The Life-Changing Magic of Tidying Up!

En règle générale je lis des romans. Des histoires d’aventure dans la lignée d’Hunger Games et des livres d’adolescent à la John Green. En gros voilà à quoi se résume ma bibliothèque. Puis de temps en temps il y a des petits intrus comme ce livre sur l’organisation, l’ordre et le rangement de Marie Kondō.

A travers The Life-Changing Magic of Tidying Up, Marie Kondo nous livre sa technique afin de remettre de l’ordre dans sa vie en commençant par son chez soi. Sa méthode est un peu surprenante mais semble néanmoins pleine de potentiel surtout quand on sait que le rangement c’est quelque chose qui lui tient à coeur depuis qu’elle a l’âge de 5 ans. Je vous rassure à plusieurs moments je me suis dit qu’elle était folle avec son obsession du rangement. Mais au fil des pages, on finit par se dire qu’elle sait de quoi elle parle. En quelques sortes on dirait une autobiographie de son parcours sur la voie d’une méthode d’organisation et de rangement à la pointe de la perfection. Celle-ci aboutissant à un réel métier de consultante vu que Marie Kondo se déplace chez vous et vous aide à vous débarrasser ce qui encombre votre maison, votre vie. Etrangement elle ne parle d’argent dans son bouquin mais je suis bien curieuse de savoir combien coûte une séance basée sur la KonMari Method.

L’auteur est japonaise. N’avez-vous pas cette impression que tous les japonais sont propres et organisés? A chaque fois que je m’imagine une maison au Japon, je la vois minimaliste et rangée. La faute aux mangas! Quoi qu’il en soit j’ai été très surprise par les résultats de la clientèle de Marie Kondo. Son record? Un couple qui s’est débarrassé de 200 sacs poubelles de 45 litres d’objets en tout genre. A ça ajoutez les objets qui ne rentraient pas dans les sacs. Plutôt bluffant!

Le premier conseil que The Life-Changing Magic of Tidying Up nous livre est : ne vous attaquez pas à une pièce à la fois mais condensez par catégories. Si vous souhaitez commencer par vos vêtements (elle conseille de commencer par là vu que ce sont les objets les moins sentimentaux selon elle. Elle ne connait pas mon histoire d’amour avec ma garde de robe je pense), rassemblez-les dans une pièce, absolument tous ceux qui se trouvent dans votre maison, dénichez chaque pièce de vêtement dans chaque placard et embarquez même ceux du sale linge. Ca a toujours été mon gros problème. En règle générale, je vais m’attaquer à une pièce à la fois. Une fois que j’avais fini ma chambre j’allais dans la suivante pour m’attaquer aux vêtements qui s’y trouvaient. Cette fois-ci j’ai suivi ses conseils. J’ai tout ramené au salon et je me suis retrouvée enfuie sous des piles de linge.

Avant de réfléchir à comment organiser, vous vous devez de vous débarrasser du superflus. Donc oubliez vos super rangements, boîtes et compagnies. Commencez par trier. A nouveau quelque chose que je ne fais jamais. Quand je me mets dans l’idée que je vais ranger quelque chose, je file au magasin j’achète des jolis petits rangements et une fois à la maison j’improvise. Alors qu’au final c’est quand même plus intelligent de trier en premier pour savoir quels rangements seront les plus adaptés à nos affaires. Mais que voulez-vous la tentation de jolies petites boîtes est souvent bien trop grande!

Lorsque vous triez, prenez chaque objet en mains et demandez vous “Est-ce que cet objet m’apporte de la joie? / Does this spark joy?”. C’est sur cette phrase qu’est basée toute la méthode KonMari. Le procédé semble assez long. Mais au final, elle n’a pas tort. Pourquoi s’entourer de choses qui ne nous rendent pas heureux? Qui nous encombrent? Qui polluent nos placards pour rien?

En plus des conseils sur comment se débarrasser des objets qui encombrent nos vies, l’auteur partage également quelques tips & tricks pour ranger les objets qui restent, ceux qui vous sont chers au coeur. Comme par exemple le fait de placer nos vêtements pliés de manière verticale et non horizontale entassés les uns sur les autres. Cela semble absurde. Mais pourtant j’ai tenté l’expérience sur mes pulls et cela prend beaucoup moins de place! En plus c’est plus joli et je peux voir plus rapidement ce qui se trouve en ma possession. Quelque part j’ai l’impression qu’au moins ça me permettra de ne pas délaisser les vêtements en bout de pile.

