tracker mensuel. Et j’aime que celui-ci se trouve à la fin de mon agenda. C’est tellement plus facile d’accès. Je ne dis pas que c’est le Saint Graal mais il est plutôt pas mal!

***

Et vous? Vous bujottez ou pas? Si oui, vous y inscrivez quoi?
Si pas, avez-vous trouvé the perfect agenda?

Leave a Reply

  • Je l’attendais cet article 🙂
    Je comprends tout à fait ton point de vue, le bujo ne peux pas convenir à tout le monde. Par contre, il est quand même adapté pour planifier ses projets avec une page futur log qui peut contenir le nombre de mois à venir que tu veux. Et je trouve que justement le bujo apprend aussi le lâcher prise, laisser de côté le perfectionnisme, si la page est ratée tant pis. Mais je vois sur le groupe facebook par exemple que beaucoup de personnes ont dû mal avec ça, veulent cacher la moindre bavure ou trait de travers…
    Le “””problème””” de l’évolution du bujo est que les gens pensent qu’un bujo doit être une oeuvre d’art alors que pas du tout. Il y a beaucoup de personnes qui sont freinés à cause de ça parce qu’elles ne savent pas dessiner ou quoi et je trouve ça vraiment bête. Un bujo sert à s’organiser de la façon la plus adapté pour nous et si ça devient une contrainte alors il vaut mieux arrêter ou revoir sa façon de faire.
    En tout cas c’est cool que tu es trouvé un agenda qui te convienne et qu’au final tu gardes quelques pages qui t’ont plu du bujo. Tu sais que de mon côté je fais partie de cette secte hahaha. Je prends toujours autant de plaisir à le remplir, il m’aide à moins procrastiner et je suis devenue une trackeraddict 😅 Mais faut dire aussi que j’ai beaucoup de temps libre pour le remplir alors ça aide.

    • Héhé j’attendais ton commentaire aussi 😆 dis toi que ton bujo m’inspirait beaucoup car je ne savais jamais quoi tracker 😂
      Je pense qu’en effet ça dépend complètement des personnes, de notre organisation et aussi de l’utilité qu’on en a.
      En un an je n’ai jamais trouvé un format qui me convenait alors que me limiter à un agenda tout fait, me permet de ne pas me prendre la tête à changer à chaque semaine ou chaque mois. Personnellement c’était plus une prise de tête, qu’un effet thérapeutique 😁
      Mais d’un autre côté, je suis contente que cette façon d’organiser sa vie aide d’autres personnes 🙂 car j’en vois les avantages et j’étais conquise au début mais au final il ne convient pas à mon utilisation personnelle 🤓

  • Je suis comme toi, j’ai des carnets vides (un plein tiroir). Je préfère largement en utiliser plusieurs que l’histoire du Bullet Journal pour laquelle je n’ai pas du tout adhéré. 😅

  • Je ne me suis jamais lancée dans l’aventure bujo car même si ça me tentait énormément pour le coté créatif, je savais que j’aurais fini par l’abandonner un jour ou l’autre x) Je ne suis pas tellement organisée et c’est juste par période où il m’arrive parfois de l’être et où j’organise mes journées en faisait des petites listes mais ce n’est jamais de manière constante alors autant s’en tenir à ce bon vieil agenda haha ! Ça fait plusieurs années de suite que j’utilise ceux de Moleskine, simple mais efficace 😉

    Bises ma belle <3

    • Haha tu as tellement bien résumé mon état d’esprit! J’ai été conquise par ce côté créatif, liberté de l’esprit mais ensuite ça m’a semblé trop contraignant. Donc j’ai fini par l’abandonner 😅 rien de tel qu’un bon vieil agenda comme tu dis! et les Moleskine sont super beaux. Simple, efficace, classic, limite chic je dirai 👌🏻

  • Hello ! Vraiment très intéressant comme article, dommage que le Bujo ne te convienne pas, mais heureusement que tu as pu trouver une autre solution !

    Pour ma part, je tiens mon Bujo depuis mi-juillet cette année. J’en suis donc encore aux “babillages”, à savoir ce que j’aime ou pas, mais j’en suis pour l’instant ravie !

    Grâce à ce dernier, j’ai pu établir un planning complet de nourriture et sport et je vois déjà des résultats ! Il me permet également de ne pas avoir mes 20’000 cahiers sur moi, ce qui n’est franchement pas négligeable. Enfin, il me détend. J adore m’assoire a table et dessiner, imaginer ma semaine, etc. J’ai vraiment trouvé la un bon accessoire !

