I GOT A TATTOO

Un de mes plus grands regrets lors de mes trois mois en Californie a été de ne pas m’être faite tatouée sur place. Pour rattraper le coup, je l’avais annoncé dans ma vidéo Q&A sur mon expérience canadienne, j’avais vraiment envie de me faire tatouer à Toronto. Eh bien c’est chose faite! 
Lorsqu’on est dans un pays étranger, je trouve que c’est un peu plus compliquer de se faire tatouer. Dans le sens qu’on ne connait pas les tatoueurs du coin, on a personne comme référence pour demander des conseils ou des artistes à recommander et surtout ça se passe un peu différemment. Donc en arrivant ici, j’ai écumé Instagram à la recherche d’un tatoueur qui m’inspirerait. Et j’ai finalement trouvé Jennifer Lawes, je suis tombée amoureuse de son travail, des traits fins, de la précision de ses dessins. Maintenant le tout était de savoir qu’est-ce que j’allais me faire tatouer car j’ai un bon million d’idées en tête et je n’avais pas envie de demander quelque chose de banale à une artiste de son style 🙂 Il m’a fallu 2 mois pour trouver et ensuite un peu moins d’un mois pour oser franchir les portes de Pearl Harbor Gift Shop où elle bosse (oui je suis bourrée de confiance en moi haha). Tout s’est très vite enchaîné, la semaine suivante (un jour avant Londres) je me faisais tatouer.

L’idée maintenant. Ca faisait bien 3 ans que j’avais envie d’un cerf en tatouage car il s’agit de mon animal préféré. Certainement pas mon animal spirituel mais bon animal préféré. Je les trouve magnifique, majestueux et selon moi, ils représentent la force et la confiance. Mais je n’avais pas envie d’un “simple” cerf. En parcourant Pinterest je suis retombée sur cette photo et ça a fait tilt surtout que c’est les tatouages de roses qui m’ont fait craquer pour le travail de Jenn. Elle l’a repris à sa sauce et voilà le résultat…
.

.

Ne faites pas attention à ma peau de crocodile, l’air à Toronto est tellement sec. 
Impossible de récupérer une peau normale même après une tonne de crème hydratante 🙁

Je suis tellement heureuse. Après 3 heures 30 de torture (je déconne, même si la partie qui se rapproche de l’entre-jambe était plus délicate) c’est pile poil ce que je voulais. Il est même plus beau que ce que j’avais imaginé. A la base je l’aurai vu plus petit mais au final je ne regrette rien du tout. Il est parfait ♥
.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas 😉

 photo Amandine3_zpse0eb197b.png

Leave a Reply