10 things that make me happy

De temps en temps, on se sent triste. Pas que quelque chose de malheureux nous soit arrivé. Tout se passe bien, on est en bonne santé, on a un boulot, à manger, des amis sur qui compter, l’amour… mais un beau matin, on se réveille et on se sent vide. Comme ça. Après tout on ne peut pas être heureux 24 heures sur 24. On ne peut rien y faire, on a le cafard, c’est un jour “sans” comme on dit.

J’ai récemment lu le livre The Little Book of Hygge: The Danish Way to Live Well de Meik Wiking. Dans ce livre, Meik Wiking nous explique ce qu’est le “hygge” et pourquoi les danois se retrouvent très souvent à la première place de la nation la plus heureuse du monde. Je vous le dis d’entrée, je n’ai pas vraiment aimé ce livre. Je l’ai trouvé très répétitif et il ne m’a pas “aidé” plus que ça. Par contre il m’a donné l’idée de cet article donc ce n’est pas si mal. Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous les 10 petites choses qui me rendent heureuse. Mais pas n’importe quoi. Les choses qui sont “out of control“, qui viennent de la nature et sur lesquelles on a peu ou pas d’influence.

  1. L’odeur de la pluie. J’adore quand le temps est lourd, qu’il fait chaud et qu’il y a de l’orage dans l’air. Puis tout à coup il pleut et ça sent bon la pluie. Vous voyez ce que je veux dire? Bon évidemment c’est toujours plus sympa quand on est à l’intérieur avec les fenêtres ouvertes ou le must c’est en terrasse couverte histoire de pouvoir profiter de cette odeur pleinement!
  2. Le bruit de criquets en été. Alors je ne suis pas sûre qu’il s’agisse de vrais criquets, peut-être que c’est un autre insecte. Mais à nouveau quand il fait chaud, j’adore ce petit bruit. J’ai l’impression d’être dans un champ dans le Sud de la France. Allez savoir pourquoi. Depuis que je suis petite, quand c’est l’été et que j’entends ce bruit dans le jardin ou dans les champs, ça me fait sourire bêtement! Récemment je l’ai entendu dans mon ancien appart. Pas dans mon appart même heureusement mais mes fenêtres étaient ouvertes, il faisait chaud et ça m’a même étonné surtout que je vis en plein centre-ville!
  3. Eyeliner on fleek. Bon j’avoue ce n’est pas tout à fait un événement naturel sur lequel on a pas la moindre influence. Mais j’adore quand je suis aux toilettes, je me lave les mains et puis un petit check dans le miroir pour voir si tout va bien, si je suis présentable puis tout à coup je remarque que mon eyeliner est super bien posé. Sur le moment ça me rend tellement heureuse que… je me fais même un clin d’oeil dans le miroir. Vous savez comme une petite tape dans le dos haha
  4. Trying out a new recipe and it’s bomb. J’adore essayer de nouvelles recettes, mélanger des restes, faire appel à mon imagination avec ce qui se trouve dans mon frigo et puis m’amuser avec différentes épices. Un peu de ci, un peu de ça. Puis vous prenez une bouchée et vous avez l’impression que vous pourriez faire Top Chef tellement ces saveurs sont délicieuses. Et s’ensuit une multitude de mmm, oh yeah, wow
  5. Killing your online order. Vous savez quand vous faites du shopping en ligne, que vous êtes super emballées par chacune des pièces commandées, vous imaginez les tenues et vous vous dites déjà que tout le monde sera jaloux de votre super style de fou. Puis vous recevez votre paquet et là, rien de plus décevant que de découvrir la seule chose qui nous plait c’est cette paire de chaussettes qu’on ne verra même pas quand vous porterez vos baskets. Meh. Je suis sûre que ça nous arrive à tous et à toutes. Mais quand c’est l’effet inverse, toute la commande, de A à Z, vous va et vous rend super canon! C’est plus rare mais damn it quelle satisfaction!