    En plus je peux enfin trouver un endroit pour tous mes autocollants (j’aime tellement cela que j’ai tendance à les collectionner haha)

    Bisous !

    • Je dois t’avouer que j’avais le même engouement que toi au début et ensuite il est devenu de plus en plus contraignant. Je n’ai sans doute pas trouver ce que je cherchais dans le bujo. Par contre c’est toujours avec plaisir que je regarde les bujos des autres, je suis toujours en admiration!
      C’est chouette que tu en as trouvé une utilisation qui te convient et te permette d’atteindre tes goals 😌
      Puis je te comprends pour les autocollants, j’ai une sacré collection aussi de mon côté et je ne sais toujours pas quoi faire avec. Mais comment leur résister? Même chose pour les masking tapes 😍

  • Le bullet journal ne m’a pas convaincu malgré que j’aime gribouiller et dessiner, comme tu dis ça m’a semblé trop d’entretien ! C’est dingue la folie autour du concept haha !

    Mon agenda Kate Spade commence aussi avec une vue d’ensemble sur le mois, c’est ce que je préfère ! Une vue d’ensemble sur ce qui va m’arriver. Je préfère rester minimalist et marquer mes goals du mois aussi sur mon agenda et faire mes To do à part ! Il me faut un carnet pour mes adresses brunch sur Londres d’ailleurs miam 😉

    • Je suis tellement d’accord avec toi 😌 du coup autant avoir ses autres petits carnets de côté! Au final ça me semble moins brouillon 🙂 mmm un carnet plein d’adresses brunch 😋 tu me vends du rêve!

  • Très intéressant cette lecture, bravo. Comme toutes les modes, j’étais sur que ce genre d’article finiraient par arriver.
    J’ai un BuJo moi aussi mais je ne me suis jamais passée d’un agenda en complément. En fait mon BuJo ressemble à la première vidéo : simple, sans fioritures et j’ai aussi supprimé les rendez-vous car, comme toi, j’ai besoin de voir loin à l’avance donc un agenda est plus utile pour ce genre de chose.
    Par contre le BuJo m’aide vraiment à organiser mes journées, ne rien oublier de faire, me fixer des objectifs de tâches à accomplir. Je suis en arrêt longue maladie et du coup le BuJo m’aide à ne pas rester à rien faire sur mon canapé. D’ailleurs, je viens d’y ajouter une tache pour cette semaine : faire un article expliquant ma vision du BuJo pour motiver les gens qui sont dans ma situation ^^

    • C’est vrai! Tu as raison, c’est une mode et comme toutes les autres, il y a un moment où elles arrivent à leur apogée (enfin pour certains) 😅 voilà je trouve le Bujo utile pour les listes mais au final le mien ressemblait plus à des “to-do list” plutôt qu’à un vrai journal. Super bonne idée d’article! 🤓

  • Pareil… Impossible de s’y tenir réellement et puis, bon, je ne sais pas dessiner donc ça n’aide pas vraiment…! J’admire celles et ceux qui y arrivent mais, pour moi, mon bujo ne diffère pas vraiment d’un agenda classique / journal classique auquel je colle des photos….!
    Merci pour cet article réaliste!

    • Au final j’ai l’impression qu’on s’éloigne tous un peu de l’utilisation première du bujo mais ce n’est pas plus mal, on s’approprie ce carnet selon notre utilité 🙂

  • Coucou,
    Très intéressant ton feedback! Comme toi, je dois pouvoir planifier/noter pour toute l’année. J’utilise tout de même un bujo, que j’ai préparé pour toute l’année. C’était intense mais j’ai aimé le terminer pour que la structure soit utilisable pour toute l’année 🙂
    Belle fin de journée
    Virginie

    • Oh wow je t’admire d’avoir préparé ton bujo pour l’année au complète! Je pense que je serai frustrée de ne plus pouvoir y faire des changements 😱 ou tout simplement de me lasser du design, mais je suppose qu’au final c’est le même principe qu’un agenda normal 😁

  • J’suis totalement d’accord avec toi sur la partie “le bujo a perdu l’essence même du bujo”, et j’avoue que c’est tentant quand tu vois les pages méga décorées et trop belles sur pinterest/instagram et compagnie. Perso j’en suis revenue et je fais des pages ultra simples en deux minutes top chrono pour la semaine et ça me convient parfaitement ! Après chacun a son utilisation et sa vision du bujo mais la déco pour moi c’est clairement pas l’essentiel. Mais je peux comprendre que ça soit décourageant. Tant que tu trouves un système de planner/agenda qui te convient, c’est bien l’essentiel 🙂

  • Alors perso j’ai un peu détourné le concept.
    J’ai pris un Filofax et j’ ai créé ma verion du Bujo. J’ai plusieurs onglets pour différentes parties (agenda, financier, blog, photo, etc…)
    Et je fais mes inserts. Comme ça c’est du sur mesure et ça colle exactement à ce dont j’ai besoin.
    Mais clairement, le Bujo est parti loin du concept de base et c’est devenu de la folie !