Une chose néanmoins qui ne m’a pas parlé plus que ça est que Marie Kondo vous suggère de “parler” à vos objets. Comme s’ils avaient de vraies sentiments. Je vous donne dans le mile: elle nous conseille de rentrer chez nous et dire bonjour à notre maison. Ensuite de déposer notre sac à sa place et le remercier pour le travail effectué. Mmh sur cette partie je reste un peu dubitative.

Quoi qu’il en soit j’ai trouvé les conseils et la technique de Marie Kondo vraiment intéressante. A nouveau je dirai que ce genre de livre il faut y piocher ce qui nous inspire le plus et l’adapter à notre sauce. Elle m’a donné envie de ranger mon chez moi dés les premières pages. Pour preuve, j’ai deux sacs de vêtements à jeter plus un sac de brol en tout genre 🙂 et j’ai même l’impression que j’aurai été plus effective avec l’auteur à mes côtés. Je pense que c’est ce qui marche avec la méthode KonMari. D’avoir quelqu’un à côté de vous qui va analyser notre comportement lorsque nous décidons de garder quelque chose. Et si par hasard, on ne semble pas sûr de soi, sur un air interrogateur elle demande à ses clients “does this really spark joy to you?“. Un peu comme si son intervention était le déclic qui manque pour se débarrasser de ces choses superflues qui nous entourent.

Et vous ce genre de livre ça vous tente?

Leave a Reply

  • j'avais déjà entendu parler de Marie Kondo et de son livre, ça me tente pas plus que ça de l'acheter parce que je trie déjà pas mal mes affaires (deux déménagements en 4 ans ça aide pas mal à se débarrasser de choses inutiles haha) mais je conçois que ça puisse servir de déclic pour des gens qui ont pas le reflex d'eux-même!
    par contre un peu dans le même délire je serais plutôt interessée par le bouquin Zéro Déchet de Béa Johnson

  • Depuis plus d'un an je m'acharne à posséder moins d'objets, et j'ai jeter/donner une quantité énorme d'affaire ! En faites ça m'étouffe de vivre avec trop. J'essaye d'utiliser tout ce que j'ai et de demander/dépenser moins en achat matériel. Je n'ai pas pu passer à côté de Marie Kondo et même si je n'ai pas son livre j'ai suivi quelques unes de ses méthodes et ça m'a bien aidé. Par contre comme toi je suis pas totalement convaincue pour parler à mes objets haha ! Dans l'ensemble j'essaye de ne pas accumuler les doubles (un seul parfum, un seul slim noir, un seul sac à dos …) et d'éviter le shopping. J'investis aussi beaucoup plus mon argent dans les voyages/expérience ! Pour les objets beaucoup trop sentimentaux, du genre mes peluches, un t-shirt de mon adolescence, des bijoux offerts par des copines etc, je conserve tout dans des grandes caisses sous mon lit. C'est hors de vu, c'est rangé, mais si un jour j'ai envie de les retrouver je sais qu'ils sont là ! Beaucoup de minimalistes nous "forcent" à trop jeter mais je me suis parfois retrouver à regretter d'avoir donner/jeter des souvenirs d'enfance. Quand j'aurais ma propre famille je trouverai ça sûrement chouette de montrer à mes enfants ces vieilles caisses pleines de jouets, livres et vêtements avec lesquels j'ai grandi !

    En tout cas je te conseille de jeter un minimum, pour tout ce qui est jouets/vêtements/maquillage/linge et objets divers y'a pleins d'associations qui seront ravis de récupérer ça !