  6. Spotting the street art that no one sees. Bon je pense que vous connaissez ma passion pour les graffitis ou ne serait-ce que le street art de manière générale. J’adore me promener et découvrir l’un ou l’autre tag/sticker/statue que quelqu’un a laissé derrière lui. Je voue un amour tout particulier pour les stickers. Il y en a énormément à Toronto, tantôt révolutionnaire, tantôt humoristique, tantôt osé. Depuis que je suis dans cette ville j’ai envie de créer mes propres autocollants pour les disperser sur mon passage. Un peu comme un “I was there” du 21è siècle!
  7. Interesting buildings. Je suis donc extrêmement fan de graffiti mais également d’architecture. J’adore les courbes, les lignes droits, les profondeurs de champ, le mariage de différents matériaux comme le verre, le métal, le bois, le ciment. Je pense sérieusement que dans une vie antérieur, j’étais architecte tellement je trouve ça fascinant! Des fois, je peux juste regarder un building pendant 10 minutes juste parce que sa forme est différente ou car les nuages reflètent parfaitement dans les vitraux. Et si un petit graffiti coloré se trouve juste à côté, c’est le must! Puis mes yeux s’émerveillent quand je me promène dans les rues de Toronto où toutes les maisons se ressemblent et tout à coup il y en a une d’architecture moderne combinant différents matériaux et ça me fait rêver.
  8. Roll myself in the fresh sheets out of the dryer. Je n’utilise pas souvent le sèche-linge. En règle générale, juste pour les essuies et les draps de lit. Je pense d’ailleurs ne jamais l’avoir utilisé dans mon ancien appart car 1 load = $5. Hum je passe. Mais dans mon nouvel appart, les machines sont chez nous, on ne doit pas utiliser de pièces pour les utiliser. J’adore sortir les essuies et les draps tout chaud du sèche-linge, les déposer sur mon lit et m’emmitoufler dedans jusqu’à ce que la température revienne à la normale. Best feeling ever. Who needs a boyfriend after that? 
  9. Laisser mes cheveux sécher à l’air libre. Lorsque je me lave les cheveux, je les sèche très rarement au sèche-cheveux. Je lave mes cheveux le soir donc je les laisse tout le temps sécher à l’air libre. Là vous vous dites “super cool meuf, je ne vois pas où c’est plaisant”. Non c’est sûr qu’il n’y a rien d’excitant à ça. Par contre lorsqu’il fait super chaud dehors, que c’est le weekend et que je me lave les cheveux le matin, j’adore sortir dehors et laisser mes cheveux mouillés sécher à l’air libre – littéralement cette fois. Un petit blow out de Mère Nature avec le vent, j’approuve!
  10. The perfect avocado. Je pourrai me sustenter uniquement d’avocat. Matin, midi, soir. C’est une vraie addiction. Au début de ma découverte de ce fruit/légume/whatever goodness, il m’arrivait de tomber sur un avocat trop mûr ou pas assez mûr. Avec un avocat trop mûr, on essaie de récupérer un maximum sur les contours et on se retrouve tout à coup avec une cuillère à café de pâte d’avocat. Avec un avocat dur, on galère plus. Eventuellement je le mets sur un toast au four mais ça ne marche pas à tous les coups. Boohoo. Grosse déception. Mais quand vous ouvrez votre avocat en deux et qu’il est parfait. C’est limite si une petite musique évangélique joue et un flux de lumière se dépose autour de l’avocat (comme Jésus en gros). Je ne veux pas me venter mais je pense que je suis devenue une experte en avocat car ils sont toujours parfaits. Pensez-vous que ça rendrait bien sur mon profil LinkedIn?

C’est fou comme ces petites choses ont l’art de me réconforter en un instant. J’aurai le cafard et une amie essayerait de me remonter le moral, ça ne fonctionnerait même pas. Un jour sans. Il est difficile d’aller à l’encontre de ça même avec la meilleure des volontés du monde. Jusqu’à ce qu’un petit événement éclaire notre journée, bim la pêche revient et on se sent littéralement invincible (il m’en faut peu pour me rendre heureuse).