  • Comme toi j’ai une vraie addiction pour les jolis carnets, que j’accumule quand certains restent définitivement vierges. Mais certains hein ! Parce que sinon ils ont tous plus ou moins une fonction !
    Je pense que je n’aurai pas la volonté sur le long terme de tenir un bujo même si l’idée me plaît grave.. Ca impliquerait de l’avoir toujours sous la main, n’importe où, ce qui n’est pas forcément facile. Alors que s’il y a bien une chose que l’on a TOUJOURS sur soi, c’est son smartphone ! Du coup j’utilise l’application Wunderlist pour mes courses hebdomadaires, ma Wish list (que je partage avec mon copain, comme ça il est sûr de viser juste quand il souhaite me faire plaisir) et tout un tas d’autres listes (genre films à voir, livres à lire. Quand tu discutes avec quelqu’un qui te dit “il faut absolument que tu vois ça”, c’est vite noté !). L’avantage c’est que je peux mettre des alarmes de rappel pour les choses importantes. L’inconvénient c’est que ça n’a rien d’esthétique et d’authentique comparé à un joli carnet..
    Au final, j’ai un carnet dont je me sers vraiment au quotidien. Il est dédié au boulot mais aussi à mes idées pour le blog, et autres projets créatifs. Et je crois que ça me convient bien comme ça pour le moment !
    Je découvre Hadron Epoch grâce à toi. Et il va vraiment falloir que je me fasse violence pour ne pas craquer ! Celui là est canon : https://www.hadronepoch.com/collections/planners/products/17-month-marble-planner-dusty-mint :))

    Bonne journée ! Bises

    • Oui moi aussi j’en ai quelques uns vides pour l’instant mais je sais qu’ils finiront par être utiliser 😁
      Je suis tellement d’accord avec toi! Au final c’est tellement plus simple car qui a vraiment envie d’emporter tout son fouillis avec soi et son carnet en plus de ça. Wunderlist je ne connaissais pas, j’utilise généralement l’application Notes de l’iPhone tout simplement. Par contre j’aime l’idée de pouvoir partagé avec d’autres personnes une liste. Surtout pour les anniversaires, les Noël c’est tellement plus pratique et au moins il n’y a pas ce stress du “tu veux quoi pour Noël? mmm je ne sais pas”
      Je l’avais vu aussi et je le trouvais beau mais j’avais peur qu’il soit un peu trop large et aussi de me lasser du marbre 🤔
      Bonne soirée du coup! 😘😘😘

  • Hello !
    Pour ma part, je bujote depuis juin de cette année, surtout pour le côté créatif (qui ne fait pas partie de la vidéo de base du coup). Il m’aide à m’organiser au jour le jour, mais ce que je préfère c’est quand même réfléchir à comment je vais le décorer. Du coup, c’est chronophage mais comme j’ai le temps j’en profite. Peut-être viendrai-je à quelque chose de plus minimaliste par la suite, ou à quelque chose de tout fait qu’il faudra juste remplir. Pour l’instant, ça me va :).
    A bientôt !

    • Hello Aurore 🙂
      J’ai en effet jeté un oeil à ton Bujo via ton blog et c’est une vraie oeuvre d’art.
      Je pense que le concept peut aider pas mal de personnes à se relaxer, s’évader et laisser libre court à leur créativité.
      C’est chouette que ça fonctionne pour toi!

  • Haha j’ai adoré ton petit article et je dois dire que je l’attendais un peu :p ! Je comprends tout à fai ce que tu veux dire, comme quoi, le bujo n’est pas forcément adapté à tout le monde. Au début j’étais comme toi en mode “Polalala mais c’est beaucoup trop jolie ce que font les autres”, et j’ai vite laché l’affaire. Puis je me suis remise en début d’année, je ne l’utilise pas tout le temps, de temps en temps et je me suis remise en mode simple tu vois, sans prise de tête et la relation entre petit bujo et moi même s’est amélioré XD! Mais j’ai toujours quelques carnets à côté pour d’autres choses :)!

    • Je vois ce que tu veux dire, je pense que si je n’avais pas trouvé mon agenda, je me serai tournée vers une version plus classique du bujo aussi. Rien de tel au final. Moins de prise de tête. Mais les carnets c’est la vie ♥♥♥