Billet d'Humeur

altruism is my biggest flaw

May 27, 2016

S’il y a bien une question à laquelle je déteste répondre lors d’une interview pour un job c’est celle sur les qualités et les défauts. J’ai beau répété mon texte à la maison ça ne sort jamais naturellement. Je suppose que c’est dû au fait que les réponses sont assez clichées elles aussi.

En quittant mon travail au Canada, le directeur du département m’a dit qu’il me voyait réussir dans tout ce que j’entreprends grâce à mon adaptabilité. Et je me suis rendue compte que c’était ma force. J’ai beau changé de travail, de pays, d’environnement, j’arrive toujours à m’en sortir et à me faire aux nouvelles tâches ou têtes qui m’entourent assez rapidement. Puis quelques jours plus tard, l’idée du défaut m’a frappé. Mon plus grand défaut est mon altruisme. Cela peut sembler étrange. On qualifie généralement l’altruisme comme étant une qualité mais pour ma part c’est l’inverse. J’ai une fâcheuse tendance à faire passer les besoins et les envies des autres avant les miennes, me mettant toujours au second plan et ça me joue souvent du tort.

Par exemple, si je viens à sortir entre amis on va généralement faire ce que les autres veulent. Sortir dans leur bar préféré, manger leur nourriture favorite, prendre un pichet de bière de la bière de leur choix et j’en passe. Au début j’ai toujours pris ça pour du « je m’en foutisme » mais au final je me suis rendue compte que c’était parce que j’aime faire plaisir aux autres plutôt qu’à moi.

Mon idée lorsque j’ai décidé de déménager était de me rapprocher du centre ville de Toronto, de Queen West ou encore Ossington/Dundas West où les petits bars branchés coulent à flots. Pourtant je me suis retrouvée au Nord de la ville, à une heure du centre en transport en commun, dans un quartier résidentiel sans le moindre bar à l’horizon. Personne ne me rendait visite car trop loin et le weekend, je sortais peu car à cause du froid hivernale et tout était loin (attendre un bus pendant 30 minutes sous les -35°C, ressenti -45°C ça vous refroidit littéralement). Ne vous méprenez pas, je l’ai adoré cet appart, le loyer était peu cher et j’en ai fait quelque chose de cosy dont j’étais assez fière. Mais à nouveau, j’ai fait trop de concessions et quelque part je le regrette car j’ai l’impression de ne plus avoir pu profiter pleinement de cette belle ville qu’est Toronto.

Je suis toujours la dernière à contacter mes amis afin de faire quelque chose. La peur du rejet, la peur de déranger. Avec l’ère des réseaux sociaux, je me suis rendue compte que tout le monde se dit qu’on est super joignable donc les autres viendront à nous. Le problème est que tout le monde pense de cette façon et si personne dans votre entourage ne se bouge les foufounes (en français du Québec cela signifie les fesses) pour se voir et vous non plus, nous finirons tous asociales et rancuniers derrière notre écran.

En gros faire plaisir aux autres me fait plaisir. Mais ce dont j’ai vraiment envie, je ne l’exprime que très peu. Alors j’ai décidé de changer ça. Désormais je penserai à moi, à mes envies et j’irai dans cette direction. Cela peut sembler un peu égoïste mais de mon côté j’ai l’impression de vivre, de prendre des actions afin de sortir de ma zone de confort et ça fait un bien fou ! J’ai d’ailleurs contacté des amis que je n’ai plus vus ou à qui je n’ai plus parlé depuis des années et il n’y a aucun ressentiment. Ils ont tous accueilli mon retour avec étonnement mais enchantement également. Ça ne sert à rien de vivre avec des regrets ! Autant prendre le meilleur de ce que la vie a à nous offrir 🙂

16 Comments

  • Reply Lorrie Gallagher May 27, 2016 at 7:59 am

    Je pense personnellement qu'il n'y a rien d'égoïste à se faire passer en premier, pour la simple et bonne raison que personne ne le fera à ta place. Se recentrer sur soi-même, ça ne peut que t'être bénéfique, car nul ne te connait aussi mieux que toi-même. J'espère que ce changement de "point de vue" te fera du bien 🙂
    Bisous ♥︎

