“We have so little time to say the things we mean” (RESTLESS)

Enoch possède une drôle de passion : aller à des enterrements de personnes qui lui sont totalement inconnues. Annabel, quant à elle, voue une passion pour les oiseaux. Un jour, ils font connaissance à un enterrement auquel Annabel assistait. Enoch n’est pas supposé y être. Pourtant elle ne le juge pas, ne le prend pas pour un fou même lorsqu’il lui présente son ami fantôme Hiroshi Takahashi, pilote japonais kamikaze. Petit à petit, ils commencent à passer du temps ensemble et leur amitié passe très vite au niveau suivant. Annabel finit par lui annoncer son secret : elle a le cancer et il ne lui reste plus longtemps à vivre. Etrangement Enoch semble s’en accommoder. Depuis la disparition de ses parents, il semble avoir une étrange fascination pour la mort et quelque part on pourrait se demander s’il s’agit peut-être d’une des choses qui lui plait chez Annabel? 
.
.
Je pense que vous vous en doutez : ce genre d’histoire ne finit jamais bien. Au début j’étais un peu sceptique. J’avais peur que Restless soit une version “indie” de A Walk To Remember mais pas du tout. Déjà point de vue casting, le niveau est bien plus intéressant. D’un côté, Mia Wasikowska en Annabel, les cheveux courts, est tout simplement magnifique. De l’autre côté, Enoch est joué par Henry Hopper, que je ne connaissais pas du tout. Et je dois avouer qu’il possède quelque chose de vraiment intrigant. Leur histoire se déroule de manière naturelle. C’est différent. Ce n’est pas un film romantique à l’eau de rose. Loin de là. J’aime ce genre de film car il vous fait réfléchir sur de nombreux sujets : la mort, la vie, l’amour, les sentiments mais surtout le temps et son impact sur nos vies. Restless est un film triste mais c’est un “beau” triste. Pour vous dire je n’ai même pas pleuré (pourtant généralement il m’en faut peu).  J’ai même fini avec un sourire. C’est le genre d’histoire qui vous fait avancer, vous rempli de bons sentiments et vous rappelle au combien il faut profiter de la vie, de l’instant présent pour être sûr de n’avoir aucun regret. 
.

“I’ve sung every morning since I met you. “

 photo Amandine3_zpse0eb197b.png

Leave a Reply