    • Ton commentaire m'inspire 🙂 c'est exactement l'esprit dans lequel je suis. J'ai envie de moins accumuler et quand je pense à tout ce que j'ai en Belgique ça me déprime. En tout cas merci pour tes bons conseilles :*

  • Merci pour ce résumé !
    J'étais intriguée par ce livre et du coup tu m'as vraiment donné envie de me le procurer. Je suis très curieuse et je suis à la recherche de conseils pour améliorer mon quotidien.
    Bref, je vais très très prochainement lire La magie du rangement 🙂

  • Je ne connaissais pas du tout l'auteur ni le livre! Mais rien que d'avoir lu ton article m'a donné envie de m'attaquer au dressing de l'entrée haha. Par contre la technique de se dire si l'objet nous rend heureux ou pas, j'avais décidé de me dire ça quand je triais enfin plutôt dans le sens "m'apporte-t-il quelque chose?" et c'est vrai que je trouve que ça marche plutôt bien! Comme toi je suis assez sentimentale avec mes vêtements ou mes objets et ceux auxquels je tiens beaucoup ont souvent un rapport avec quelqu'un, ou un évènement plus ou moins important …
    Après comme tu dis, parler à sa maison et remercier son sac et ses chaussures je sais pas trop, même si je le fais seule je me sentirais un peu bête haha!
    <3

    • Ah oui? Hahaha terrible 😀 c'est difficile le tri, récemment j'ai dit à ma maman de se débarrasser de ma robe de promo quelque part à contre coeur mais au final je ne l'ai porté qu'une seule, ne la porterai sans doute plus jamais donc autant que ça fasse plaisir à quelqu'un d'autre. C'est ce que je me dis maintenant avec les vêtements que je "jette" 🙂
      Hahaha moi aussi je m'imagine pas rentrer chez moi et dire à mon appart "je suis rentrée" puis à mon sac "merci pour ton support aujourd'hui" hum hum

  • j'en ai manqué des articles ma belle et j'en suis désolée, catching up!
    oh faut trop que je me mette à la recherche de ce genre de livre, pour le rangement, pour l'alimentation et également pour l'anxiété parce que j'ai de plus en plus de mal à dealer avec ça au quotidien!:(
    sinon c'est super intéressant, j'ai noté les conseils ahaha!

    • Je te conseillerai a fond l'art de la simplicite de Dominique Loreau 🙂 elle traite du rangement et de l'alimentation! Pour l'anxiete je cherche encore donc si jamais tu as un idee je serai preneuse aussi 😀 des bisous chaton <3

  • J'ai justement "La magie du rangement" à mettre dans ma kobo et il m'a fallu lire la moitié de ton article pour réalisé que c'était bien celui-là dont tu parlais. J'en avais entendu parler plusieurs fois et il a l'air vraiment intéressant. Comme je suis bordélique à souhait et qu'en général quand je fais du tri je suis plus de genre à garder les choses "au cas où" je pense que ça pourrais pas mal m'aider 😀 ça va que pour l'instant je n'ai qu'une chambre à ranger mais pour le futur appart ça pourrait aussi être très utile.

    • Hahaha je comprends j'ai longtemps fait la même chose en fait 🙂 mais au final je me rends compte que si je ne mets pas du tout un vêtement c'est mieux qu'il soit utiliser par quelqu'un d'autre ! Courage :p en espérant que le livre te donne quelques petits trucs et astuces qui te plaisent et te conviennent héhé :*

  • Oh… je devrai me proccurer ce livre.
    Il m'aiderait beaucoup je pense puisque j'ai depuis une dizaine de jours une obsession pour le rangement et le minimalisme.
    J'ai déjà fait un tri dans mon dressing, mon armoire à produit de beauté/maquillage, ce qui à ma grande surprise n'a pas été si compliqué, et j'ai même commencé à trier ma bibliothéque (chose la plus dure pour moi car je deteste me séparer d'un livre même si je sais que je ne le relirai pas)… L'amoureux m'a même demandé si je n'étais pas malade :')

    Bon la prochaine étape sera de trier les armoires de la cuisine car j'ai une trop grande dépendance aux jolis mugs et j'en ramene de partout, mais ça c'est une autre histoire xD

    Qu'est ce que tu entends par pliés les vêtements de manière verticale? :$

    Bon par contre dire bonjour à mon chez-moi… Non merci :'). Je me sentirai folle de faire ça.

  • Cette article tombe à pic (enfin..plutôt moi qui arrive en retard), en effet, j'ai une envie pas croyable de me débarrasser de toutes les choses inutiles qui m'encombrent, je me sens éttouffée, c'est dingue ça! Je pense me le procurer, ça pourrait m'aider je pense. Quand je fais du tri je me dis "Oui mais bon ça quand même, on sait jamais ça peut servir" et au final ça traine au fin fond d'un tiroir ou d'une boîte de rangement…
    Merci pour cet article chaton! 🙂