    • Reply Amandine May 27, 2016 at 9:56 am

      Tu as vraiment bien résumé ma pensée 🙂 merci Lorrie ♥︎ :*

  • Reply CupcakesMusicTea May 27, 2016 at 1:20 pm

    On fait parfois trop de concessions , on veut faire plaisir aux autres , mais il faut d'abord se faire plaisir à soi! J'ai longtemps penser que c'était égoïste , mais ça reste ma vie et on a le droit d'imposer ses choix. L'important est d'exprimer son opinion, il ne faut pas regretter 😉

    • Reply Amandine May 27, 2016 at 9:49 pm

      Je trouve que tu as raison 🙂

  • Reply Jules G May 27, 2016 at 6:41 pm

    Il y a encore quelque temps, je pensais que mon défaut, c'était ma gentillesse haha ! J'avais tendance à pardonner trop facilement des amies qui m'avaient fait des coups bas… Mais en grandissant et en y réfléchissant bien, la vie est courte et comme tu le dis, ça ne sert à rien de vivre avec des regrets et je pense qu’il faut savoir pardonner dans la vie (du moins, quand c'est pardonnable). Et je me dis que si les coups bas recommencent, et bien tant pis, c'est la vie et cette fois-ci, j'arrêterai de me prendre la tête.
    En tout cas, le fait de se faire passer en premier n'est en aucun cas un signe d'égoïsme, on doit vivre pour soi et non pour les autres (et je sais de quoi je parle), il faut juste savoir inclure les autres dans ta vie sans pour autant changer qui tu es (haha, on dirait un cours de philosophie).
    Et merci pour ce conseil « Autant prendre le meilleur de ce que la vie a à nous offrir », ça tend à me dire que la vie est courte et qu’il faut en profiter un maximum 😉
    En tout cas, ma résolution de cet été, c'est de sortir de ma bulle et de commencer enfin à vivre 😉

    Bises ma chérie ♥︎

    • Reply Amandine May 27, 2016 at 9:51 pm

      C'est une bonne idée aussi 🙂 c'est difficile de pardonner mais j'ai l'impression qu'une fois passer cette étape ça nous permet d'avancer personnellement 🙂
      Hahaha non tu as raison 😀
      Je pense qu'on a bien débuté dans notre lancée ça en s'organisant notre petite soirée de jeudi et lundi héhé ♥︎♥︎♥︎

  • Reply Manue May 28, 2016 at 4:47 pm

    Tu as bien raison, il faut savoir penser à soi pour son bien être. La vie à plein de chose à offrir (je dis ça mais booon) 🙂
    Des bisous :*

    • Reply Amandine May 28, 2016 at 5:30 pm

      Boh tu sais je l'écris. Maintenant il faut encore le mettre en pratique héhé bisous bisous

  • Reply Joynter Dounia May 29, 2016 at 11:36 am

    Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis. D'ailleurs, mes amis me le disent trop souvent "Dounia t'es trop gentille faut que tu penses à toi". Je sais pas si c'est de la naiveté, mais j'sais pas, je pense toujours que les gens sont bien et qu'ils ne me voudront pas de mal, mais j'me suis souvent trompé malheureusement. Puis j'vais toujours penser à faire plaisir à la personne avec de petites attentions, et avec le temps je me suis rendu compte que certaines personnes n'auraient jamais fait ça pour moi en fait, tu vois ce que je veux dire ?
    En fait j'avais l'impression de devoir être là pour mes amis, et que limite quand j'avais besoin d'eux ben y avait personne, même si c'était pas aussi extreme. Aujourd'hui, comme toi, j'essaye de penser à ce que MOI je veux, et surtout arrêter de courir après les personnes, s'ils veulent me voir, ils viendront. Je pense que c'est une magnifique qualité, et en même temps c'est à double tranchant en fait.
    Enfin voilà, je rattrape mon retard sur tes articles à cause du Master et du concours, j'en profite 🙂