Quelles sont ses petites choses “out of control” qui vous rendent le sourire?
Une odeur? Une chanson? (certaines chansons ont l’art de me faire hérisser le poil, pensez à Despacito, I can’t!) 

Leave a Reply

  • J’ai adoré lire ton article !! Comme toi, je me laisse assez facilement émerveiller par tout un tas de choses,qui m’emplissent tellement de bonheur que j’arrive très vite à oublier mes émotions négatives ! C’est une chance et une grande force que d’avoir tendance à être souvent dans la contemplation. On se laisse enivrer par ce que l’on voit, ce que l’on sent, ce qu’on mange ou ce qu’on entend, et plus rien ne fait le poids face à ces bonheurs du quotidien !
    Comme toi, j’adoore l’odeur de la pluie et surtout l’odeur des nuits d’été !!
    Je dis toujours que cuisiner est la meilleure façon de cultiver le bonheur au quotidien, tout en restant accessible pour les petites bourses. Chaque semaine je prépare une liste de courses pour réaliser de nouvelles recettes ainsi que nos préférées. J’adore cuisiner avec mon copain ou seule, avec ma musique. Devoir rester debout dans la cuisine le temps que ça cuise, me donne un bon prétexte pour danser en grillant quelques clopes (mauvaise habitude je sais) !
    Sinon, c’est extrêmement banal, mais je me régale en observant les coucher de soleil. J’ai une grande terrasse avec une vue sur ma ville au 8ème étage. Ce qui me permet d’avoir une vaste vue sur le ciel, les nombreux oiseaux, les nuages et évidemment les belles couleurs quand le soleil se couche. Avec mon copain, on se dit souvent que quoiqu’il arrive, avec une vue pareil, on ne pourrait jamais être malheureux ! 🙂
    Pour finir, il me vient en tête encore 2 choses qui me rendent profondément heureuse !
    Glisser mon nez dans le cou de mon copain et respirer son odeur profondément ! Même quand il n’a pas de parfum, il a ce parfum naturel vanillé qui m’envoûte et m’apaise énormément.
    Enfin, ce bonheur ultra intense quand je découvre une musique absolument excellente et qui je sais d’avance qu’elle occupera mon quotidien pendant un moment. Une grande vague de chaleur, mes yeux se mettent à briller de plaisir, dopamine au maximum. Je pourrais ne vivre que pour ça ! ♥

    Par contre Despacito, c’est au dessus de mes forces !.. Haha !

    Bises

    • Tu as tellement bien résumé mon sentiment! 🙂 puis je suis contente de voir que je ne suis pas la seule avec Despacito 😅
      Puis je suis d’accord avec toi concernant la cuisine! Ca permet de destresser et ensuite en plus de ça on se récompense avec un bon petit plat, rien de tel 👌 Peut-être banale mais je pense qu’une terrasse de premiers abords mais ensuite combinée avec une belle vue, ça aide pas mal à être heureux! Puis tu as raison pour la musique aussi. J’adore écouter la playlist que Spotify me suggère et puis *boom* il y a (enfin) un morceau ! Merci d’avoir partagé tes petits bonheurs ici 💗

  • Tu me fais penser que je n’ai toujours pas commencé à lire le livre du hygge ^^’.
    Le bruit des criquets à plutôt tendance à m’agacer pour ma part haha. Au Japon il y en avait (ça ou un autre insecte, je ne sais pas trop parce que c’est pas le même bruit que dans le sud de la france) qui faisait un bruit insupportable, c’était fou comme c’était fort tellement ils étaient nombreux.
    Ca serait trop cool que tu fasses tes propres autocollants à semer un peu partout 😀
    “Experte en avocat” je pense que ça serait très classe sur ton CV hahaha.