    • Reply Amandine May 29, 2016 at 3:10 pm

      La naïveté, un autre de mes défauts. On me dit souvent que je suis un bisounours car je ne vois que le bon chez les autres. Mais en même temps ce serait triste de ne pas donner une chance aux autres et être toujours méfiantes :/ aaaah je vois tellement ce que tu veux dire! J'ai tellement eu cette impression aussi. Pas de soucis mon chat, en tout cas je croise les doigts pour toi <3

  • Reply Dame.Nina May 30, 2016 at 6:06 pm

    Tu as bien raison, il faut savoir être égoïste de temps en temps ! Faire plaisir aux autres pour les rendre heureux, c'est très plaisant et gratifiant. Mais il ne faut pas pour autant s'oublier sinon bonjour la frustration !
    Il faut savoir doser finalement, c'est comme pour tout, les extrêmes, ce n'est jamais bon !

    Contente de te lire de nouveau 🙂

    • Reply Amandine May 30, 2016 at 9:58 pm

      Oui tu as raison 🙂 par contre je suis loin d'être bonne en dosage haha mais ça viendra!
      Merci ma belle :*

  • Reply Platinumblond 91 June 1, 2016 at 9:08 am

    Tu as bien raison, malheureusement on est beaucoup à faire cette erreur, mais il faut bien penser à soi quelque fois !
    J'ai adoré lire cet article :)♥

    • Reply Amandine June 1, 2016 at 12:10 pm

      C'est vrai 🙂 je suis contente que l'article t'a plu :*

  • Reply A bunch of futilities June 1, 2016 at 3:12 pm

    Wow, cette claque que je viens de prendre dans la gueule.. Je me suis entièrement reconnu dans tout ce que tu disais là. Je le savais déjà, ma mère me dit souvent "Arrête de faire l'éponge Anaïs, arrête d'être trop gentille, de toujours vouloir faire plaisir au autres, de toujours t'occuper des autres, de faire passer les désirs des autres avant les tiens, tu ne peux pas sauver ou changer le monde, prends du temps pour toi et occupe toi de toi. C'est bien d'être comme ça mais il faut savoir aussi dire stop et s'occuper de soi". Je suis consciente du fait que je fais toujours passer le plaisir, le besoin et les envies de mes amis, famille avant les miens. Toujours, toujours. Mais je ne sais pas, je n'arrive pas à faire la part des choses, tu vois? A faire comme tu le dis à la fin de ton article, à vivre pour soi. J'essai de travailler là dessus, mais bordel qu'est ce que c'est dure! Et ton article vient me faire prendre conscience de certaines choses. Il est temps que je vive pour moi, et de ne rien regretter, de sortir de cette coquille que je me suis créer avec les années..

    Je suis heureuse que tu ai publié cet article et je le suis d'autant plus en lisant le dernier paragraphe de ton article, qui montre ton envie de vivre pour toi. Je ne pense pas que le fait de se faire passer en premier est égoïste, il faut seulement arriver à faire la part des choses, je pense.

    La citation que je t'ai donné dans un précédent, il serait aussi temps que je l'applique plus souvent à ma vie!

    Merci petit chat ♥♥.

    • Reply Amandine June 1, 2016 at 5:41 pm

      Ca fait plaisir de lire qu'on est plusieurs dans ce cas. Ma mère a le même discours que moi et me dit d'ailleurs "trop bonne, trop conne" ou que je suis une bonne poire car je ne sais jamais dire non à personne de peur de frustrer les gens, les rendre triste ou tout simplement les perdre. Alors que si ces personnes sont nos proches on ne devrait pas avoir peur de ça et d'être soi même.

      Là je t'avoue je l'ai écrit noir sur blanc et ça m'a fait du bien. Mais maintenant il va falloir l'appliquer et ça c'est autre chose 🙂 je viens de dire non à ma nièce pour faire un "makeup challenge à l'aveugle" quand elle vient demain soir chez moi. Pas trop l'envie de me démaquiller puis être maquillée à nouveau. Hé bien ça me fait mal au coeur mais en même temps je me dis tant pis j'ai vraiment pas envie donc non il faut que je reste sur mes positions!

      Courage mon petit chat ♥ je pense que ce sera un long procédé pour nous deux mais on peut y arriver!

    Leave a Reply