    • Tu me diras ce que tu en penses car perso, je l’ai trouvé un peu redondant 😅
      Vraiment? hahah trop drôle! Pourquoi? Je ne suis pas sûre que c’est des criquets je dis ça comme ça.
      D’ailleurs je ne sais même pas quel bruit font les criquets du Sud de la France vu que je n’y suis jamais allée sauf toute petite 😆
      J’ai trop envie! Il faut que je trouve un design qui me plaise et puis pourquoi pas 😎
      Trop 😂

  • La photo qui illustre l’article est parfaite 😉
    J’adore l’odeur de la pluie ! Ce qui me rend heureuse en ce moment : voir le rayon du soleil à travers ma fenêtre, revoir les Harry Potter, boire un verre avec les copines, entendre une chanson de Paramore dans un magasin, croiser un chat/chien, lire un bon livre, mes cheveux qui bouclent correctement ^^’

    • Croiser un chat/chien, j’approuve tellement 😍 tes cheveux qui bouclent correctement je compatis, dis toi que même avec les cheveux lisses en baguette des fois c’est la folie 🤣

  • Alors, (on sent que la fille compte commenter tous les points ! :P)

    L’odeur de la pluie je ne suis pas trop fan, je la trouve étouffante, va savoir pourquoi. Par contre, je deviens une vraie toxico accro à l’odeur du ciment !!! Les parkings souterrains neufs sont tellement ma passion <3 No Shame.

    Pour le bruit des criquets, je suis d'accord avec ce que Manue dit dans son commentaire, ça m'agace tellement ! Par contre, les premières odeurs de clémentines au début de l'hiver, j'adore. Le rapport avec les grillons ? c'est que pour moi aussi c'est un repère, un signe, qu'on ne retrouve qu'à un seul moment de l'année 🙂

    Je ne suis pas assez douée pour réussir à me mettre de l'Eyeliner, pourtant c'est mon plus grand rêve 😀

    Je ne suis pas assez douée pour réussir à me faire à manger en mélangeant ce qui traine dans le frigo, pourtant… 😀

    A chaque fois que je vois écris "Toronto" sur ton blog, mes yeux détectent "Totoro".

    Cette envie folle de jouer aux Sims en se baladant dans la rue…

    Mais un boyfriend, ça t'aide à faire ton lit aussi !!!

    J'aimerais être comme toi et laisser mes cheveux sécher seuls mais… ensuite on se fait un remake de Hagrid débarque, si je reste comme ça ! 😛

    L'avocat parfait, mythe et légende ! Ca ne peut pas exister ahahah ! Tu as l'impression qu'il te dis : "non pas encore, attend encore, non, toujours pas… VAS Y MAINTENANT ! Hop, trop tard…"

    Des bisous 🙂

    • Hahaha tu m’as fait tellement rire! J’adore justement que tu as commenté tous les points 😛

      L’odeur de la pluie je peux comprendre 🙂 pour le ciment, je ne sais pas, je pense que ça fait longtemps que je n’ai plus senti cette odeur je n’arrive pas à me souvenir 🤔

      mmm les clémentines je dis oui, ça annonce l’arrivée de Saint Nicolas. Tu ajoutes à ça les cougnoux et je suis aux anges 🙌 mais du coup même chose que les criquets on ne retrouve qu’à un seul moment de l’année 😕

      Hahah Totoro je peux comprendre que ce soit troublant 😂

      Secrètement je rêve vraiment d’un boyfriend pour faire mon lit. Car à 27 ans j’ai toujours du mal à le faire 🙄

      Je dois t’avouer que l’effet Hagrid me plait assez bien car au moins tes cheveux ont du volume 😪

      Noooon je te promets ce n’est pas un mythe!! D’ailleurs quand je veux faire un guacamole le jour même et que je n’ai pas d’avocat chez moi, j’arrive toujours à acheter le batch parfait 😃 Puis pour les autres le tout est de les mettre au frigo au bon moment 😚

      Des bisous!